Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Pothos”

Page 1 de 1

L’arbre d’Osiris…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Amis de la jocrissade et des langoustines mayonnaise réunies, Bonjour ! Nous sommes le Vendredi 08 décembre 2017, 18è jour de Frimaire dédié au lierre. Le lierre est très tôt considéré comme symbole de l’immortalité. Notamment en Égypte, ou il est généralement appelé « Arbre d’Osiris ». Sans doute que sa capacité lierre-jakezc-fotolia-384143-300x200à vivre quatre siècles n’est pas étrangère à cette appellation. Jadis, les femmes tiraient parti de l’abondance du lierre grimpant sur les vieux murs, en utilisant par exemple ses feuilles broyées pour leur lessive. Le lierre contient en effet des saponines au pouvoir lavant et moussant. Par ailleurs, il ravive les couleurs des fibres naturelles. Mais le lierre a aussi des propriétés médicinales. Amies lectrices, on me dit que c’est excellent contre la cellulite ! Si son emploi par voie orale est limité par sa toxicité, notamment celle de ses baies, et l’usage en tisane fortement déconseillé; les cataplasmes détendent la peau, calment les tensions et réduisent les capitons de façon assez spectaculaire.

Mon aïeule faisait bouillir 100 g de lierre dans 2 litres d’eau plusieurs minutes.  Le jus ainsi obtenu pouvait alors être utilisé en tant que liquide vaisselle. C’est pas «développement durable» ça, mes body  boys ? Par ailleurs il parait que  le lierre est une plante dépolluante ! Cette découverte a été faite  à la suite d’études menées dès 1980 par le Dr Bill Wolverton de la Nasa. Ces études portaient sur le photo-pothosrecyclage de l’air dans les navettes spatiales et ont permis de découvrir que le lierre a la capacité de dépolluer l’air de façon significative. Il filtre notamment le formaldéhyde, le toluène, le trichloréthylène et le monoxyde de carbone dégagé par le chauffage ! Bon, si vous n’avez pas d’Hedéra Helix (lierre) à portée de la main, installez un Ficus ou bien encore un Pothos. Tous les chercheurs s’accordent sur son efficacité. Ce petit philodendron – absorbe aussi bien le formaldéhyde, le toluène que le monoxyde de carbone… Ultra résistant, il n’a besoin ni de beaucoup d’éclairage, ni de beaucoup d’eau, il se taille régulièrement pour gagner en beauté et en vigueur. …

En tous cas, portez vous bien et à demain peut-être.