Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Louise Michel”

Page 4 de 4

UN GARS COMME JE LES AIME.

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

UN GARS COMME JE LES AIME.

Qui se souvient de Joseph Jean-Marie TORTELIER ?

Cet ouvrier menuisier né en Ille et Vilaine, il a longtemps travaillé à Rennes, est mort le 1er décembre 1925. Anarchiste, révolutionnaire, il était surtout un militant farouche de la grève générale. Arrèté comme Emile POUGET et Louise MICHEL, il fait trois mois de prison. Il anime la ligue des anti-propriétaires dont l’action consistait surtout à venir en aide aux ouvriers qui ne pouvaient plus payer leur loyer en les aidant à déménager « à la cloche de bois ». Ca vous rappelle pas la crise des « subprimes » ça ? Voici un petit texte anonyme de l’époque; je sais pas pour vous, mais moi, ça me mets en joie.

« Aux ventrus déclarant la guerre,
nous avons pour enn’mis: patrons, curés, soldats;
mais c’est contr’ le propriétaire
que nous livrons gaiement nos plus joyeux combats.
C’est nous qu’on voit, à l’approche du terme,
à l’appel des copains, accourir d’un pied ferme ».

Et nous voici en décembre, kerzu e brezhoneg, tout doucettement on se rapproche de l’hiver. Pour ma part, c’est jour anniversaire, un an déja que j’ai quitté le navire de la vie « active » et que j’ai mis sac à terre en cet ermitage de Keramoal, accueilli en grande pompe par tous les lapins du canton. Après m’en être longuement entretenu avec moi même, la conclusion est tombée: Aucun regret. Allez, portez vous aussi bien que possible et, à demain peut-être. PS: Mon ordi ne me propose plus que de l’italique, je suis au désespoir de devoir pencher à droite…