Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “sports”

Page 1 de 1

N’oublie pas ta tisane…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , ,

Amis de la pharmacopée et du baeckeoffe réunis, bonjour. Nous sommes le dimanche 10 juin, c’est à dire le 22 de prairial qui est considéré comme le jour de la Camomille. Ce jour là, Fabre d’Eglantine devait être souffrant car, on ne dira jamais assez tous les bienfaits que nous sommes en droit d’attendre de cette plante de la famille des  Astéracées.

Vous avez tous vu la fleur de Camomille même si souvent on prend cela pour des marguerites…Il s’agit en règle générale de la camomille romaine (Anthémis).  L’hydrolat de camomille est  anti-inflammatoire. Très doux, il est préconisé pour apaiser des problèmes inflammatoires oculaires dues à une conjonctivite. Il prévient les allergies cutanées, c’est pourquoi il est utilisé pour le soin des peaux fragiles. Il convient particulièrement à celles des enfants grâce à sa douceur. L’hydrolat de camomille est encore indiqué pour traiter les lésions acnéiques, les plaques d’eczéma et le psoriasis et il possède des vertus cicatrisantes. L’hydrolat de camomille a enfin un effet digestif, car son pouvoir calmant est aussi efficace par voie orale. En d’autres termes, c’est bon pour tout ce qui est mauvais !

Pour le moral, je ne sais pas… En tous cas, ici (pointe du finistère) il fait un temps à pas mettre un cénobite dehors. Après le coup de tabac qui a balayé la région, c’est le retour de la pluie. Un coup à se faire une tisane et à se glisser sous la couette. C’est bien simple, depuis que Fanch s’est installé à l’Elysée, il fait un temps de chien. Vous me direz, heureusement y’a la télé et maintenant que le tennis se termine, c’est le foot qui commence, sans parler de la finale du rrruguebi (et son fameux bouclier de Brennus dont le nom ne vient pas du tout du fameux Brennus, chef des Sénones qui pilla Rome en -390 mais de Brennus Ambiorix Crosnier (1859-1943) fondateur du Sporting Club Universitaire de France.) juste après c’est le vélo et en apothéose on aura droit aux jeux olympiques.  Moi qui ai fait mienne la devise de Churchill, jamais de sport, autant dire que je me régale…

Allez, c’est l’heure de la votation, portez vous bien et à demain peut-être.

N’ALLEZ PLUS EN TUNISIE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

N’ALLEZ PAS EN TUNISIE...

Il se fait dans ce pays entendre un bruit de bottes des plus inacceptable. Depuis son procès, ses amis, sa famille, sont sans nouvelles du journaliste Taoufik Ben Brick. Comme d’autres opposants au régime de « notre ami Ben ALI », il a subi les foudres du dictateur. Selon « Courrier International » il est impossible de lui rendre visite et, ceux qui le soutienne, s’inquiètent de cette disparition. Que fait la France au delà de ce silence assourdissant ? La France qui veut rétablir la démocratie en Afghanistan, la France des droits de l’homme, la France de Kouchner ? A t-elle délibérément choisit entre la peste et le choléra, entre Ben Ali et les islamistes ? Pendant que les touristes se dorent sur les plages d’Hammamet ou de Kelibia, on torture, on réprime, on emprisonne. Une seule réponse. N’allez pas en Tunisie !

 

IL S’APPELAIT LEO LAGRANGE…

Je ne sais pas si vous lu le bouquin de B. LAPORTE, ancien secrétaire d’État aux sports. Très franchement je crois que je vais m’en passer mais cela me fournit une transition avec mon billet du jour.

Dans la série des grands bonshommes, un petit mot sur ce monsieur né un 28 novembre en 1900. Je gage qu’il existe près de chez vous une école, un stade, une maison des jeunes, qui porte son nom.

A l’heure où TF1 prépare les cerveaux à recevoir la pub, on se remémore avec plaisir cette déclaration de Léo LAGRANGE.

« … Il ne peut s’agir dans un pays démocratique de caporaliser les distractions et les plaisirs des masses populaires et de transformer la joie habilement distribuée en moyen de ne pas penser. »

Il fut le premier Secrétaire d’État chargé de la jeunesse et des sports. On lui doit la création des auberges de jeunesse. Il a tenté sans succès d’organiser des Olympiades populaires en substitution des J.O. De Berlin. Las, toute la droite de l’époque a voté pour la participation de la France aux jeux fascistes. Il rencontra la grande faucheuse en juin 1940 sous la forme d’un éclat d’obus.

Et bien voila, un coup de gueule et un coup de chapeau…C’est bien pour un samedi pluvieux. Demain d’autres aventures bloguelesques, en attendant, portez vous bien et, à dimanche peut-être.