La « R » humeur du jour…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , , , ,

Amis du paranormal et de la soupe à l’ortie réunis, bonjour ! Petits veinards que vous êtes, vous lisez le 1642è billet des « cénobites tranquilles« . Nous sommes le samedi 16 70099302_pnovembre 2013, 26è jour de brumaire dédié à la pistache. Notons au passage que ce fruit, riche en nutriments mais pauvre en calories n’offre que des avantages. Elle contient des bons acides qui permettent de réduire le mauvais cholestérol. Ses antioxydants font merveille contre le stress. Et j’en connais qui vont en avoir besoin…

Mais, qu’est-ce que j’apprends madame Michu, le Cénobite arrête de bloguer ? « La rumeur approche, l’écho la redit » c’est dans « Les Orientales » de V. HUGO. Pas un jour sans que le Net justement ne se fasse l’écho d’une nouvelle rumeur aussi invérifiable que la précédente. Extraordinaire caisse de images-22résonance plus que de « raisonnance » mondialisée, le réseau s’empare d’un bruit, d’un murmure, d’un chuchotement, d’un soupçon et, en quelques heures, c’est le « buzz », l’info a fait le tour de la planète, tel un torrent cévenol elle a grossit et, très vite sort de son lit. Dès lors elle devient incontrôlable. Depuis la maladie d’une star jusqu’à la présence d’huile de vidange dans les bouteilles Lesieur, en passant par le grand complot au nom de code H1N1, tout est bon pour alimenter la rumeur, y compris et surtout les démentis. Exemple: Au mois d’août à Carnoët (29), il y avait tellement de guêpes qu’ils ont failli rebaptiser le site: « la vallée d’essaim » . (comique de répétition)

Pascal FROISSART, qui enseigne à l’université de Paris VIII en avait fait un livre remarquable: « La rumeur, histoire et fantasmes » aux éditions Belin et dont je m’étais fait l’écho ici. Mais, l’intérêt de Internet, c’est qu’on y trouve aussi, les images-4contre-poisons. Par exemple, vous pouvez utiliser des sites comme hoaxkiller.fr  ou bien encore le site hoaxbuster.com  Pour ma part, j’aime bien le site du « démonte rumeur » (c’est quand même plus franchouillard) hébergé par Rue 89;  on y trouve le classement des dernières rumeurs et surtout, enquêtes, contre-enquêtes, démonstrations et autres preuves permettant de démonter le mécanisme de la rumeur.

Voilà, voilà, vous glissez tout cela dans la catégorie « conseil du jour » et vous êtes doté d’un outil supplémentaire pour ne pas mourir idiot. Si vous connaissez d’autres sites de ce genre, je suis preneur. D’ici là, informez vous, ne vous laissez pas séduire par le chant des sirènes (on dit que la ville d’YS n’est pas loin d’ici) vérifiez, recoupez, comparez et, en dernier lieu faites vous une opinion. En attendant, portez vous bien et à demain peut-être.

8 commentaires

  1. babelouest

    Bon sextidi, citoyens !

    Selon mes sources, la ville d’Ys serait juste au large de la place de Kervel (en face de Douarnenez) où je suis venu camper plusieurs fois avec mes enfants.

    Quant à la rhumeur, elle a tendance à me boucher le nez, alors j’évite…..

    • babelouest

      …plas la place, la plage !

      • erwandekeramoal

        Le lecteur avait rectifié de lui même, connaissant particulièrement bien Kervel et ses environs. Bonne fin de semaine.

    • erwandekeramoal

      En tous cas, dans la baie de Douarnenez, ça ne fait aucun doute… Au fond de la ria du Port-Rhu se trouve un village du nom de Pouldavid. En vérité Poul Ahès ou, Poul Dahut le trou de Dahut. C’est là que Gradlon jeta sa fille de cheval pour échapper aux flots sur les conseils de Gwénolé.

      • babelouest

        J’ai lu quelque part que Gradlon était la cause de la perte de la ville d’Ys, parce que en tant que chrétien néophyte il avait abattu des Pierres Levées qui étaient « les ancres » de la ville, sa protection contre les flots. Dans cette version, le criminel, c’était lui !

        • erwandekeramoal

          M’étonne pas, les grands dirigeants se sont toujours entouré de conseillers douteux…

  2. Rem*

    Une rumeur mal intentionnée (cas le plus courant, m’dam Michu!) dit que le grand poète Victor Nazaire n’existerait pas ( c’est le Hugo, vulgaire plagieur qui, pour se protéger, répandit la rumeur) . Pourtant, pourtant, j’ai eu accès à une malle d’archives des inédits du grand Nazaire, dont je tire cette information : « Je suis descendant du roi d’Ys par ma mère et de Mélusine par mon père, en possession du secret du drame de la ville d’Ys, que je révèlerais un jour prochain »… Et plus loin, il indique que, selon de savants calculs d’astrologues d’Ys, ce jour viendra vers fin 2013, lorsqu’enfin la poétique éclairera la politique, et qu’Ys ressurgira des flots…
    Alors, on y croit à la bonne rumeur, dans la bonne humeur !

Répondre à erwandekeramoal Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).