Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Mao Tse Toung”

Page 1 de 1

Nuit de chine, nuit câline…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , , , ,

Amis de la longue marche et du thé noir (黑茶) réunis, bonjour !

Nous sommes le lundi 1er octobre c’est à dire le dixième jour de Vendémiaire dédié à la cuve.

C‘était il y a plus de 60 ans, le 1er octobre 1949, Mao ZEDONG (à l’époque on disait Mao Tsé Toung) proclamait la naissance de la république populaire de Chine en compagnie de Zhou Enlai (à l’époque on disait Tchou En-Lai). Aujourd’hui, elle joue dans la cour des grands et les grands lui font la cour… Quelques années après, son petit livre rouge innondait la planète. J’en ai encore un exemplaire au fond d’un carton. Et c’est vrai que son best seller avait cartonné. Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de Pékin et le vieux Deng Xiao Ping a amorcé le grand virage vers l’économie de marché. Du coup, nos marchés à nous sont innondés de produits made in China. Nos « Mao » Franco-Français sont devenus ministres ou hauts fonctionnaires, éditorialistes ou éleveurs de chèvres dans le Larzac. A droite une photo intéressante où l’on voit nos protagonistes Mao Tsé Toung, Chou En Lai, Bao-gu, Deng Xiao Ping sans doute en 36 ou 37. Ces « gamins » là ont changé la face du monde.

Ce passage du monde féodal à la modernité ne s’est pas fait sans heurts ni sans
malheurs: Tien an men, le Tibet, la politique de l’enfant unique, les droits de l’homme bafoués, la révolution culturelle, la bande des quatre, les camps de travail, le Grand bond en avant… La liste est longue mais la Chine est aujourd’hui incontournable et le chemin parcouru depuis « la diplomatie du ping-pong » incontestable. C’était en avril 1971, une équipe de pongistes Étatsuniens se rendait aux championnats mondiaux en Chine, avant cette visite, seuls onze américains avaient en effet été accueillis sur le sol chinois et jamais pour des durées dépassant une semaine. Il s’agissait de membres des Black Panthers que la Chine considérait comme des ambassadeurs américains. Dès 1973, Alain Peyrefitte écrivait: Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera.

Alors, madame Michu, faut-il trembler ? Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

VOUS CONNAISSEZ LA SUITE…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

, , , ,

 

Amis de la datation au carbone et du saint-Honoré réunis, bonjour!

Le 27 février correspond au 9ème jour de ventôse et c’est le jour de Sophie, heu non, de Marsault (jeu de mot Capelo). Le saule marsault (Salix caprea) est une espèce de saule commune en Europe et en Afrique du Nord.

Le nom scientifique Salix caprea (saule des chèvres) vient sans doute de la première illustration connue de l’espèce dans le livre de Hiéronymus Bock (bien connu dans son immeuble) où on voit la plante broutée par une chèvre. L’espèce a été historiquement aussi largement utilisée comme fourrage pour les chèvres. On dit qu’elle est excellente pour le miel car elle fleurit très tôt.

Décidément, le 27 février a un caractère fatidique.

En Russie, en 1917, depuis le début de l’année, des troubles éclatent. La situation dans la capitale Petrograd devient explosive, le 27 février, les Bolcheviks appellent à la grève générale. L’armée refuse de tirer sur la foule et se rallie aux insurgés. Les soviets sont instaurés, les exilés dont Lénine peuvent rentrer au pays. L’avocat Kerenski (en blanc au centre de la photo) est à la tête de la Douma. Le Tsar abdique quelques jours plus tard. Les libertés individuelles sont rétablies. Tous les espoirs sont permis, malheureusement, vous connaissez la suite…

En 1933, en Allemagne le 27 février, incendie du Reichstag par un jeune Hollandais. Staliniens et fascistes se renvoient la balle. Le prétexte va servir d’alibi aux nazis pour leurs funestes desseins, ils prennent tous les pouvoirs. Vous connaissez la suite.

Le 27 février 1939, la France, qui n’était plus à une ignominie près, reconnaît le régime du sinistre Général Franco dit « Caudillo de Espagna por la gracia de Dios ». Malheureusement, vous connaissez la suite…

En Chine, en 1957, le 27 février marque le début du mouvement des « cent fleurs » sous la conduite du « Grand timonier, grand pilote, grand guide, grand commandant en chef, grand phare de la pensée, le plus rouge des soleils rouges qui illuminent mon coeur » (j’ai lu ça dans le petit livre rouge) Mao tsé toung.(je l’écris à l’ancienne) Malheureusement, vous connaissez la suite…

En 2008, le 27 février, sortie de « Bienvenue chez les… », vous connaissez la suite !

Bon, et bien voila, maintenant vous êtes prévenus. Vous n’avez plus aucune excuse si malgré tout vous démarrez quelque chose un 27 février. Mais n’en profitez pas pour ne rien faire, quoique…Le droit à la paresse, comme disait Paul Lafargue, devrait être inscrit dans la constitution.

Allez, portez vous bien, passez une excellente semaine, merci encore d’avoir visité « Les cénobites tranquilles » et, à demain peut-être.