Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Trump”

Page 1 de 1

Palestine: au pied du mur…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis du confucianisme et de l’onglet aux échalotes réunis, bonjour ! Nous sommes le Mardi 04 février 2020, 16è jour de pluviôse, dénommé « jour du buis » dans le calendrier républicain.

Or donc, c’est fait ! Le grand chef blanc a sifflé la fin de la partie. Game over qu’il a dit. Jerusalem sera définitivement la capitale d’Israel. Les territoires occupés seront définitivement annexés. Les palestiniens doivent s’estimer heureux qu’on leur laisse leurs yeux pour pleurer. Et tout cela se déroule dans un silence assourdissant et la torpeur d’unguerrilla-art-palestine-wall-banksy mois de janvier. Oui, je sais, jusqu’à présent, la torpeur était réservée aux mois d’août caniculaires; mais que voulez vous, réchauffement oblige; désormais, on trouve aussi de la torpeur dans les replis de nos hivers. Ainsi va la diplomatie internationale: Sanctions contre la Russie qui annexe la Crimée avec l’approbation de la population. Silence sur l’annexion de Jérusalem et une partie de la Palestine contre la volonté de la population. Deux poids deux mesures. Peut-être parce que il s’agit d’Israel ? Simple questionnement qui, me dit-on, s’apparenterait à de l’anti sémitisme. Lorsque nous étions jeunes (il y a très longtemps) nous nous levions pour la cause palestinienne, contre l’apartheid en Afrique du Sud, pour mettre un terme à la guerre au Vietnam, pour la libération de la femme, le droit à l’IVG, la fin des ségrégations, la diminution du temps de travail et le p’tit rouge à trente centimes… Que s’est-il passé ?

Le plan Trump pour une «paix» israélo-palestinienne, présenté mardi 28 janvier, donne en fait carte blanche à Netanyahou pour imposer sa solution au Proche-Orient; autant allumer directement la mèche qui mettra le feu aux poudres de la prochaine intifada. Car non seulement il y a un plan, mais il est extrêmement détaillé. Cent quatre-vingts pages, en comptant cartes et annexes, qui, sous prétexte de réinventer la paix, pulvérisent des décennies  de consensus internationaux, pour 1291013-mahmoud-abbas-a-la-ligue-arabe-le-1er-fevrier-2020entériner le fait établi de la colonisation des Territoires palestiniens et la putréfaction des accords d’Oslo. En un mot, la victoire idéologique et territoriale de la droite israélienne la plus dure. C’est ainsi que les Palestiniens devront se contenter d’une capitale «à l’Est de Jérusalem», et non à Jérusalem-Est. C’est-à-dire de l’autre côté du mur de séparation. C’est ainsi qu’est entérinée l’annexion des localités «accueillant» des colonies juives ainsi que la vallée du Jourdain, le grenier de la Palestine. C’est encore ainsi que la Palestine  serait constituée de trois gros cantons sur 70 % de la Cisjordanie, reliés par des déviations et des tunnels slalomant entre une quinzaine de colonies « enclavées », ainsi que de la bande de Gaza. Soit la Palestine réduite à un «archipel», comme mettent en garde depuis des années les militantsexternal-content.duckduckgo.com anti-occupation. En compensation, en plus des 50 milliards de dollars (45 milliards d’euros) d’aides à un évasif « développement régional », les Palestiniens se voient promettre quelques bouts du désert du Néguev, au sud de Hébron et le long du Sinaï. Ainsi qu’un paquet de vieilles chimères : autoroute souterraine Gaza-Cisjordanie, île artificielle avec aéroport au large de Gaza. Ce plan condamne les palestiniens à rejoindre les kurdes, les Ouighours, les Sahraouis, Tamouls, Tibétains, Baloutches, Tsiganes, Aborigènes, et autres dans la famille des peuples orphelins sans État, sans terre, sans espoir…

Bon ben, c’est pas gai tout ça madame Michu. Allez, néanmoins, portez vous bien et à bientôt peut-être.

 

Malbrough s’en va-t-en guerre…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis du doux euphémisme et du cidre brut réunis, bonjour ! Nous sommes le Jeudi 14 février 2019 (St Valentin), 26è jour la guèdede pluviôse dédié à la guède, cultivée autrefois dans la région du Sud-Ouest pour ses propriétés tinctoriales d’où son nom de Pastel des teinturiers. On y extrayait une teinture bleue à partir de ses feuilles. Sa culture a déclinée avec l’arrivée de l’indigo au XVIIè siècle. La médecine traditionnelle chinoise continue de l’utiliser dans le traitement de l’hépatite infectieuse. Bon, ben, on aura appris un truc aujourd’hui…

Tout à fait autre chose.

Enfourchant son blanc destrier, Macron 1er s’en va t’en guerre ! Contre qui vous entends-je murmurer. Contre les princes d’Arabie Saoudite qui font assassiner les journalistes et bombardent le Yémen; contre le Maréchal Al-Sissi qui emprisonne à guichet fermé ? Que nenni ! Contre Maduro, président démocratiquement élu du Vénézuela. Bon d’accord, on me dit qu’il s’agit du bonhomme qui a dilapidé la rente pétrolière, mis à mal la monnaie, centuplé l’inflation, malmené trump-maduro-split-gettyses opposants et laissé pourrir les services publics… Mais bon, s’il faut atomiser tous les incompétents, il y a du pain sur la plancha ! Alors, que va t-on faire dans cette galère ? D’autant plus que jusqu’à présent, l’Amérique latine était chasse gardée des USA; et d’ailleurs Trump n’a pas manqué de brandir la menace d’une intervention militaire. Les pétroliers du Texas lorgnent depuis longtemps sur le sous-sol vénézuelien; alors, puisqu’on rapatrie les troupes du Moyen-Orient, on peut peut-être rediriger les GI vers les voisins latinos. Quelle mouche a donc piqué la diplomatie française pour qu’elle s’aligne ainsi derrière l’oncle Sam ? De Gaulle doit se retourner sous les pissenlits de Colombey ! Tout cela ressemble fort à un coup d’état initié par l’impérialisme étasunien et soutenu par le fasciste Bolsonaro et leurs affidés européens.

Car, tout de même, imaginez que les plus hautes autorités chinoises appellent les Gilets jaunes à prendre les rues de Paris et des grandes villes françaises. Imaginez que la Russie décide de ne plus reconnaître le président Macron et déclare que le nouveau président français légitime est Marine Le Pen ou Laurent Wauquiez. Imaginez que l’Iran finance et arme des chomskygroupes paramilitaires pour mettre le pays à feu et à sang. Comment appelleriez vous cela ? Hélas, ce scénario rappelle la situation qui a précédé les guerres de Libye et de Syrie. La constitution de gouvernements parallèles, que ce soit le Conseil national de transition libyen ou le Conseil de salut national syrien, avaient constitué les prémisses nécessaires aux bombardements et aux déferlements de mercenaires contre ces pays. L’opinion publique internationale pourrait être encore une fois victime, dans les prochaines semaines, d’une opération d’intoxication médiatique dans le but de justifier une opération militaire contre le Venezuela.

Et me voila une fois de plus à jouer les oiseaux de mauvais augure. Allez, n’en tenez pas compte, portez vous bien et à bientôt peut-être.

C’est r’parti comme en 14…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , , ,

Amis du confucianisme et de l’onglet aux échalotes réunis, bonjour ! Nous sommes le Vendredi 07 avril 2017, 18è jour de Germinal dédié à 220px-Cicuta_virosala cigüe et ce qui suit n’a rien à voir, quoique… Socrate, grand parmi les grands philosophes mourut lui même par la cigüe et les sorcières de MacBeth en font bel usage:  « … oreille d’un singe noir et de la ciguë arrachée un soir. Remplissez la chaudière et bouillez l’ensemble afin qu’opère ce mélange infernal, ce charme sans égal. » Vous remarquerez qu’avant la réforme de l’orthographe, on mettait le tréma sur le ë et les points sur les i; mais ceci est un autre histoire.

Actualités…
Et voila, c’est reparti !  Et l’ambassadrice US auprès de l’ONU de brandir des photos d’enfants agonisant suite à un abominable bombardement au gaz toxique perpétré par le sanguinaire dictateur Bachar al Assad. Quelques heures plus tard, la base de al-Chaayrate, dans la province centrale de Homs, était frappée vers 00h40 GMT par 59 missiles Tomahawk tirés par les navires américains USS Porter et2048x1536-fit_nikki-haley-ambassadrice-americaine-onu-montre-photographies-enfants-syriens-touches-attaque-chimique-lors-conseil-securite-onu-5-avril-2017 USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée orientale. Selon le Pentagone, les services de renseignement américains ont établi que les avions qui « auraient »  mené l’attaque chimique contre la localité de Khan Cheikhoun « seraient » partis de cette base.

Je me souviens, comme si c’était hier, de Colin Powell dans cette même enceinte de l’ONU brandissant un petit flacon et des photos de citernes, preuves que Saddam Hussein s’apprétait à utiliser des armes de destruction massive. Colin Powell, lançait au monde : « Il ne peut faire aucun doute que Saddam Hussein a des armes biologiques » et « qu’il a 0-a-a-collin-powella capacité d’en produire rapidement d’autres » en nombre suffisant pour « tuer des centaines de milliers de personnes ». Comment ? Grâce à des « laboratoires mobiles » clandestins qui fabriquent des agents atroces tels la « peste, la gangrène gazeuse, le bacille du charbon ou le virus de la variole ». Sûr de son fait, le puissant Américain ajoute : «Nous avons une description de première main de ces installations de la mort.» Vous connaissez la suite; tout cela était du pipeau monté de toutes pièces par la CIA pour permettre au camp Bush de mener à bien ses lugubres desseins. Obama est parti, les néo-con sont de retour au pouvoir, l’histoire va t-elle se répéter ?

Décidément, les Etatsuniens et leurs gros sabots de fermiers texans ont une fâcheuse tendance à nous prendre pour des demeurés. Allez, portez vous bien et à bientôt peut-être.