Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Maréchal Sissi”

Page 1 de 1

Maréchal, nous voilà…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis du cinématographe et du pop-corn réunis, bonjour ! Nous sommes le jeudi 30 janvier 2014, onzième jour de Pluviôse dédié à l’ellébore (avec ou sans H). A ce propos, ma fiancée a eu la riche idée d’agrémenter les jardins de Keramoal d’une nouvelle plantation,l’helléborus niger, appelé aussi « rose de Noël » qui tient son appellation d’une jolie légende que je m’en vais vous conter ici. Depuis le Moyen âge la fleur est DownloadedFile-12placée dans certaines crèches. Elle symbolise la pureté et rappelle la légende à l’origine du nom de rose de Noël : la nuit de la naissance du petit Jésus, Madelon, une bergère gardant ses moutons, voit une caravane de bergers et Rois Mages traverser son champ enneigé pour aller offrir leurs cadeaux au nouveau-né. La pauvrette se dit in petto: Tiens, le Paris-Dakar est plus tôt cette année.. N’ayant rien à offrir, elle se met à pleurer. Un ange qui appartenait au comité de course voit ses larmes sur la neige, les effleure et fait éclore son cadeau, une fleur blanche ombrée de rose : la rose de Noël. C’est pas beautiful ça !

Sissi au bal des cocus.

Nous sommes en Égypte et, le ministre de la Défense, Abdel Fattah al-Sissi, qui dirige de fait le pays depuis la destitution de Mohamed Morsi, vient d’être promu au grade de maréchal. Il entend bien devenir le futur président du pays. Pour être candidat toutefois, celui qui est également ministre de la Défense et vice-Premier ministre du gouvernement intérimaire imagesdoit prendre sa retraite de militaire ou démissionner de l’armée, car la Constitution stipule que le président doit obligatoirement être un civil. Rappelons que ce gentil galonné est l’ancien chef des services de renseignements militaires. Depuis l’éviction de Morsi, le seul président jamais élu démocratiquement du pays, les autorités dirigées de facto par l’armée répriment violemment toute manifestation de l’opposition. Durant des mois, les islamistes partisans de Morsi ont été décimés par cette implacable répression qui s’est récemment étendue aux mouvements progressistes de la jeunesse, dont de nombreuses figures sont désormais derrière les barreaux. Deviendra-t-il un nouveau raïs issu de l’armée, dans la grande tradition de l’Égypte pré-révolutionnaire ? Tout cela me semble bien loin des aspirations du petit peuple de la place Tahrir… Dans la famille, le seul à se réjouir, c’est l’oncle Sam.

images-3

 

images-4

 

images-1

 

 

 

Vous, je ne sais pas mais chez moi, uniformes et lunettes noires ça provoque toujours un malaise: Allez, merci encore de votre visite, portez vous bien et à demain peut-être.