Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “télé”

Page 1 de 1

Les experts de l’expertise…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, ,

Amis de l’économie solidaire et des ormeaux-juste-poëlés-avec-un-peu-d’ail réunis, bonjour ! Nous sommes le Samedi 30 décembre 2017 et les jours ressemblent de plus en plus aux derniers de l’année. C’est encore le 10è jour de nivôse, dédié au Fléau dans notre calendrier républicain. Le notre de fléau continue d’empiriser l’Etat en poursuivant la mise en œuvre de sa politique de redistribution entre pauvres et riches: politique dite du pâté d’alouette: un cheval, une alouette, un cheval, une alouette… Je vous laisse deviner ce qui va aux uns et aux autres.

En tous cas, ce choix ravit les économistes invités sur les plateaux télé à tel point qu’on est en droit de se demander si il n’y a pas que les économistes libéraux qui sont invités… Serait-ce possible alors ? Quelle que soit l’émission, ces experts de l’expertise sont toujours les mêmes et j’emprunte  à Mathias Reymond (ACRIMED) une medias-faujour-1définition qui date un peu mais qui conserve toute son actualité: « Pour les journalistes, l’expert appelé à la rescousse doit répondre à plusieurs critères : efficacité (il doit être bref et concis), disponibilité (il doit habiter en Île-de-France) et orthodoxie (il doit être partisan de l’économie de marché). Les trois critères sont essentiels… et presque toujours vérifiés. Le talent ne semble pas toujours nécessaire pour devenir un « bon client ». » On peut citer par exemple: Agnès Verdier-Molinié, Elie Cohen, Dessertine, Etienne, Godet, alors que jamais vous ne croiserez Jean Gadrey ou Frédéric Lordon ou encore Piketty. Mais au fait, pourquoi les grands médias et la télé font-ils appel à un nombre réduit d’économistes très en vue ? Tout d’abord parce qu’une bonne partie des médias, en France, ne peut pas être considérée comme indépendante des pouvoirs économiques et politiques et qu’ils appartiennent tous (ou presque) à quelques milliardaires. parce qu’il s’agit d’un réseau bien constitué (« gO.L. Barentonrands » économistes et quelques « grandes » rédactions) de gens qui se côtoient, se valorisent mutuellement (citez-vous les uns les autres comme je vous ai cités), font partie des mêmes clubs, cercles ou fondations, ont des liens communs avec les milieux d’affaires. Donc aujourd’hui, chez le cénobite, c’est économie au programme ; prenez vos cahiers, indiquez la date dans la marge et recopiez la maxime du jour.

« le capital c’est du travail accumulé. Seulement, comme on ne peut pas tout faire, ce sont les uns qui travaillent et les autres qui accumulent » (Auguste Detœuf – qui se fit connaître par son recueil d’aphorismes :P ropos de O.L. Barenton, confiseur, Éd. du Tambourinaire, 1962. Je pense qu’on le trouve encore en librairie)

Bon, et bien, je ne sais plus ce que je voulais dire. Allez, portez vous bien et à bientôt peut-être.

N’oublie pas ta tisane…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , ,

Amis de la pharmacopée et du baeckeoffe réunis, bonjour. Nous sommes le dimanche 10 juin, c’est à dire le 22 de prairial qui est considéré comme le jour de la Camomille. Ce jour là, Fabre d’Eglantine devait être souffrant car, on ne dira jamais assez tous les bienfaits que nous sommes en droit d’attendre de cette plante de la famille des  Astéracées.

Vous avez tous vu la fleur de Camomille même si souvent on prend cela pour des marguerites…Il s’agit en règle générale de la camomille romaine (Anthémis).  L’hydrolat de camomille est  anti-inflammatoire. Très doux, il est préconisé pour apaiser des problèmes inflammatoires oculaires dues à une conjonctivite. Il prévient les allergies cutanées, c’est pourquoi il est utilisé pour le soin des peaux fragiles. Il convient particulièrement à celles des enfants grâce à sa douceur. L’hydrolat de camomille est encore indiqué pour traiter les lésions acnéiques, les plaques d’eczéma et le psoriasis et il possède des vertus cicatrisantes. L’hydrolat de camomille a enfin un effet digestif, car son pouvoir calmant est aussi efficace par voie orale. En d’autres termes, c’est bon pour tout ce qui est mauvais !

Pour le moral, je ne sais pas… En tous cas, ici (pointe du finistère) il fait un temps à pas mettre un cénobite dehors. Après le coup de tabac qui a balayé la région, c’est le retour de la pluie. Un coup à se faire une tisane et à se glisser sous la couette. C’est bien simple, depuis que Fanch s’est installé à l’Elysée, il fait un temps de chien. Vous me direz, heureusement y’a la télé et maintenant que le tennis se termine, c’est le foot qui commence, sans parler de la finale du rrruguebi (et son fameux bouclier de Brennus dont le nom ne vient pas du tout du fameux Brennus, chef des Sénones qui pilla Rome en -390 mais de Brennus Ambiorix Crosnier (1859-1943) fondateur du Sporting Club Universitaire de France.) juste après c’est le vélo et en apothéose on aura droit aux jeux olympiques.  Moi qui ai fait mienne la devise de Churchill, jamais de sport, autant dire que je me régale…

Allez, c’est l’heure de la votation, portez vous bien et à demain peut-être.