Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Lucky Millinder”

Page 1 de 1

CA SWINGUE AU BUREAU DE VOTE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

Amis du Gospel et de la galette de blé noir réunis, bonjour !

Nous sommes le dimanche 9 octobre, 18è jour de vendémiaire dédié au sarrazin. Je sais que vous devez aller voter aux primaires citoyennes aussi, je me dépêche de poster ce petit billet.

Je souhaitais évoquer la vie de Sister rosetta THARPE disparue un 9 octobre en 1973.

Cette chanteuse de gospel était en fait une représentante du Holy Blues. C’est la fille d’une évangéliste itinérante. Elle joue très tôt de la guitare et du piano. En 1934 elle épouse le révérend Thorpe. Chanteuse et guitariste remarquable comme le montre cette vidéo, elle est très tourné vers le swing.

Elle va débuter dans les orchestres de Cab Calloway et Lucky Millinder mais délaisse assez vite la musique profane pour se consacrer au gospel. Elle va enregistrer une série de titres en compagnie de Sammy Price et de son trio, si l’inspiration est religieuse, le feeling est très blues.

Son chant et son jeu de guitare en diable font de ses gospels certains des meilleurs morceaux de la musique américaine de cette époque. Rosetta s’associe ensuite à la chanteuse Marie Knight. Le duo obtient un grand succès et enregistre abondamment. Elle se remarie en 1951 et dès 57 s’envole pour une tournée en Europe qui l’installe définitivement comme une vedette. Pour l’anecdote, elle fait une apparition dans le film la vie rêvée d’Amélie Poulain. Sources:la grande encyclopédie du Blues.

Voilà pour aujourd’hui, portez vous bien et à demain peut-être.