Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “USA”

Page 1 de 1

Les faucheurs de marguerites…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , , ,

Amis du tarot de Marseille et de la flute enchantée réunis, bonjour ! Nous voici le Dimanche16 avril 2017, 27è jour de GerminalBoby dédié à l’Anémone… C’est le dimanche de pâques quoi ! Anémones, Pâques, pâquerette, les petites fleurs, le printemps, cela me fait à chaque fois penser à cette fameuse pochette de disque de Boby LAPOINTE, pull marin, le nez dans les pâquerettes ; dessin naïf que l’on doit à l’artiste Maurice Green. Souvenez vous de: Ta Katie t’as quitté – La maman des poissons – Marcelle – Framboise… Plus tard on le retrouvera au cinéma dans « Max et les ferrailleurs » ou « Les choses de la vie ».

Pendant que les petites fleurs s’épanouissent, les grands de ce monde continuent à jouer à: «kicékalaplusgrosse». C’est ainsi que samedi dernier, à l’occasion du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung, le fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), une gigantesque parade militaire organisée à Pyongyang missile coréeréunissait des dizaines de milliers de soldats des armées de Terre, de l’Air et de la Marine, devant le dirigeant du régime nord-coréen, Kim Jong-Un. Dans le même temps  le président américain a déjà annoncé qu’il avait envoyé une « armada très puissante » de navires vers les côtes de la péninsule coréenne. Un groupe d’attaque de la marine américaine comprenant le porte-avions Carl Vinson va se rendre de Singapour vers la partie ouest du Pacifique pour assurer une présence au large de la péninsule coréenne.

 

Histoire de montrer ses muscles, oncle Donald avait Bombinetteauparavant larguer sur l’Aghanistan une bombinette de dix tonnes considérée comme «la mère de toutes les bombes». Cette bombe est dite à «effet de souffle». Les USA la développe depuis la guerre du Viêt-Nam. Les Américains avaient alors appelé cette bombe la «coupeuse de marguerites». Initialement, elle était destinée à la déforestation. Son fonctionnement est simple : la bombe libère dans un premier temps un combustible dans les 150 mètres à la ronde. Puis une seconde explosion y met le feu. Dès qu’il s’agit de détruire, l’imagination humaine est sans limite… Combien de temps encore ces grands malades vont-ils jouer les docteurs Folamour avant de tout faire péter .

Allez, encore un œuf tiens, joyeuses Pâques, portez vous bien et à bientôt peut-être?

Prière de ne pas oublier…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

, , , ,

Amis de la philosophie transcendantale et du waterzoï de poulet réunis, bonjour !

Le 24 octobre correspond au troisième jour de Brumaire, que nos amis républicains dédièrent à la poire lors de la conception de leur fameux calendrier, ce qui m’amène par un étrange cheminement intellectuel dont l’explication serait trop longue et, autant le dire, par trop fastidieuse pour s’intégrer dans ce billet, à vous parler de Rosa Louise McCauley Parks. (ici à droite en compagnie de Martin Luther King)

Rosa Parks devient célèbre lorsque, le 1er décembre 1955 dans la ville de Montgomery, elle refuse d’obéir au conducteur de bus James Blake qui lui demande de laisser sa place à un blanc et d’aller s’asseoir au fond du bus. Il faut savoir qu’à cette époque là, les quatre premiers rangs sont réservés aux blancs. Les noirs doivent s’asseoir au fond du car. Ils peuvent néanmoins utiliser la zone centrale jusqu’à ce que des blancs en aient besoin.

Arrêtée par la police, elle se voit infliger une amende. Elle fait appel de ce jugement. Un jeune pasteur noir inconnu; Martin Luther King, lance alors une campagne de protestation et de boycott contre la compagnie de bus qui dura 381 jours. Le 13 novembre 1956, la cour suprême casse les lois ségrégationnistes dans les bus, les déclarant inconstitutionnelles.

Dans son autobiographie, Rosa se souvient de sa jeunesse: « Pour aller à l’école, les enfants Blancs prennent le bus, les autres vont à pied. Elle se souvient des fontaines publiques réservées aux Blancs…Je pensais que l’eau pour les Blancs avait meilleur goût que celle des Noirs. » (ici à gauche, une marche du KKK)

La veille du procès, 35 000 tracts sont distribués pour inviter les Noirs à ne plus emprunter les bus. Des dizaines de bus vont rester au dépôt pendant des mois. Les extrémistes Blancs du Ku Klux Klan vont animer une campagne de violence contre Luther King, tirant contre les bus et les églises fréquentés par des Noirs.

Par la suite, Rosa Parks devient une icône pour le mouvement des droits civiques. En octobre 1995 elle a participé à la « Million Man March » qui rassembla plus d’un million de Noirs à Washington. A la fin de sa vie, miséreuse, elle dut faire appel à son église pour l’aider à payer son loyer. Elle est décédée le 24 octobre 2005. La classe politique dans son ensemble lui a rendu hommage, sa dépouille est restée exposée deux jours dans la rotonde du Capitole pour un hommage public.

Elle a connu tous les honneurs possibles et imaginables, toutes les médailles, toutes les décorations… A Yaoundé, capitale du Cameroun, une avenue porte son nom. Un terminus de la ligne 7 du réseau de bus à Rennes a été créé en 2010. (a droite, le bus aujourd’hui au musée de Dearborn dans le Michigan) Le révérend Jesse Jackson à dit d’elle: « Elle s’est assise pour que nous puissions nous lever. »

A la vérité, une grande dame qui méritait bien de figurer dans notre galerie de portraits.

Bon allez, si j’ai pas un Award après ça, c’est à désespérer. En attendant les résultats, merci d’être passé, portez vous bien et à demain peut-être.

 

Démocraties: grandeurs et décadence…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , , , , ,

Amis de la botanique (nique-nique) et de la salade de cresson réunis, bonjour !

Nous sommes le jeudi 12 juillet 2012 et c’est le jour de l’Orcanette. Oui je sais, y’en a pas beaucoup par ici…

L‘orcanette des teinturiers est une plante méditerranéenne de la famille des Boraginacées, l’un des rares représentants du genre Alkanna en France. Sa racine rouge servait autrefois à faire de la teinture, d’où son qualificatif. Elle est très basse et très velue, et pousse le plus souvent sur les sables du littoral, en touffes plus ou moins circulaires.

Tout à fait autre chose.

Enfin, une bonne nouvelle pour les droits de l’homme. Je vous en parlais dans mon billet du 16 juin dernier; détenu en Israël depuis 2009, le footballeur palestinien Mahmoud Sarkak est rentré chez lui, mardi, dans la bande de Gaza. Une libération obtenue de haute lutte, après avoir observé une grève de la faim de près de trois mois. Arrêté au mois de juillet 2009 par les forces israéliennes alors qu’il rejoignait son club de football au terminal d’Erez, entre la bande de Gaza et le territoire israélien,  il n’aura jamais été présenté devant un juge.

Un autre qui n’aura pas cette chance est cet américain, Warren Hill, un Noir américain de 52 ans, et qui doit être exécuté le 18 juillet en Géorgie (sud-est) pour le meurtre d’un co-détenu, en dépit d’un diagnostic de retard mental alors qu’une décision de la Cour suprême des Etats-Unis interdit les exécutions dans ce cas de figure. Ainsi va la vie dans ces deux « grandes démocraties »… Cela me rappelle le mot de Coluche: « si tu es petit, noir et juif… T’es pas dans la merde ! ». Il aurait pu rajouter: et si tu es arabe, palestinien, noir et handicapé, alors là ça va être très difficile…

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

 

POURQUOI LA GUERRE ?..

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

Amis des pousse-au-crime et des va-t-en-guerre réunis, bonjour !

Pourquoi la guerre ?

Oui, je reviens vers vous avec cette question lancinante qui ne cesse de me tarauder les neurones. Pourquoi Israël et son souteneur, les Etats unis d’Amérique, s’apprètent-ils à bombarder l’Iran? La question aujourd’hui n’étant plus de savoir si ils vont le faire mais, quand vont-ils le faire.

La première réponse qui vient à l’esprit c’est que un certain nombre de pays Arabes (mais Sunnites) ne verraient pas d’un mauvais oeil la mise au pas des Perses chiites. Ces derniers sont soupçonné d’être derrière le Hamas en Palestine, le Hezbollah au Liban, les rebelles du Yémen qui harcèlent les forces Saoudiennes, les Talibans en Afghanistan, les milices en Irak. D’où l’idée de l’Etat Hébreu de frapper à la tête une fois pour toutes… L’Arabie Saoudite est sans doute, en tous cas officieusement, l’allié le plus sûr des USA et donc, implicitement, d’Israël dans cette affaire. L’idée d’une nouvelle guerre qui enflammerait le Moyen Orient et ses puits de pétrole n’emballe guère les pétroliers du coin. La Jordanie, l’Egypte dans une moindre mesure, les Saoudiens bien entendu, le Koweit à coup sûr, sans compter les Sunnites Irakiens qui rêvent de retrouver leur prestance de l’époque Saddam, n’interviendront qu’au travers de « paroles verbales » à la tribune de l’ONU pendant que Tsahal et l’oncle Sam largueront leurs bombes anti bunkers sur les présumées installations nucléaires de l’Iran.

La seconde c’est que le gouvernement Israëlien a besoin du soutien de son opinion publique pour mettre une dernière main à sa politique d’occupation des sols jusqu’à atteindre un point de non-retour avant une éventuelle co-existence (inéluctable) de deux Etats en Palestine. Or, rien ne garanti davantage la cohésion d’un peuple qu’une menace extérieure. C’est donc l’Iran qui va tenir la place du méchant avec dans le rôle du docteur Folamour, le dangereux psychopathe, Ahmadinejad.

Soutien de son opinion d’une part et soutien, sinon compréhension bienveillante de la communauté internationale, d’autre part; voilà pourquoi Obama s’empresse de faire voter par le conseil de sécurité de l’ONU une résolution permettant d’accroître les sanctions contre l’Iran.

La Résolution 1929 du Conseil de sécurité de l’ONU est basée sur un procès d’intention fondamental. Elle défend l’idée que l’Iran est une puissance nucléaire à venir et une menace à la sécurité mondiale. Elle fournit également le feu vert à l’alliance militaire États-Unis-OTAN-Israël pour menacer l’Iran d’une attaque nucléaire préemptive punitive, appuyée du sceau du Conseil de sécurité de l’ONU. Bis repetita placent, on se croirait à la veille de la guerre contre l’Irak. (à gauche un dessin paru dans le N° 42 de  « l’Assiette au beurre » en 1902. La légende: Je voulais qu’on déclarât la guerre pour expérimenter mon nouveau fusil…)

Il est bien possible que vos nuits d’été soient illuminées par les images fantômatiques des bombardements et au JT vous verrez BHL et/ou Finkielkraut vous expliquez qu’il ne pouvait en être autrement et que, fort heureusement, les Nations n’ont pas cédées à l’esprit de Munich.

Il y a des jours comme ça où l’envie vous prend de devenir, vraiment, un cénobite tranquille et pourquoi pas, un anachorète planqué sur son piton rocheux, attendant la fin de toute chose…

Tout à fait autre chose…

Connaissez vous Carlos GOHSN le Pédégé de Renault Nissan, payé une fois
en France et une fois au Japon, résultat: 10 millions d’euros annuel.
De son côté, Ronan Guernion, que vous ne connaissez pas non plus, producteur de lait à Tonquédec (22) considère qu’il gagne environ 1 000 euros par mois pour des semaines de 58h. (Télégramme de Brest. 23 juin). Mais dans quel monde de dingues vivons nous ?

Des petites histoires comme celle là il en sort deux ou trois par semaine: Les cigares de Blanc, la mission de Boutin, l’appartement de Fadela…Jusqu’où iront-ils dans le mépris de ceux dont les ancêtres ont fait voter la fin des privilèges ? Vous le saurez en restant fidèle à votre blog préféré. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.



HAÏTI: SOUS LES GRAVATS, LE PETROLE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Je vous livre cette réflexion inspirée d’un article de Jean-Erich RENE sur « Mecanopolis ». Libre à vous d’y trouver une certaine mauvaise foi, certains dirons un antiaméricanisme primaire, moi, j’aime bien !

En cherchant un peu sur le web, on peut trouver un grand nombre d’indicateurs qui expliquent que Haïti, la plus petite partie de Hispaniola (l’autre, et plus grande partie de l’île, étant la République Dominicaine ou Saint-Domingue) représente un potentiel énorme en ressources pétrolières, aurifères, mais également en Iridium (métal rare du groupe du Platine qui est actuellement utilisé dans l’industrie militaire : missiles nucléaires, mais aussi dans le développement de l’industrie liée à la conquête de l’espace : fusées, système de mise en orbite, etc…).

haiti

A la lumière de ces éléments, on pourrait facilement en déduire que  la volonté de Washington à déployer rapidement entre 12 et 15.000 soldats sur le sol haïtien suscite quelques interrogations. Des forages ont signalé la présence d’huile et de gaz révélateurs de l’existence de pétrole. Des réservoirs de pétrole ont été localisés dans les sédiments marins entre 6000 à 7000 mètres de profondeur dans le Canal de la Gonâve et spécifiquement dans la Baie de Rochelois.

Parmi les zones d’intérêt potentiel, citons le Plateau Central, la partie terrestre de la Plaine du Cul-de-Sac et la Grande Caïmite. « L’état actuel des connaissances accumulées sur le potentiel pétrolier haïtien est suffisamment satisfaisant pour attirer des investissements. » conclut le rapport No 3 du Bureau des mines d’Haïti.

Mais alors pourquoi ne peut-on pas exploiter le pétrole d’Haïti et soulager la misère du Peuple haïtien ? La raison est d’ordre politique. Haïti est considérée comme l’arrière-cour du Grand Voisin (les USA bien sur). Le pétrole haïtien est inclus dans leurs réserves au cas d’une pénurie mondiale causée par la Guerre ou l’épuisement de cette ressource naturelle non renouvelable sur les autres Continents.

Voila, c’était la mauvaise langue du dimanche matin. Il faut toujours qu’elle cherche la petite bête même là ou il n’y a que compassion, solidarité, et geste humanitaire. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.