Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Voyager I”

Page 1 de 1

Les beaux arts…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , , , , ,

Amis des béatitudes et du maquereau vin blanc réunis, bonjour ! Nous sommes le mercredi 25 septembre 2013, quatrième jour de 290px-Colchicum_autumnaleVendémiaire dédié au Colchique. Son nom viendrait de Colchide où
résidait Médée la magicienne. C’est le royaume d’Aetès et de Circée et la destination des argonautes à la recherche de la toison d’or. Cela correspond approximativement à la Géorgie actuelle. Cette plante qui peut s’avérer extrêmement toxique est aussi connue sous le nom de « Safran bâtard ». Apollinaire ne s’y est pas trompé en l’introduisant dans un de ses poèmes paru au début du siècle dernier dans Alcools



Le pré est vénéneux mais joli en automne              
Les vaches y paissant                                                                                                      Lentement s’empoisonnent                                                                                               Le colchique couleur de cerne et de lilas                                                                     Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur la                                                                          Violâtre comme leur cerne et comme cet automne                                                                     Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne…

Tout à fait autre chose.

S‘il ne nous avait quitté prématurément le pianiste Glenn GOULD aurait eu 81 ans aujourd’hui. Drôle de personnage, Il se penchait très en avant vers son clavier, le visage au niveau des touches. Cela tenait à 220px-Glenn_Gould's_chairl’utilisation d’une, seule et unique, chaise pliante dont il avait scié les pieds, et qui était ainsi bien plus basse qu’une banquette de piano. Cette chaise l’accompagnera sa vie durant. Même lorsque celle-ci fut dans un état de délabrement total (la chaise, pas sa vie), il l’emporta partout où il devait jouer. Devenus les symboles de Glenn Gould, la chaise et le piano sont conservés et exposés de manière permanente depuis juin 2012 au Centre national des Arts d’Ottawa. 

 

 

La sonde américaine Voyager 1 lancée il y a 36 ans et qui vient de quitter le système solaire, contient un disque sur lequel est enregistrée une fugue de J.S. Bach interprétée par Glenn Gould; les petits hommes images-1verts n’ont qu’à bien se tenir. Si l’on en croit le psychiatre  Peter Ostwald, Glenn Gould aurait été sujet d’une forme d’autisme dénommée le syndrome d’Asperger . Plusieurs points étayeraient cette thèse : La disproportion des sens : hypersensibilité de l’ouïe, de la vue et du toucher. Routines vestimentaire, alimentaire et répétition de codes, de rituels tout au long de sa vie.  Par exemple, il trempait toujours ses bras dans l’eau très chaude avant un concert, et refusait l’idée même de se séparer de sa chaise pliante sciée. Il mangeait le même repas (œuf brouillé, pain grillé, salade et biscuit) chaque jour. Au 250 Front Street Ouest – Toronto – devant les locaux de CBC Radio-Canada, où se trouvent aussi le Musée de la CBC, vous pouvez vous asseoir quelques instants en compagnie de Glenn Gould.

Allez, merci d’avoir consacré un peu de votre temps à consulter ce blogue. Portez vous bien et à demain peut-être.