Le parti d’en rire…

Posté par erwandekeramoal dans PORTRAIT

Amis de l’hypothypose et des spaghetti alle vongole réunis, bonjour ! Nous sommes le dimanche 08 février 2015, 20è jour de pluviôse dédié à la serpette. Ici, en Finistère, ce serait plutôt le jour de la serpillère, histoire de limiter un peu les effets du coup de tabac des jours passés.

Je vous invite, avec un jour d’avance, à vous joindre à moi pour saluer comme il se doit, l’homme du jour, du mois, du siècle: Pierre DAC. En effet, comment ne pas marquer pierre Dacl’anniversaire de la mort de ce maître à penser, disparu un 9 février en 1975. Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir. Ses citations sont devenues quasi proverbiales et, personnellement, je ne m’en lasse pas.
Après avoir débuté en 1922 à La vache enragée, à Montmartre, Pierre Dac se fait connaître dans les années 1930 à la radio sur le Poste Parisien et anime dès 1936 La Course au trésor : il s’agit de trouver un objet dans des conditions rocambolesques. Sur Radio-cité, l’émission légendaire La Société des loufoques sera reprise dans son journal L’ Os à moelle.

Il s’engage par la suite dans la résistance, se réfugiant à Londres, il va devenir « la voix de la France » en 1943-1944, dans l’émission sur la BBC Les Français parlent aux Français. Ses émissions sont un prélude à la carrière qu’il fera avec Francis Blanche. Il crée alors le Parti d’en rire (1949) puis le MOU mouvement ondulatoire unifié avec Jean Yanne et Goscinny l'os à moelledont le slogan était: Les temps sont durs, vive le MOU. ces initiatives le conduisent à être candidat à la présidence de la République quelques années avant Coluche. Il s’est également lancé dans l’écriture de romans parodiques comme Du côté d’ailleurs … (1953), Les Pédicures de l’âme en 1974. Information méconnue du public, Pierre Dac s’avère être le précurseur du faux journal télévisé. A la libération, il est reçu Franc maçon à la grande loge de France, il y restera jusqu’en 1952. Plus tard, il rédigera une parodie sur les rites maçonnique.

Allez, merci de votre visite, portez vous bien et à demain peut-être.

2 commentaires

  1. Hobo-Lullaby

    Salut Erwan

    Il me semble que l’on devrait enseigner Pierre Dac dans les écoles.
    Personnellement, cela m’aurait évité, lorsque, adolescent, je déclamai les pensées ou les petites annonces du roi des loufoques, le dépit de cette sentence paternelle : « ça rentre mieux que tes leçons !! »

    Beau dimanche

    Serge

  2. Rém*

    Le seul prof de ma scolarité tumultueuse qui garde ma sympathie enseignait pourquoi il fallait souvent répondre « Du Dac au Dac » aux imbéciles et surtout aux intelligents (auto-proclamés tels, cela va sans dire dac ou en le disant dac au dac, d’accord…).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).