Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “UNESCO”

Page 1 de 1

Doucement les basses…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Amis de l’Amérique profonde et du Breizh Cola light réunis, bonjour ! Nous sommes le Samedi 30 avril 2016, onzième jour de Floréal dédié à la rhubarbe. Autant dire que c’est la fin du mois. Mais c’est aussi, depuis 2011, la Journée internationale du jazz. Après Paris en 2015 la ville hôte du Concert All-Star Global est Washington; ce qui me donne l’occasion d’évoquer un contre bassiste exceptionnel.

Percy Heath, né le 30 avril 1923 à Wilmington en Caroline du Nord aux États-Unis et décédé le 28 avril 2005 à Southampton aux États-Unis, est un musicien de jazz américain. Il fut contrebassiste du célébrissime Modern Jazz Quartet. Il a joué avec les Géants (Dizzy Gillespie, Miles Davis) mais aussi avec ses frères Albert « Tootie » Heath (batterie) et 260px-Percy_HeathJimmy Heath (saxophone ténor). Il est présent sur le célèbre album de Wes Montgomery, The Incredible Jazz Guitar of Wes Montgomery, aux côtés de Tommy Flanagan (piano) et de son frère Albert. Il demeurait à Montauk (Long Island), était un pêcheur averti (son bateau le « Bass Finder  » : jeu de mots puisque « bass » est aussi un poisson en anglais) était connu de tous les amateurs de turbots (« fluke »)? Sa contrebasse avait été trouvée à Berlin par son ami Pierre Michelot qui après l’avoir essayée, a téléphoné à Percy en lui suggérant fortement de l’acheter. Percy accepta et ce fut toujours son instrument avec les restaurations dues à une vénérable dame. Il a également composé quelques morceaux dont « Watergate Blues ».

Percy Heath grandit à Philadelphie dans une famille de musiciens et après avoir étudié le violon durant sa scolarité il s’inscrit à la Granoff School of Music. Il fait ses débuts musicaux à New York, avec son frère saxophoniste Jimmy dans la formation du trompettiste Howard McGhee à la fin des années 40. Durant quelques années il accompagne régulièrement les musiciens de jazz de la génération Be bop, les percy-heathtrompettistes Miles Davis, Dizzy Gillespie, Fats Navarro et Clifford Brown, le tromboniste Jay Jay Johnson, le saxophoniste alto Charlie Parker, les pianistes Thelonious Monk et Horace Silver, etc. En 1951, il remplace le contrebassiste Ray Brown dans la formation du vibraphoniste Milt Jackson qui devient l’année suivante le définitif Modern jazz Quartet. Une dissolution temporaire du MJQ en 1974 lui donne l’occasion de monter un quartet avec ses frères Jimmy et Albert, accompagnés par le pianiste Stanley Cowell. En 1975 Percy Heath accompagne la chanteuse Sarah Vaughan et reprend sa place de contrebassiste lorsque le MJQ se reconstitue en 1981. Avec le temps, il est évident que son jeu, tout en finesse, en fluidité et en précision, fait de Percy Heath un membre indispensable de cette formation légendaire.

Sur ce, portez vous bien et à demain peut-être dans la manif…

TRAGEDIE GRECQUE POUR SARKO…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

 

Amis de la prétérition et du filet de cabillaud réunis, bonjour !

Nous sommes le 02 novembre, 12è jour de brumaire, habituellement dédié à la Mâcre, plante aquatique autrement appelée châtaigne d’eau, on dit que les chinois en sont friands…

En Bretagne c’était un grand jour que celui-là. Il était consacré aux trépassés, ici on dit Anaon. Peut-être connaissez vous ce recoin de côte entre la pointe du Van et celledu Raz, c’est la baie des trépassés, bae an anaon. Mon aïeule m’a souvent conté l’histoire du Treizour (le passeur) chargé de mener les âmes vers l’autre monde et qui accostait la nuit venue sur ses rivages. Il faudra que je lui consacre un billet. Au treizour, pas à mon aïeule…

L‘actualité quand à elle, nous offre moultes sujets de réflexion mais, j’en ai retenu deux.

Le Premier ministre grec Georges Papandréou annonce l’organisation d’un référendum sur le nouveau plan d’aide européen, conclu la semaine dernière à Bruxelles. Cet accord prévoit d’effacer la moitié de la dette grecque. Tragédie que n’aurait pas reniée Sophocle…
Une consultation surprise qui devrait avoir lieu début 2012 et qui provoque de nombreuses réactions en Europe. Pan sur le bec, comme ils disent dans le
Canard enchaîné, du petit caporal qui s’enorgueillissait d’avoir sauvé le monde. Le peuple Grec vient de se souvenir qu’il a inventé la démocratie et pourrait bien imposer aux banksters un NON retentissant. Vous me direz que d’autres peuples ont déjà voté non que leurs dirigeants ont rapidement transformé en oui. Je vous renvoie vers l’excellent billet de Romain: « en montrant le danger que des politiques nationales irresponsables peuvent faire peser sur l’Union Européenne, elle peut amener les Européens à réfléchir à plus de rationalité et d’intelligence dans l’émission de la monnaie et des prêts. Elle peut aussi nous pousser à faire enfin le choix d’une Europe Fédérale et démocratique, dans lequel les dirigeants seraient élus au niveau européen par des européens pour prendre des décisions européennes. Avec un vrai pouvoir politique européen et non de simples décisions interétatiques laissant la seule part belle au financier. »

Les États-Unis suspendent leurs versements à l’Unesco après l’adhésion de la Palestine. Ils devaient verser 60 millions de dollars à l’Unesco en novembre et ils «ne le feront pas», na ! Les Étas-Unis sont tenus par deux lois votées au début des années 90 par le Congrès, qui interdisent le financement d’une agence des Nations Unies qui accepterait la Palestine en tant qu’état membre à part entière. Même la France a voté pour l’admission de la Palestine (réalpolitik). Mais si quelqu’un peut m’expliquer en quoi cette reconnaissance de la Palestine par une organisation internationale représente un obstacle pour la paix au Proche-orient, je suis preneur.

En attendant, portez vous bien et à demain peut-être.