Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “OTAN”

Page 1 de 1

Bruits de bottes…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , , , ,

Amis de l’escalade et du Paris-Brest réunis, bonjour !

Nous sommes le samedi 08 décembre 2012, 18è jour de Frimaire dédié au lierre qui, faut-il le rappeler, n’est pas une plante parasite contrairement au gui.

Bruits de bottes.

Vous vous souvenez de l’épisode des armes de destructions massives qui avait servi d’alibi pour le déclenchement de la guerre en Irak. Aujourd’hui, nos fins stratèges de l’OTAN et du Pentagone nous font le coup de l’éventuel usage de gaz par Bachar al Assad.  la chaîne américaine NBC a affirmé que des bombes destinées à être larguées avaient été chargées avec du gaz sarin. A l’époque, c’est Fox News qui se chargeait du sale boulot. D’après l’agence Reuters, Le gouvernement allemand a accepté, jeudi, d’envoyer des missiles Patriot (photo) et environ 400 soldats en Turquie afin de prévenir une extension de la guerre civile en Syrie au territoire turc, ont indiqué les ministères de la Défense et des Affaires étrangères.

L‘OTAN et des pays occidentaux ont jugé inacceptable la perspective de voir le régime Assad utiliser ses armes chimiques contre la rébellion, après qu’un responsable américain a affirmé lundi que Damas mélangeait les composants nécessaires à la militarisation du gaz sarin, un neurotoxique mortel. L’utilisation d’armes chimiques par la Syrie entraînerait une « réaction internationale immédiate » de la communauté internationale, a déclaré mardi le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen.

Membre de l’Otan, la Turquie a demandé aux pays de l’Alliance atlantique de lui fournir des systèmes de défense aérienne contre d’éventuels tirs de missiles en provenance de la Syrie. Le président américain Barack Obama a menacé lundi de «conséquences» son homologue syrien Bachar Al-Assad s’il faisait usage d’armes chimiques. Sans que l’on sache si la décision est liée, l’ONU a annoncé qu’elle suspendait ses opérations en Syrie en raison de la dégradation de la sécurité, un mouvement suivi par l’Union européenne qui a décidé de réduire sa délégation au minimum.

M‘est avis que les pions se mettent en place et que l’on se dirige tout droit vers une intervention musclée. Après quoi il suffira d’attendre quelques mois pour voir les barbus se faire désigner très « démocratiquement » à la tête d’un pseudo conseil national. Ainsi la boucle sera pratiquement bouclée et lorsque l’Empire décidera de s’occuper sérieusement de l’IRAN, nos enturbannés chiites se trouveront désespérément seuls au milieu d’un océan sunnite.

Maintenant, comme dit Lolobobo, je dis ça, je dis rien… Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

La cerise sur le chaos…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , , , , , , , ,

Amis du paradoxe et du tiramisu aux spéculoos réunis, bonjour !

Nous voici le jeudi 14 juin 2012, 26è jour de prairial dédié au jasmin. Avant de donner son nom à une révolution méditerranéenne (le jasmin blanc est la fleur emblématique de Tunisie) cette plante avait conquis les parfumeurs. L’un d’entre-eux, Jean Patou, disait à propos du jasmin, qu’il fallait 10 600 fleurs pour produire une once de parfum. On dit que Cléopatre serait allée à la rencontre de Marc Antoine sur un bateau dont les voiles étaient enduites d’essence de jasmin…Il est vrai qu’elle avait du nez !

Tout à fait autre chose.

C‘est aujourd’hui l’anniversaire de la disparition de Mouloudji (14 juin 1994) dont je suis un inconditionnel. Je vous renvoie vers le billet que je lui ai consacré l’année dernière.

Allez, tiens, le temps des cerises car, comme disait mon aïeule: A la saint Rufin, des cerises plein la main.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Et autre chose encore.

Au Québec la police est sur les dents (les dents des autres évidemment). Les Grecs continuent leur descente aux enfers. (Si l’on en croit Ovide dans ses Métamorphoses: Le Chaos est un gouffre sans fond où l’on fait une chute sans fin..) En Espagne les banques vont se goinfrer de 100 milliards d’euros… En Tunisie, c’est reparti pour un tour, mais sans BHL. L’OTAN nous prépare un coup de Jarnac en Syrie; sans doute une répétition grandeur nature avant l’Iran… En Afghanistan, les piou-piou continuent à se faire dézinguer. L’UMP n’en finit pas de se FNiser. En Russie, des milliers de manifestants défilent… Et en douce-France-cher-pays-de-mon-enfance les médias consacrent leurs « Unes » à un malheureux tweet de la copine du président. On marche sur la tête, madame Michu.

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

 

 

D’humeur et d’humour…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , , , , ,

Amis de l’épanaphore* et de la rotisserie française réunies, bonjour !

*exemple: le fameux « Ni dieu, ni maître » cher à ce vieux Blanqui est une épanaphore; à ne pas confondre avec l’anaphore remis au goût du jour par François Hollande lors de son débat face à Sarkozy.

Nous sommes le mardi 22 mai, c’est dire si Juin arrive à grand pas, troisième jour de Prairial dédié au trèfle. On dit que celui qui porte quatre feuilles est censé porté bonheur… Pour les puristes, il convient de préciser qu’en fait il s’agit de la même feuille qui présente quatre folioles; ceci étant dû à une mutation relativement rare du trèfle blanc.  C’est aussi un symbole courant pour représenter l’Irlande : la tradition veut que saint Patrick, le patron de l’île, se soit servi de la feuille de trèfle pour illustrer le mystère de la Trinité. On peut aussi remarquer que les folioles de la plante évoquent le symbole celte à trois branches spiralées appelé triskell.

Fort heureusement pendant que les grands de ce monde se retrouvent en G8 et autres assemblées de l’OTAN pour traiter de problèmes éminemment cruciaux, comme par exemple regarder un match de foot… Je dois reconnaître que Fanch à l’air de penser qu’il y a peut-être plus urgent…

 

 

 

… Des inventeurs géniaux ont enfin résolu le problème du verre de vin à caser sur le bras du fauteuil pendant la pause détente.

Ah, si toute l’intelligence humaine pouvait se concentrer sur ces petits riens qui vous changent la vie…

Allez, merci à vous d’avoir pris le temps de faire le détour par « les cénobites tranquilles ». J’en profite pour vous informer que vous n’êtes pas seul puisque 50 000 visiteurs ont fait le même choix que vous. Pas une raison suffisante pour se prendre au sérieux évidemment; Portez vous bien et à demain peut-être.

 

SUPER-MARIO…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , , ,

Amis de de l’hypotypose et du caramel au beurre salé réunis, bonjour !

Petits veinards que vous êtes, vous lisez le 800è billet des « cénobites tranquilles« . Nous sommes le 16 novembre, 26è jour de brumaire dédié à la pistache. Notons au passage que ce fruit, riche en nutriments mais pauvre en calories n’offre que des avantages. Elle contient des bons acides qui permettent de réduire le mauvais cholestérol. Ses antioxydants font merveille contre le stress. Et j’en connais qui vont en avoir besoin…

La dictature des marchés…

L‘actu de la semaine c’est l’arrivée de Super-Mario en lieu et place de l’ubuesque Berlusconi. Tout comme son voisin Papadémos, Mario Monti est loin d’être un inconnu pour qui s’intéresse un tant soit peu aux choses de ce monde. Ex commissaire européen, il grenouille depuis fort longtemps dans les couloirs de la finance internationale. Après le « cavaliere »voici donc le « cardinal », accessoirement conseiller à l’international chez…Goldman-sachs et membre du groupe Bilderberg qui rassemble une centaine d’hommes politiques, financiers, banquiers de toute la planète. Il est également président honoraire de Bruegel, le think tank européen qu’il a lancé en 2005 et qui regroupe 26 firmes mondiales. Il arrive auréolé de la réputation de grand économiste mais surtout, adoubé par le FMI et la BCE, ce qui, à mes yeux, est suffisant pour qu’on s’en méfie et laisse mal augurer de ce qui attend nos amis italiens.

Bref, et toute chose égale par ailleurs (je l’adore celle la) nous sommes en train d’assister benoistement à une transformation radicale de nos sociétés. Désormais c’est l’Empire et son bras armé l’OTAN qui décident qui peut diriger la Libye et/ou la Tunisie, c’est le FMI qui place ses affidés à la tête des États européens et c’est le G20 qui dicte sa conduite au peuple grec… Avec Draghi à la BCE, Papadémos en Grèce, Monti à Rome, les banksters ont enfin obtenu ce qu’ils voulaient: le pouvoir… Le concours est lancé, qui va remplacer Zappatero, Sarko, etc. Vous aurez le choix entre le candidat de la BNP, du crédit patate et Crédit Lyonnais…

En d’autres termes, les puissances de l’argent ne se cachent même plus derrière leur petit doigt, la main invisible du marché, chère à Adam Smith, vient d’être repérée dans la culotte de la démocratie et j’ai l’impression qu’elle entend bien s’y accrocher…

Vous ai-je entendu parler de la souveraineté des peuples madame Michu ?

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

IRAK, LIBYE, A QUI LE TOUR?

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

Amis de la quadrature du cercle et du filet de merlan réunis, bonjour !

Nous sommes le mercredi 09 novembre, 19è jour de brumaire dédié à la grenade (le fruit)… A propos de grenade, et alors que notre premier sinistre nous abreuve de sa sempiternelle potion magique, sur les bords de la Méditerrannée, l’actualité suinte à nouveau d’un bruit des plus déagréable à l’oreille du pacifiste, pluie de fer, de feu, d’acier, de sang comme disait Prévert…

 

Les avions de chasse de l’OTAN stationnés à Decimomannu (Cagliari, Sardaigne) avaient à peine fini de bombarder la Libye que s’est immédiatement déroulée dans la base aérienne la manœuvre Vega 2011. Hôte d’honneur l’aviation israélienne, qui, avec celles italienne, allemande et Néerlandaise, s’est exercée à des « attaques à longue portée ». Comme le rapporte ce matin la presse israélienne elle-même, ceci entre dans le cadre de la préparation d’une attaque contre les implantations nucléaires iraniennes. Elle comprend non seulement des manœuvres militaires conjointes, mais l’intégration des forces armées israéliennes dans le système électronique OTAN et la coopération dans le secteur des armements. C’est ainsi que la seule puissance nucléaire de la région, Israël, se trouve de fait intégrée dans l’OTAN même si elle refuse de signer le Traité de non-prolifération (alors que l’Iran, qui ne possède pas d’armes nucléaires, l’a signé).

Ceci confirme (peut-être) qu’on est en train de mettre au point un plan d’attaque contre l’Iran, avec la participation de forces israéliennes, étasuniennes, britanniques et autres, soutenues par les commandements et les bases OTAN.  Et le plan prévoit sûrement, pour décourager d’éventuelles lourdes représailles, de pointer sur la tête du pays attaqué le pistolet avec la balle nucléaire dans le canon. Sources :Edition du vendredi 4 novembre de il manifesto par:Manlio Dinucci.

De plus, la résistance de Bachar El-Assad à la tête de la Syrie et la perspective qu’il ne puisse pas être renversé à très court terme renforcent l’option d’une attaque contre l’Iran. Le régime d’El-Assad dépend essentiellement de Téhéran sur le plan économique, politique et militaire. En conséquence, sa chute nécessite préalablement l’affaiblissement de l’Iran et la formation rapide d’un front contre la Syrie, constitué de la Turquie et des Etats arabes du golfe Persique, avec à sa tête l’Arabie Saoudite.

Quand est-ce qu’on se débarrassera de tous ces Folamour et que fera Sarkobama, même si leur désaccord a filtré malencontreusement comme l’a révélé le site @si: « Selon nos informations, les deux présidents ont laissé de côté toute retenue à propos du délicat dossier des relations israélo-palestiniennes. Obama a d’abord reproché à Sarkozy de ne pas l’avoir prévenu qu’il allait voter en faveur de l’adhésion de la Palestine à l’Unesco, alors que les Etats-Unis y étaient fermement opposés. La conversation a ensuite dérivé sur Benyamin Nétanyahou, le Premier ministre israélien. Sûrs de ne pas être entendus, les deux présidents se sont lâchés. « Je ne peux plus le voir, c’est un menteur », a lancé Sarkozy. « Tu en as marre de lui, mais moi, je dois traiter avec lui tous les jours ! », a rétorqué Obama, qui a ensuite demandé à Sarkozy d’essayer de convaincre les Palestiniens de mettre la pédale douce sur leur demande d’adhésion à l’ONU ».

Nous on s’en fout, on a BHL… Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

QUAND L’OTAN INSTALLE AL-QAEDA A TRIPOLI…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

 

 

Amis de la tectonique des plaques et du filet de cabillaud réunis, bonjour !

Bon, cette fois ci, c’est la rentrée, nous sommes le 02 septembre. Les cartables sont prêts, les trousses bien rangées, la nouvelle maîtresse est gironde, Hollande a encore perdu un kilo, madame dansmacuizine a un nouveau blog tout neuf, et les champignons sont en avance.

Vous connaissez mes doutes sur la croisade de l’OTAN en Libye, même si je me réjouis chaque fois que l’un de ces grandguignols dictatoriaux disparaît de la scène. Et l’irritation qui est la mienne tous les soirs au JT, lorsque l’envoyé spécial chante les louanges des combattants de la liberté, ne cesse de grandir.

J’emprunte donc à pépé Escobar (heu, sans son accord préalable), sur le site legrandsoir.info, cette analyse fort intéressante pour comprendre les enjeux de la situation en Libye.

Vous connaissez ce monsieur ?

Son nom est Abdelhakim Belhaj. Certains au Moyen-orient ont peut-être entendu parler de lui mais en occident et ailleurs son nom est pratiquement inconnu.

Alors voici une séance de rattrapage. Parce que l’histoire de comment un agent d’Al-Qaeda a pu se retrouver haut-commandant militaire à Tripoli va – une fois de plus – briser l’immense champ de miroirs qu’est « la guerre contre le terrorisme » et compromettre sérieusement la propagande patiemment concoctée par l’OTAN sur son « intervention humanitaire » en Libye. La forteresse de Kadhafi, Bab-al-Aziziyah, fut envahie et conquise la semaine dernière principalement par les hommes de Belhaj – qui ont été le fer de lance de la milice des Berbères dans les montagnes du sud-ouest de Tripoli. La milice est connue sous le nom de Brigade Tripoli et elle a été secrètement entraînée pendant deux mois par les Forces Spéciales US.

Abdelhakim Belhaj, alias Abu Abdallah al-Sadek, est un djihadiste libyen. Né en mai 1966, il a fait ses premières armes avec les moudjahidin lors du djihad anti-soviétique en Afghanistan dans les années 80. Il est le fondateur du Groupe islamique combattant en Libye et de facto son émir. Après le 11/9, Belhaj s’est installé au Pakistan et aussi en Irak, où il s’est lié d’amitié avec ni plus ni moins que l’ultra radical AbuMusab al-Zarqawi – tout ceci avant qu’Al-Qaeda en Irak ne prête allégeance à Oussama Ben Laden et Ayman al-Zawahiri et ne renforce radicalement ses actions.

En 2003, Belahj a été finalement arrêté en Malaisie. En 2004, les Américains ont décidé d’en faire cadeau aux services secrets Libyens – jusqu’à sa libération par le régime de Kadhafi en mars 2010, en compagnie de 211 autres « terroristes ».

Puis en 2007, Zawahiri, le numéro 2 d’Al-Qaeda à l’époque, annonça officiellement la fusion entre la GICL et Al-Qaeda du Maghreb Islamique (AQMI). Depuis, GICL et AQMI sont la même organisation et Balhaj était et est le chef (émir). Venons-en à février 2011, Belahj, en homme libre, décide de retourner à ses activités djihadistes et d’engager ses hommes dans le soulèvement planifié de la Cyrénaïque. Ce n’est pas un hasard si tous les hauts commandants militaires des rebelles sont du GICL/AQMI, de Balhaj à Tripoli à un certain Ismael as-Salabi à Benghazi en passant par Abdelhakim al-Assadi à Derna, sans oublier un membre important, Ali Salabi, qui siège au cœur du CNT. (Bon, l’image de BHL c’est un peu sournois de ma part mais j’ai pas pu résister) C’est Salabi qui a négocié avec Saif al-Islam Kadhafi la « fin » du djihad du GICL/AQMI, leur garantissant ainsi un nouvel avenir radieux sous l’étiquette de « combattants de la liberté. Kadhafi est peut-être une relique dictatoriale du passé, mais on ne monopolise pas le pouvoir pendant 40 ans pour rien et sans que ses services de renseignement n’apprennent deux ou trois choses.

Depuis le début, Kadhafi a dit que l’opération était appuyée de l’étranger et par Al-Qaeda ; il avait raison sans doute. Il a aussi dit que l’opération était un prélude à une occupation étrangère dont l’objectif était de privatiser et prendre le contrôle des ressources naturelles de la Libye. Il se pourrait qu’il ait – une fois de plus – raison. Dix ans après le 11/9, il n’est pas difficile d’imaginer un certain crâne jeté au fond de l’océan sourire de toutes ses dents.

Voilà, à vous de vous faire votre propre jugement. Portez vous bien et à demain peut-être.

LA MECHE EST DITE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Amis de la solidarité internationale et du Picon bière réunis, bonjour !

Nous voici en décembre, Kerzu en Breton, et comme le disait qui vous savez: A la saint Eloi, le cénobite reste coi. Enfin, pas longtemps non plus. La preuve, ce petit dialogue avec une de mes lectrices:


-Tiens, au fait madame Michu, vous vous
souvenez pourquoi il y a des soldats français en Afghanistan ?

-Mais pour défendre la démocratie
pardi !

-Et, ça marche ?

-Ben tiens, mon cousin, écoute cette
histoire: Deux Afghans convertis au christianisme risquent la peine
de mort pour avoir abjuré l’islam. Musa Sayed, qui travaillait au
comité international de la croix rouge et Amad Shah, sont incarcérés
à Kaboul. La constitution afghane (adoptée après la chute des
Talibans) repose sur la loi islamique et interdit l’abjuration de
l’islam…

-Qu’est-ce qu’on dit, Madame Michu ?

-Vive la démocratie ! Surtout quand elle est « installée » par G.I. Jo…

Il n’y a rien à faire, je ne m’y accommoderais jamais. Tant qu’on laissera les religieux de tous poils polluer la chose publique (Res publica) avec leurs croyances, leurs lois, leurs fatwas, leurs bulles papales, leur droit Canon (tiens c’est amusant ça) leurs femmes voilées, leurs curés en robe, et autres bondieuseries, il restera quelque chose de pourri au royaume de la République.

Pendant ce temps là, l’OTAN veille sur nous: Ces 20 et 21 novembre, les Etats européens membres de l’OTAN, réunis en
sommet à Lisbonne autour de leur protecteur d’outre-Atlantique, ont
décidé de financer la construction d’un « bouclier antimissiles » censé
protéger l’Europe d’une éventuelle attaque nucléaire, chimique ou
biologique. Il s’agit, dans un premier temps, d’assurer le repérage des
missiles ennemis, au moyen de stations d’observation. Très sérieusement, ce « bouclier antimissiles » est-il réellement utile,
voire prioritaire en temps de crise économique grave ? Qui peut
vraiment croire que la Russie ou, à présent, l’Iran aurait l’intention
d’attaquer l’Union européenne ?

Créé en 1949 pour faire face à la « menace soviétique », l’Organisation
du Traité de l’Atlantique Nord, depuis la chute du Mur et l’effondrement
de l’URSS, n’a objectivement plus de raison d’être. Pire : le maintien
de cette organisation continue de lier la défense européenne aux
structures militaires états-uniennes et, même, dans une certaine mesure,
de l’y subordonner. Et les armées européennes de servir parfois de
troupes auxiliaires dans les opérations commanditées par le Pentagone,
comme en Afghanistan, par exemple…Charles de Gaulle ne s’y était pas trompé : « au fond,
le fait que l’Europe, n’ayant pas de politique, resterait soumise à
celle qui lui viendrait de l’autre bord de l’Atlantique paraît,
aujourd’hui encore, normal et satisfaisant
». Cinquante ans plus tard, sa conclusion n’a pas pris une ride. (D’après un article de:
Pierre PICCININ professeur d’histoire et sciences politiques – Ecole européenne de Bruxelles I )

Bon ben dites donc, c’est un peu trop sérieux ça, non ? Allez, on se détend, on se bourre une bonne pipe, on se sert un Lagavulin et on finit la lecture de « La Mêche » dont je crains fort qu’il connaisse sous peu le même sort que son prédécesseur « Siné Hebdo ». En attendant, portez vous bien et à demain peut-être.