Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Stéphane Hessel”

Page 1 de 1

ICI LONDRES…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

, , ,

Amis de la France libre et du Tokay pinot gris réunis, bonjour !

Melpomène se parfume à l’héliotrope, je répète: Melpomène se parfume à l’héliotrope… Mais qu’est-ce que je raconte moi; j’ai pourtant pris mes gouttes ce matin. Ah oui, cela me revient comme un pâté chaud…

Nous sommes le samedi 27 octobre 2012, sixième jour de brumaire dédié à l’héliotrope et la phrase ci dessus est un « message personnel » donné par la BBC, Radio Londres, dans le cadre de la fameuse édition quotidienne Les français parlent aux français pour annoncer la passage dans la capitale britannique de René Massigli, futur commissaire aux affaires étrangères de la France libre. Radio Londres fut créée, entre autres, par Jean Marin, né natif de Douarnenez et fut animée par un certain André Isaac plus connu sous le nom de Pierre DAC. Du coup je me suis renseigné sur cette fameuse Melpomène qui se parfumait à l’héliotrope. Dans la mythologie grecque, Melpomène est la Muse du Chant, de l’Harmonie musicale et de la Tragédie quand elle est associée à Dionysos. Son maintien est grave et sérieux : elle est richement vêtue, et chaussée de cothurnes; elle tient d’une main un sceptre et des couronnes, de l’autre un poignard ensanglanté, parfois une massue d’Héraclès dont le théâtre aimait célébrer les exploits. Elle possède comme autres attributs la couronne de pampres et le masque de tragédie. Parfois on lui donne pour suivantes la Terreur et la Pitié.

Michel-Roger Augeard a compilé tous ces messages et en a fait un livre paru chez JC Lattès: Melpomène se parfume à l’héliotrope. Stéphane Hessel, est l’un des anciens résistants interviewés dans l’ouvrage. Il se souvient d’autant mieux de cette phrase qu’il fut impliqué dans le difficile transfert à Londres de l’ambassadeur de France en Turquie, René Massigli.

 

Pour ma part j’écoute Radio Libertaire et cela me change des niaiseries quotidiennes des grands médias. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

 

A L’INSU DE SON PLEIN GRE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Amis de la tectonique des plaques et du veau marengo réunis, bonjour !
Nous sommes le 24 janvier, 5è jour de pluviôse dédié au taureau.

Indignez vous, qu’il disait…
L‘anecdote est amusante et mérite d’être contée. Chacun se souvient de ce grand petit livre de Stéphane Hessel qui a fait le tour du monde, edité initialement à 8OOO exemplaires et qui a dépassé allègrement le million aujourd’hui après avoir été traduit dans plus de trente langues. Il contient entre autre des passages de l’appel des résistants aux jeunes générations.
Voici ce qu’en dit Luc DOUILLARD, un nantais, prof  d’histoire dans un lycée professionnel :   « Ces mots, je les reconnais bien, il proviennent du texte de l’Appel, et c’est moi qui les ai rédigés dans mon petit bureau de Chantenay en décembre 2003, parce que l’association « Nantes Est Une Fête » (N.e.u.f.) avait lancé auparavant une invitation publique à célébrer le soixantième anniversaire du Programme du CNR, et que la direction d’ATTAC avait saisi cette opportunité, me confiant une mission dont une partie avait consistéà préparer le texte de l’appel.

 

C‘est Thierry Leclère de Télérama qui va en parler en Mai 2011 : « L’histoire est peu connue mais c’est ce prof d’histoire dans un lycée professionnel et ses quelques copains libertaires de l’association « Nantes est une fête » qui ont remis dans le débat public, en 2004, le programme du CNR…
…Luc Douillard, l’auteur de cet appel boudé en 2004 par Le Monde comme par Libération, savoure sa revanche, sans se départir de son humour critique : « C’est pas si bien écrit, ce sont des phrases un peu longues… »
(…) « Les idées sont faites pour être reprises », se réjouit sincèrement Luc Douillard, qui a largement contribué à lancer le mouvement, même si son association nantaise, méconnue, est un peu « le passager clandestin » de cette aventure qui a remis sur le devant de la scène les principes fondateurs de la France de l’après-guerre. » Retrouvez l’histoire racontée par l’auteur sur son blog: sous le titre amusant de : 2011 ; L’année où, à l’insu de mon plein gré, je suis devenu un auteur publié à 4 millions d’exemplaires et traduit dans une trentaine de langues.
Amusant non !

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

UN VIEUX MONSIEUR INDIGNE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

,

Amis de l’Acratie* et des raisins de
corinthe réunis, bonjour !


*L’Acratie est un terme très
ancien quasi synonyme de Anarchie mais dépourvu de la
connotation de chaos que l’on attribue trop rapidement à cette belle
idée.


Ce lundi 15 novembre correspond au 25è
jour de brumaire dédié au faisan. C’est sans doute pour cela que je
me suis décidé à préparer des…Cailles aux raisins. L’esprit de
contradiction qui anime ce blogue se retrouve jusque dans la cuisine.


Aujourd’hui, pour satisfaire
« oui-oui », lectrice assidue de ce blogue, je veux
évoquer un vieux monsieur encore vivant et dont la jeunesse ne cesse
d’étonner. Stéphane HESSEL.

Diplomate, ambassadeur, grand
résistant, il a collaboré à la rédaction de la déclaration
universelle des droits de l’homme, celle de 1948. Peut-être les rédacteurs se sont-ils inspiré du cylindre de Cyrus rédigé en -539 par le créateur de la Perse et considéré comme la première charte des droits de l’homme ?

Il est né à
Berlin en 1917 dans une famille de la grande bourgeoisie allemande.
Et voilà t-il pas qu’à 93 ans, il publie un petit livre des plus
réjouissants sous le titre « Indignez vous  !»
(chez Indigène Editions, 32 pages et seulement 3 euros), petit
opuscule qui pourrait être sous titré: traité à l’usage des
jeunes générations.

Sa maman n’est autre que l’héroïne de
Jules et Jim, le célèbre roman de Henri-Pierre Roché dont
Truffaut fit le non moins fameux film avec Jeanne Moreau. Prisonnier
évadé en 1940, résistant lors de la seconde guerre mondiale,
Hessel rejoint le général de Gaulle à Londres en mai 1941. Fin
mars 1944, il est envoyé en mission en France. Quelques mois plus
tard, il est arrêté, déporté en Allemagne (train du 8 août), à
Buchenwald, d’où il échappe à la pendaison, après avoir échangé
son identité avec celle de Michel Boitel ; puis à Dora, où il
échappe aussi à la pendaison. Enfin, lors de son transfert vers
Bergen-Belsen  il saute du train et parvient aux lignes américaines
à Hanôvre d’où il est renvoyé à Paris.

Stéphane Hessel a signé l’appel collectif de résistants de la
première heure à la commémoration du 60e anniversaire
du Programme du Conseil National de la Résistance du 15 mars 1944.
Ce texte invite notamment « les jeunes générations à faire
vivre et retransmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux
toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle. »

Le 21 février 2008, sur la place de la République à Paris,
Stéphane Hessel dénonce le non-respect de l’article 25 de la
Déclaration universelle des Droits de l’Homme par le Gouvernement
français et lance un appel pour que le Gouvernement mette des fonds
à disposition pour que tous les sans-logis puissent obtenir un toit.

Indignez vous ! Réunit de brefs discours sur la
résistance, le sens de l’histoire, l’engagement, la Palestine. Avec
des mots simples, sans emphases, juste le rappel de quelques
convictions. « L’immense écart qui existe entre les très
pauvres et les très riches…Le traitement fait aux immigrés, aux
sans-papiers, aux Roms…La bande de Gaza, la Jordanie
»
voilà à ses yeux des raisons actuelles de s’indigner.

Procurez vous ce petit livre et faites moi part de vos
commentaires, je suis preneur. En attendant, bonne lecture, portez
vous bien et à demain peut-être.