Vous lisez actuellement les articles publié le août 5th, 2012

Page 1 de 1

Les roubignoles d’Henri IV…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

,

Amis de l’idéal olympique et du caramel au beurre salé réunis, bonjour !

Nous voici donc le dimanche 5 août 2012 et vous êtes encore devant votre ordinateur. C’est aujourd’hui le 18è jour de thermidor dédié à l’amande. Si je vous dis que l’amande est incontournable dans la fabrication des coucougnettes, je vois déjà votre sourire en demi teinte, expression de votre esprit dépravé, et pourtant. Une coucougnette est une confiserie faite avec des amandes, de la pâte d’amande et du chocolat. La coucougnette est fabriquée à base d’amandes fraîches broyées au sucre de canne, mélangée à des amandes grillées caramélisées avec quelques gouttes d’eau-de-vie de gingembre et une rasade d’armagnac. Le cœur de la coucougnette est une amande douce entière grillée et enrobée de chocolat noir grand cru. Elle est roulée à la main et trempée dans du jus de framboise pour lui donner cette couleur rosée. Les plus célèbres sont sans doute « les coucougnettes du vert galant » que les mauvais esprits se sont empressé de traduire par « les roubignoles d’Henri IV ».

Ah, les valeurs de l’Olympisme comme disent nos chroniqueurs cocardiers: le dépassement de soi, le respect de l’adversaire, la probité, l’honnêteté, le fair-play, citius, altius, fortius… …
Tiens, c’est écrit dans la charte olympique: « une philosophie de la vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l’esprit. Alliant le sport à la culture et à l’éducation, l’Olympisme se veut créateur d’un style de vie fondé sur la joie dans l’effort, la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels » avec pour but « de mettre partout le sport au service du développement harmonieux de l’homme, en vue d’encourager l’établissement d’une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine. » Je reprends avec plaisir la proposition de Bargougnan sur ce blog en vous proposant le texte de Henri TACHAN:

C’est ainsi que tous les jours les télévisions du monde entier nous abreuvent de ce spectacle angélique, sans tricherie, sans dopage, sans coups tordus; dans cet unanime et bel esprit… Hé, ho, le cénobite, réveille toi, il est temps d’écrire ton billet quotidien. Ah oui, heu, portez vous bien et à demain peut-être.