Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Turquie”

Page 1 de 1

Une tête de Turc…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis du Rock around-the-clock et de l’onglet à l’échalote réunis, bonjour ! Nous sommes le Samedi 03 février 2018, la météo s’améliore, ce qui signifie que la pluie est moins froide, et c’est le jour dédié à la vache dans le calendrier républicain…

Dans l’actualité.

Après trois semaines de combats dans la région d’Afrin, dans le nord-ouest de la Syrie, l’offensive turque (avec l’aide des barbudos de l’Armée syrienne libre ci-dessous en photo) contre les Kurdes des Unités de protection du peuple, alliés de la coalition internationale anti-Daech, ne faiblit pas. En effet, l’obsession d’Ankara, c’est d’éviter la formation d’un barbudosKurdistan autonome en Syrie qui pourrait encourager les Kurdes de Turquie à faire de même. Cette offensive Turque contre les forces Kurdes remet ce peuple sur le devant de la scène. Pasteurs  semi nomades,  d’origine  indo européenne, le  peuple  kurde  a  lutté  depuis  des  siècles  pour maintenir son indépendance. Majoritairement  musulmans sunnites, on y rencontre aussi des juifs, chrétiens, yésidis et alévis; des mauvaises langues affirment même qu’il y aurait parmi eux des braves gens sans religion… La question d’un État-nation pour des Kurdes éclatés entre la Turquie, l’Irak, la Syrie et l’Iran paraissait au point mort, enterrée avec les promesses faites au lendemain de la chute de l’Empire ottoman. Pourtant, le rôle des Kurdes dans le conflit contre l’EI leur donne aujourd’hui une opportunité inédite de porter sur le devant de la scène leurs particularités identitaires et leurs revendications politiques. Rappelons nous que tous les pays du Moyen-Orient ont été constitués sur la base du partage des ErdoganDictateurterritoires entre Français et Britanniques définis lors  des accords Sikes-Picot en 1916 et non sur des notions de peuple. Résultat des courses, le peuple Kurde a rejoint le concert des nations invisibles, nations fossiles et sans État comme disent certains historiens. Kurdes, Basques, Corses, Tsiganes, Amérindiens, Aborigènes, Catalans, Berbères, Bretons, Palestiniens, Touaregs, Bonis, Québécois, Tibétains, Ouighours etc… En Turquie, des dizaines d’internautes ont été arrêtés ces dernier jours à cause de ce qu’ils publient sur les réseaux sociaux contre l’invasion turque en Syrie. Erdoğan a averti le Parti démocratique des peuples (HDP), à propos de toute tentative d’organiser des manifestations contre l’opération en Syrie. Après avoir purgé son administration de plusieurs milliers de personnes, emprisonné des journalistes, des intellectuels, ce triste personnage (membre de l’OTAN) poursuit son funeste programme d’hégémonie ottomane dans un silence assourdissant…

Allez, merci de cette visite, portez vous bien et à bientôt peut-être.

Te fais pas de Mouron…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, ,

Amis de la cause féministe et du poulet basquaise réunis, bonjour ! Nous sommes le Mardi 08 mars 2016, 18è jour de ventôse dédié au Mouron. Allez, vous faites pas de bile, c’est seulement dans le mouron-rouge-150x150calendrier Républicain. Il existe tout un tas de variétés de Mouron; le rouge, le bleu, le mouron des oiseaux, le mouron délicat et même, la véronique faux mouron d’eau… Pour Capelo je précise que le mot « Mouron » vient du vieux français signifiant « chevelure ». D’où l’expression se faire des cheveux blancs, se faire du souci quoi (on revient aux fleurs) et en définitive: se faire du mouron. Et quand on voit c’qu’on voit et qu’on entend c’qu’on entend, y’a largement de quoi s’en faire du mouron, madame Michu…

Par exemple, chez nos voisins turc, dans un silence assourdissant. La police turque a investi vendredi 04 mars au soir les locaux du journal Zaman, hostile au président Erdogan, utilisant gaz lacrymogène et canon à eau pour disperser la foule. Le quotidien turc à gros tirage Zaman, très critique du président Recep Tayyip Erdogan, est paru dimanche 06 mars pour sa première édition depuis sa mise sous tutelle en affichant une ligne nettement favorable à Erdogan. Quand je dis 4877033_6_8200_la-police-turque-a-investi-vendredi-soir-les_17385038cf00c6cc9274f01ff32727dbsilence assourdissant de la part de l’Europe, ce n’est pas tout à fait juste: Cette reprise en main a soulevé l’inquiétude de l’UE, qui a rappelé M. Erdogan au respect de la liberté de la presse (sans blague). Elle survient juste avant un sommet lundi entre l’UE et la Turquie sur la crise des migrants, au cours duquel Bruxelles attend d’Ankara des efforts pour enrayer le flot des candidats à l’exil (tiens, tiens). En résumé Erdogan dit aux européens: vous me lâchez la grappe sur les droits de l’homme ou j’ouvre en grand le robinet du flux migratoire…

Non mais, c’est vrai, on rigole pas avec les droits de l’homme. Tenez par exemple: Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Nayef, également ministre de l’Intérieur, a été décoré de la légion d’honneur vendredi par le président François Hollande, qui l’a reçu à arabie-saoudite-oct-2013l’Elysée, a indiqué la présidence de la République. Et chacun sait que le prince en question est un grand humaniste défenseur des droits de l’homme et, je vous explique pas pour ceux de la femme dont c’est la journée internationale… En 2015, 153 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite, selon un décompte de l’AFP basé sur des chiffres officiels, un niveau inégalé depuis 20 ans dans ce royaume ultra-conservateur régi par une interprétation rigoriste de la loi islamique. Il est vrai(ou pas) que des rumeurs font régulièrement état d’un intérêt de l’Arabie Saoudite pour le Rafale français, et même d’une possible commande de 72 appareils.

Et tout cela ça fait d’excellents alliés aurait chanté Maurice Chevalier ! Allez, portez vous bien et à demain peut-être.