Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Melenchon”

Page 1 de 1

La tarte à la Mirabeau…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

, ,

Amis de l’hypallage* et du kouign amann réunis, bonjour !

Cela n’a l’air de rien mais, on avance, on avance (*d’un pas décidé)…

Avez vous noté que nous sommes déjà le jeudi 17 mai 2012, 28è jour de Floréal et, je ne vous le cacherai pas plus longtemps, c’est le jour de la Buglosse… Plante herbacée de la famille des Boraginaceae ce qui, vous l’avouerez n’est pas commun. Cela fait partie des mystères du calendrier républicain qui reste pour moi source d’émerveillement autant que les noms donnés aux figures de rhétorique tel l’hypallage.

Recette de la tarte à la Mirabeau.

Tiens, une devinette. Qui a dit: « Il faut le combler, ce gouffre effroyable. Eh bien ! Voici la liste des propriétaires français. Choisissez parmi les plus riches, afin de sacrifier moins de citoyens ; mais choisissez ; car ne faut-il pas qu’un petit nombre périsse pour sauver la masse du peuple ? Allons, ces deux mille notables possèdent de quoi combler le déficit. Ramenez l’ordre dans vos finances, la paix et la prospérité dans le royaume (…). Vous reculez d’horreur… Hommes inconséquents ! Hommes pusillanimes ! Et ne voyez-vous pas qu’en décrétant la banqueroute, vous vous souillez d’un acte 

mille fois plus criminel ? (…) Croyez-vous que les milliers, les millions d’hommes qui perdront en un instant, par l’explosion terrible ou par ses contrecoups, tout ce qui faisait la consolation de leur vie, et peut-être leur unique moyen de la sustenter, vous laisseront paisiblement jouir de votre crime ? Contemplateurs stoïques des maux incalculables que cette catastrophe vomira sur la France, impassibles égoïstes, êtes-vous bien sûrs que tant d’hommes sans pain vous laisseront tranquillement savourer les mets dont vous n’avez voulu diminuer ni le nombre ni la délicatesse ? Non : vous périrez.« 

Alors, est-ce Philippe Poutou, Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud… Rayez les mentions inutiles. En vérité, il s’agit d’un discours prononcé par Mirabeau en 1789  et qui exhortait l’Assemblée constituante, face à la crise, à décider la confiscation d’un quart des plus grandes fortunes. Ce discours aurait très bien pu être prononcé hier à Athènes ou à Madrid tant il est d’une criante actualité. Mais, cornes de bouc…Qu’est-ce qu’on attend !

Allez, merci encore d’être passé par ici, j’espère que vous avez trouvé facilement. Portez vous bien et à demain peut-être.

LE COEUR A SES RAISONS…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

,

Amis de l’antanaclase* et du prix d’Amérique réunis, bonjour!

Nous sommes le 14 janvier, 25è jour de nivôse que nos amis républicains avaient dédié au Chat. Tiens, à propos de républicain, il y en avait un jeudi soir à la téloche, le gars Mélenchon, il faut reconnaitre qu’il a une pêche d’enfer. Que se soient les pâles journaleux ou l’économiste de salon, ils ne tenaient pas la marée. On comprend que Fanch ne tienne pas trop à débattre avec ce redoutable bretteur. Je ne sais si c’est le coeur ou la raison qui parle mais, je ne vois guère d’autres porteurs des véritables valeurs de la gauche dans le paysage. Si je dis cela c’est pour vous remettre en mémoire ce qu’est *l’antanaclase cette figure de rhétorique qu’affectionnait Blaise Pascal: Le coeur à ses raisons que la raison ne connait pas…

Pour illustrer cette entrée en matière je vous ai déniché une photo de greffier des plus croquignolesques.

Bon, avouez que réussir à associer Mélenchon et Blaise Pascal dans un même billet c’est un exploit qui mériterait bien un Golden Blog Award. Le second aurait pu nous renseigner sur les probabilités de voir le premier présent au second tour des présidentielles.

Rappelons nous qu’il fut l’inventeur de la calculette, la fameuse Pascaline (à gauche en photo) et que ses travaux sur le calcul des probabilités ont passionné de nombreux joueurs.

Et voila, chers amis, comment on fait un billet quand on a rien à dire mais que les règles de l’exercice vous contraignent à publier chaque jour que fait le bon diable.

Allez, merci de votre fidélité et de votre indulgence, portez vous bien et à demain peut-être.

ISLANDE, TEN POINTS…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Amis du Septentrion et de la daurade au four réunis, bonjour !

Voici un article paru sur « rue-affre » et signé Tgb, que je vous livre sans même avoir attendu l’autorisation de l’auteur. Vous vous souvenez certainement des milliers d’articles, de reportages télé, générés par l’éruption du fameux volcan Islandais. Merci de me signaler si par le plus grand des hasards, vous êtes tombé sur « un » article concernant l’élection d’une assemblée constituante dans ce beau pays.

On se
souvient de l’éruption
imprononçable du volcan islandais
Eyjafjöll dans notre ciel médiatique encombré, au comble de
l’enfumage.

Un peu comme les chutes de neige du moment.
De
la neige en décembre, pensez si c’est un scoop.

Les brumes
dissipées et les avions redécollants des tarmacs, la mondialisation
heureuse pouvait reprendre son cours, l’Islande, capitale
Reykjavik, ressortir de nos écrans de fumées et Pujadas laisser
tomber sa phonétique pour les nuls.

Pourtant s’il y a de
belles nouvelles aujourd’hui sur cette planète wikileakée qu’on
passe naturellement sous silence, comme les occupations d’universités
en Angleterre ou les manifs d’étudiants en Italie, faudrait voir à
pas donner de mauvaises idées, c’est bien de cette île lointaine
qu’elles proviennent.

De là à se propager….

En
effet après l’effondrement économique de ce petit pays, la
faillite de ses trois principales banques suite au krach boursier de
New York en 2007, la condamnation de ses dirigeants poursuivis pour
fraudes et enrichissements illicites et le refus par la population
suite à un referendum de rembourser les dettes bancaires et cela
malgré la pression internationale, le peuple islandais vient d’élire
son assemblée constituante choisissant parmi 523 citoyens, les 31
acteurs qui élaboreront la future constitution, dont le programme
pourrait donner des sueurs froides à tout patron de FMI en pleine
hallucination sondagière :

Séparation de l’Eglise et de
l’Etat, nationalisation de l’ensemble des ressources naturelles,
séparation claire des pouvoirs exécutif et législatif, soins
médicaux et éducation gratuits…

Aujourd’hui où, partout
en Europe, les gouvernements se soumettent sans conditions aux
chantages AAA des pouvoirs financiers, où partout en Europe, l’on
institutionnalise des plans de rationnement des populations, des
pillage des fonds publics, où l’on se couche devant les
responsables des crises à répétition, où s’accroissent les
inégalités, où s’exhibent d’indécents privilèges, la volonté
et la détermination d’un petit peuple (320 000 habitants) d’un
état riquiqui, prouve qu’il n’y a aucune fatalité à entrer
dans le rang et à baiser servile, la main invisible du divin
marché.

Ce magnifique exemple de souveraineté islandaise,
pas vue à la télé ni à la une de vos kiosques favoris, est
l’illustration singulière que les peuples peuvent reconquérir
enfin leur indépendance.

Si ce pays aux 130 volcans qui
fument a pu le faire, notre Nation aux 400 fromages qui puent
pourrait y réfléchir…

Personnellement je trouve cela réjouissant. En attendant que ça nous arrive (Mélenchon promet une constituante s’il est élu…) portez vous bien et à demain peut-être.