Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Mojito”

Page 1 de 1

Un Mojito sinon rien…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

, , , , ,

Amis de la Grèce antique et du Cuba libre réunis, bonjour !

Nous voici lundi 09 juillet, vingtième jour de Messidor dédié à la Menthe.

Le mot « menthe » vient du latin mentha, qui dérive lui-même du grec Mínthê du nom de Minthé qui dans la mythologie grecque était une nymphe qui fut  métamorphosée en cette plante (Elle est chez Oppien fille du Cocyte, un des cinq fleuves des Enfers). Aimée d’Hadès, elle est délaissée par le dieu lorsque celui-ci enlève Perséphone ; elle n’a alors de cesse de se lamenter et de dénigrer sa rivale, ce qui lui vaut d’être piétinée et changée en menthe par Déméter, mère de Perséphone. Si l’on en croit Strabon, c’est Perséphone elle même (jalouse comme une teigne) qui se chargea de la sale besogne…

Pour ma part, la menthe évoque davantage le Mojito (boisson préférée de ma fiancée) que la Grèce antique, quand bien même, dans bien des bars, on vous le maltraite comme c’est pas permis. Du coup je vous poste une vidéo sur la préparation de ce divin breuvage.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

On en buvait déjà dès le XVIè siècle si l’on en croit les récits de l’explorateur (et un peu brigant) Francis Drake, même si à l’époque la recette était à base de Tafia. Très apprécié par l’écrivain et journaliste américain Ernest Hemingway qui venait régulièrement le déguster au légendaire bar de la Havane la Bodeguita del medio, le cocktail finit par s’exporter d’abord aux Etats-Unis puis en Europe, avant d’être préparé dans la plupart des bars du monde entier.

 

Allez, yec’hed mat, portez vous bien et à demain peut-être.