Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Nivose”

Page 1 de 1

C’ETAIT LA BANDE A BONNOT.

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Amis de la polémique et du waterzoï réunis, bonjour !

Nous sommes le 21 décembre, si l’on en croit le calendrier Maya, il vous reste un an pour préparer la fin du Monde. Quand au calendrier républicain, il est dédié ce jour, premier de Nivôse, à la tourbe (voir mon billet du 21/12/2009).

Nivôse qui nous vient tout droit du latin Nivosus, riche en neige… C’est bien tout ce qu’il reste de riche par les temps qui courent ; mis à part quelques spéculateurs véreux qui se repaissent sur le dos des peuples qui regardent DSK faire son come back en Chine et madame se faire désigner femme de l’année… On croit rêver !

 

C’ETAIT LA BANDE A BONNOT.

Le 21 décembre 1911, rue Ordener à Paris (18e), a lieu le premier braquage en automobile de l’histoire criminelle, celui de la « bande à Bonnot« . A huit heures du matin, le garçon de recettes Caby qui vient livrer la banque « Société Générale » est braqué par quatre hommes : Bonnot, qui reste au volant de l’automobile, Callemin, Garnier et un quatrième homme (qui serait Dieudonné, selon la version de la police).
C‘est Garnier qui tire à deux reprises sur Caby, le blessant grièvement, tandis que Callemin s’empare de la sacoche dont le contenu se révélera fort décevant (il n’y a que 5 000 francs de monnaie, le reste en titres difficilement négociables). La voiture démarre en trombe. Certains témoins qui tentent de les arrêter dans leur fuite deviennent à leur tour des cibles, mais aucun d’eux ne sera atteint par les balles.Tiens, Jo Dassin en avril 1968, c’était dans Dim Dam Dom. Un mois après on était sur les barricades. P’tin,Plus de quarante ans déjà…


La voiture, une magnifique Delaunay-Belleville, a été volée dans la nuit du 13 au 14 décembre chez un riche particulier à Boulogne-sur-Seine; elle restera jusqu’au jour du braquage garée à Bobigny, chez un garagiste anarchiste du nom de Dettwiller. Après le hold-up, elle sera abandonnée (sans sa plaque d’immatriculation) au bord de la mer à Dieppe, près de l’embarcadère pour l’Angleterre, laissant ainsi croire que les bandits ont traversé la Manche.
Cette action audacieuse d’un nouveau genre va susciter une énorme émotion dans l’opinion publique et lancer toutes les polices de France sur la trace des anarchistes qu’ils soient ou non liés aux activités de la bande.

Voila pour ce mercredi, en attendant le prochain billet, portez vous bien et à demain peut-être.


LE METINGUE DU METROPOLITAIN.

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

LE METINGUE DU METROPOLITAIN.

Le 4 janvier 1856, naissance de Maurice MAC-NAB à Vierzon.
Poète, chanteur, interprète, il fait ses débuts au cabaret des « Hydropathes » puis au « Chat noir ». Il meurt subitement à l’âge de 33 ans (tuberculose).
Il est l’auteur du fameux « 
Métingue du Métropolitain« , œuvre parodique qui deviendra pourtant un des classiques de la contestation. On trouve encore quelques vieux militants qui sont capables de l’entonner dans les noces et banquets.
Peuple français , la Bastille est détruite,
Et y a z’encor des cachots pour tes fils!
Souviens-toi des géants de quarante-huite
Qu’étaient plus grands qu’ceuss’ d’au jour d’aujourd’hui.
Car c’est toujours l’pauvre ouverrier qui trinque,
Mêm’ qu’on le fourre au violon pour un rien…
C’était tout d’même
un bien chouette métingue,
Que le métingu’du métropolitain!

On lui doit aussi la « thèse pour le doctorat du mal aux cheveux et de la gueule de bois », très utile en ces lendemains de ripaille. Bref, le genre de gars avec qui on ne devait pas s’ennuyer.

JOUR DU LAPIN.

C‘est aujourd’hui le 4 janvier, 15ème jour de Nivôse, et c’est le jour du lapin. Pour ma part, j’avais rendez vous  avec la fortune, et bien elle n’est pas venue ! Pour me venger, je pense à un civet longuement mijoté… Allez, dites vous que dans un an…C’est le réveillon ! Portez vous bien et, à demain peut-être.