Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Rroms”

Page 1 de 1

MON POTE LE GITAN…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis de la liberté (sans adjectif) et de la réglisse (sans adjuvant) réunies, bonjour ! Oui, je vous rappelle que nous sommes le lundi  26 août 2013, neuvième jour de fructidor, journée consacrée à la réglisse images-1qui est comme chacun le sait tout à fait indiquée dans la lutte contre le mauvais cholestérol. Ça c’est pour ceux qui aurait fait quelques excès durant l’été. A présent, quelques réflexions sur le monde tel qu’il va et le PS tel qu’il est. Pendant les universités d’été, les expulsions, les démantèlement des camps, tout cela continue et c’est trop grave pour qu’on puisse faire semblant de ne rien voir. Voici une évocation du monde Gitan par Kusturica pour ne pas oublier, à travers un extrait de son film « le temps des gitans ».

Qui se souvient que les Tziganes ont été victimes d’un génocide durant la deuxième guerre mondiale. Pour eux, c’était le triangle noir des images-3asociaux. Henriette ASSEO, spécialiste du monde Tzigane, nous explique que le génocide à concerné sans doute entre 350 000 et 600 000 d’entre eux. Aujourd’hui, les cathos essaient de se refaire une virginité en dénonçant le sort réservé aux migrants. Même Boutin en son temps y était allé de sa menace: « Si ça continue…Faut qu’ça cesse, sinon, j’m'en va quitter l’UMP » et Galouzeau lui, y allait de son couplet lyrique « … une tache sur le drapeau de la France » et le curé, et l’évêque et même et oui…Sa très grandiose Sainteté monsieur le Pape en personne. Chez ces gens là, on a du coeur, madame Michu !

Hélas, dans la même famille politique de sinistres relents franchouillards abreuvent nos sillons (Le député maire de Cholet qui semble regretter que Hitler n’en ait pas tué assez; le maire de Nice qui matamore) alors qu’à gôche le tartarin de la rue de Grenelle envoie sesimages sbires bouter cette engeance hors de nos villes. Je vous recommande la lecture du livre de Xavier Rothéa épuisé je crois mais mis en ligne dorénavant France, pays des droits des Roms ? Gitans, “Bohémiens”, “gens du voyage”, Tsiganes… face aux pouvoirs publics depuis le 19e siècle. Le terme “gens du voyage” est une création du législateur français, utilisé pour remplacer celui de “nomade” après 1978. Ce terme sert de façade hypocrite à la désignation d’une minorité présente depuis au moins six siècles sur le territoire français : les Roms. Ceux-ci sont plus connus sous des dénominations exogènes telles que Tsiganes, Gitans, Bohémiens ou endogènes telles que Manouches, Sinti, Kalé, Rroms ou encore Roms. Ce dernier terme est de plus en plus employé, notamment par les militants des mouvements d’émancipation des Roms, pour désigner l’ensemble des ces populations, de manière à faire valoir leur unité culturelle et historique.

Bon et bien on commence bien la semaine. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

 

Yes, we kan ha diskan…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis du jazz manouche et du ragout de hérisson réunis, bonjour ! Nous sommes le lundi 19 août 2013, deuxième jour de Fructidor dédié au Millet. Bon, malgré la crise, c’est pas une raison pour sonner l’angélus (je la fait avant Corsico…). A part ça, je voulais vous faire remarquer, très chers lecteurs et trices, que l’été en Bretagne ne se résume pas aux biniouseries et aux galettes saucisses. Que nenni !

Rendez-vous à la fois culturel, festif et militant, le Festival de Cinéma de Douarnenez, pour sa 36e édition, mettra à l’honneur les Rroms et les gens du voyage. C’est Manuel Valls qui va être content… 80 films, A5 Couv programme.indddocumentaires et fictions. Une traversée cinématographique pour comprendre la situation des Rroms, Tsiganes et Voyageurs en France et en Europe, mais aussi sur la mémoire, les internements, les migrations, la musique… Mais encore, depuis sa création, le Festival est le lieu d’échanges privilégié entre le public et les professionnels autour de la création audiovisuelle de Bretagne. Une sélection de films produits et/ou réalisés en Bretagne dans l’année avec des sujets engagés, des personnages attachants… Sans oublier le côté festif et le grand fest-noz du samedi 24 avec le duo Landat-Moisson, les sonneurs Moal et Chaplain ainsi que les nouvelles stars du kan ha diskan Enora, Sterenn et Marine et enfin, Krimenn-Alem, un mix de kan ha diskan et de human beatbox.

Bon d’accord, on est loin des soeurs Goadec ou des frères Morvan mais, ainsi va la vie ! Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

CACHEZ CE SAINT…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

Amis de l’analyse concrète d’une situation concrète et du Fernet-Branca réunis, bonjour !

Cela devait finir par arriver, nous sommes le 16 août, 29è jour du mois de thermidor habituellement consacré au coton. Pour ceux qui croient au ciel, c’est la Saint Armel dont les traces sont nombreuses par chez nous (Bretagne). Par exemple Ploermel, ou encore Plouarzel mais aussi, Ergué-Armel. En voila un qui va rapidement trouver sa place dans la vallée des saints à Carnoët (avouez qu’il y a longtemps que je n’en avais pas parlé.) Mais, ça y est, c’est officiel, la vallée est ouverte au public et, à mon avis, ça va se bousculer. Il est vrai que les Bretons sont assez doués en matière de granite mais, il faut le reconnaître, un peu moins en matière de marketing. Ouvrir le site après le 15 août quand il n’y a plus un touriste…
Or donc, Armel ou Arzel, comme vous voulez, fait partie de ces moines qui débarquèrent en Armorique en provenance du pays de Galles en voyage organisé entre le 4è et le 6è siècle à bord de la Brittany ferries, bien décidés à conquérir l’âme de ces pauvres indigènes que les Romains et les Vikings avaient laissé dans un état de dénuement spirituel catastrophique. Pour sa part, notre ami Armel décida de débarquer au fond de l’aber Ildut, pas très loin de Keramoal. A peine arrivé il créa sa petite entreprise qu’il dénomma modestement « abbaye de Plouarzel ». Le roi des Francs, Childebert 1er, ayant remarqué son zèle le fit appeler à ses côtés. Il s’empressa de guérir aveugles et boiteux et sa majesté le renvoya en Bretagne où il fonda la marque « produit en Bretagne ». Sur le chemin du retour, qui, faut-il le rappeler, était très long au temps, au bon temps, des rois fainéants, il s’arrêta près de Corps nuds en Ille et Vilaine, débarrassa le coin d’un vilain dragon qui faisait peur aux petites filles et en profita pour créer une succursale qu’il baptisa « monastère de Saint-Armel ». Bref, une réussite de tous les diables !

A part cela…
L‘actualité est toujours aussi réjouissante. La Chine est sous la boue, le Pakistan sous les eaux, la Russie sous les flammes et nous, sous la coupe d’un parti de plus en plus facho droitier.
Les ministres et sous-ministres se disputent pour être premier de la classe et signer un décret encore plus scélérat que le précédent. On expulse à tour de bras, on démantèle les camps, on stigmatise à tout vat (oui je mets un T) bref, c’est l’été de tous les dangers…Le dernier en date c’est Estrosi qui veut mettre à l’amende les communes qui ne se conforment pas à leurs obligations en matière de sécurité ! Je ne me souviens pas l’avoir entendu proposer des sanctions aux communes qui ne respectent pas la loi SRU en matière d’accueil des gens du voyage.

Saint Armel reviens, il y a un méchant dragon qui veut croquer notre République. Allez, merci de votre visite, portez vous bien et à demain peut-être.

PS: Un très bon anniversaire à Christianne qui se reconnaîtra.