Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “La mèche”

Page 1 de 1

LA MECHE EST DITE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Amis de la République républicaine et du calamar à l’armoricaine réunis, bonjour !

LA
MECHE EST DITE…

Je
vous en parlais mercredi dernier, le nouvel hebdo satirique « La
Mèche » ne me semblait pas à hauteur de nos espérances. En
lisant ce matin la chronique de SINE ICI
j’ai eu la confirmation que mon intuition était bonne.

Il
semble bien que la cabane soit déjà sur le chien comme disait mon
aïeule, des dissensions sont apparues très vite: « Jamais
l’expression la mêche a fait long feu n’aura été employée
de façon  plus exacte pour parler du lancement-naufrage du nouvel
hebdo. » nous raconte Siné dans son billet. Et bien tant pis,
il nous reste le Canard en attendant de nouveaux aventuriers…


Circulaire…Y’a
rien à voir !

Même
la commission de Bruxelles, après le parlement, en fait une question
politique. Il s’agit bien évidemment de la circulaire du 5 août,
signée par le directeur de cabinet de Hortefeux, qui désigne les
Roms comme expulsables prioritaires. Ceci est bien entendu contraire
à nos valeurs Républicaines mais aussi contraire aux traités de
l’Union qui interdisent les expulsions collectives et bien davantage
encore au motif d’une appartenance ethnique. Voilà donc nos
ministres pris la main dans le pot de confiture et obligé de jouer
les Tartuffes devant le monde effaré. Mais, la chasse aux voix
d’extrème droite reste ouverte, le chemin jusqu’à 2012 est encore
long et nos pieds nickelés n’ont pas fini de nous étonner.

SABRA & CHATILA…

Samedi dernier j’évoquais le souvenir d’Allende et du coup d’Etat de Pinochet; Annie, fidèle lectrice de ce blog, nous faisait remarquer qu’un docu avait été diffusé sur ARTE…J’aurais aimé trouver quelque chose dans les médias pour que chacun se souvienne du massacre perpétré par les milices chrétiennes du Liban, sous le regard pudiquement détourné de l’armée israélienne, dans les camps de réfugiés de Sabra et Chatila les 16 et 17 septembre 1982. Trente ans plus tard, les Palestiniens sont toujours contraints de vivre dans une prison à ciel ouvert sur une terre illégalement occupée par une puissance étrangère. Les ronds de jambes actuels entre Nethanayou, Abbas et Hilary Clinton, je le crains, ne changerons rien aux souffrances des gazaouis.

Voila pour cette petite revue, merci encore de votre visite, portez vous bien et à demain peut-être.

LE FEU AUX POUDRES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Amis de la presse satirique et du coco paimpolais réunis, bonjour !

Et bien voila, c’est fait, je viens de terminer la lecture du premier numéro de La Mèche.J’avoue que je reste un peu sur ma faim. Je n’ai pas retrouvé le mordant de Siné, sans doute ont-ils besoin de se faire les dents. On y retrouve des figures connues: Matthieu Bonduelle bien sûr, mais aussi l’entartreur en chef, le Gloupier de service, l’animateur infatigable de l’internationale patissière, j’ai nommé Noël Godin, des dessins de Lindingre qui officiait déjà dans SH, une couverture désopilante de Sergio, et d’autres signatures telles celles de Pierre Concialdi, Eric Hazan, Cesare piccolo et Manuel pratt…André Langaney est de la partie après avoir sévit à Charlie et à Siné Hebdo.

J‘attends donc le numéro suivant avant de me prononcer. Par les temps qui courent nous avons absolument besoin d’un hebdo qui rue dans les brancards de l’intelligentzia, des bien-pensant, des pisse-vinaigre, des peine-à-jouir et autres gougnafiers.

Souhaitons que La Mèche ne soit pas trop courte et que l’aventure dure plus longtemps que celle de Siné-hebdo.

A part cela, la faucheuse vient à nouveau de nous enlever un grand monsieur du cinéma: Claude Chabrol a cassé sa pipe ou plutôt son cigare.

Il savait mieux que n’importe qui dénoncer l’hypocrisie des bourgeoisies de province et son poulet au vinaigre était du meilleur goût. 80 balais et 80 films à son actif. Avec Mocky il avait ce sens de la dérision qui avait fait de lui un des initiateur de la nouvelle vague. Salut l’artiste !

Pendant que je tiens la plume, je veux adresser un grand merci aux visiteurs qui ont la gentillesse de relayer mes modestes papiers sur Facebook et autres réseaux…Ca attire le chaland comme disait mon aïeule!

Et puis c’est tout, je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, je voudrais profiter de l’éclaircie pour faire ma pelouse. Il faut par ailleurs que je me mette en quête d’un disque dur externe car mon mini ordinateur à décidément déclaré que le sien de disque dur était un peu tendre et qu’une assistance s’avérait nécessaire. En attendant la fin des travaux, portez vous bien et à demain peut-être.


UN NAVARRO PEUT EN CACHER UN AUTRE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

,

Amis de la zénitude affichée et du crabe mayo réunis, bonjour !

Cette fois ci on y est, Lundi 6 septembre, autant dire le 20 de fructidor et c’est le jour de la hotte; ne me demandez pas pourquoi. Aujourd’hui, si le coeur vous en dit, vous pouvez fêter les Onésiphore. C’était un pote à Saint Paul qui lui même était grossiste en artichauts du côté d’Ephèse avant de s’installer définitivement en Bretagne d’où la cité légumière qui lui doit son nom: Saint pol de Léon…A la saint Onésiphore, la sève s’endort répétait mon aieule qui en connaissait un rayon. L’heure est venue de ranger les tongs et le bob Ricard et de se présenter au rapport.A propos de rentrée, une qu’il ne faudra pas rater c’est celle de « La Mèche » nouveau journal satirique qui recycle une bonne partie de l’équipe de Siné Hebdo. Rendez-vous le 10 septembre.


A la télé, la grille de rentrée est aussi débile que la grille de sortie était médiocre, il vont même jusqu’à nous reprogrammer des vieux numéros de Navarro…J’aurais préféré un documentaire sur Benito MILLA NAVARRO.
Militant anarchiste né un 6 septembre à Villena -Alicante). Dès juillet 1936 il intègre la colonne Durruti et collabore à son organe de presse « El Frente » puis il retourne à Barcelome comme responsable du journal des jeunesses libertaires. Réfugié en France il passe par différents camps de concentration (vous savez, France terre d’asile…).
En 1949 il émigre en Uruguay à Montévidéo où il fonde plusieurs revues et une importante maison d’éditions. En 68 il se fixe au Vénézuela où là encore il édite de nombreux ouvrages. Il rentrera à Barcelone où il décèdera le 22 décembre 1987.

Figure importante du monde libertaire espagnol, c’est quand même autre chose que son homonyme des séries à la française. Avec Pflimlin comme nouveau patron de la télé publique, c’est pas demain la veille qu’on aura ce genre de documentaire…
Allez, tous à la manif, portez vous bien et à demain peut-être.

ARTHUR…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

Amis de la médecine libérale et de la soupe aux choux réunies, bonjour !


Au retour d’une très belle journée passée du côté de Lamballe entre pétanque et piscine (plus pétanque que piscine pour ce qui me concerne) je m’apprètais à vous narrer une de ces histoire qui font la réputation de ce blogue mais l’actualité s’impose.

Ce qui me navre ce matin c’est d’apprendre le décès de Arthur que cette p….. de maladie a fini par vaincre quasiment le même jour que Giraudeau. Attention, il ne s’agit pas d’Arthur ce guignol ectoplasmatique de la télé ni de l’autre avec ses minimoys, non mais de Arthur l’éditorialiste de Charlie, de Siné-hebdo, cofondateur de La gueule ouverte et qui se préparait à entrer dans l’aventure de ce nouvel hebdo satirique « La Mèche » à paraître début septembre.


Voici ce qu’il disait à l’époque où il découvrait le journalisme et le journal « la grosse Bertha », son avis sur l’affreux de France-Inter est des plus drôle.  « Philippe Val était une synthèse de Voltaire, Montaigne et Bernanos réunis. […] Chaque semaine, ses lecteurs éblouis découvraient la différence entre le Bien et le Mal, la gauche et la droite, fromage ou dessert, fumeur ou non-fumeur et Lagarde ou Michard. […] Mais aucun de ses subordonnés n’oubliera l’ambiance décontractée au Vittel-fraise qui régnait dans les réunions de rédaction où l’abbé Val marmottait ses patenôtres en attendant qu’une bonne âme lui suggère les idées qui lui venaient si péniblement à l’esprit. »

Allez, je vous laisse avec ce reportage sur l’équipe de « Sine hebdo » où on aperçoit Arthur. On se retrouvera demain peut-être pour de nouvelles aventures. Portez vous bien !

LA MECHE EST DITE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,


Amis
des droits de l’homme et de la marine à voile réunis, bonjour !


Nous
voici le 29 juin c’est à dire le 11è jour du mois de Messidor,
généralement consacré à la coriandre. Les étymologistes se
disputent à propos de l’origine du mot: Grecs pour les uns, de
source Mycéenne pour les autres – Koriadnon, pour Ariane la fille
de Minos – En Arabe le mot se dit
Kuzbur,
même si dans l’Algérois on dit
hachiche
qui veut dire littéralement:
Herbe.
Mais, même bien  séchée, je vous déconseille de la fûmer. La
coriandre se marie très bien avec les carrottes sous toutes les
formes. Mais ça le fait aussi avec les patates.  Avec l’été venu,
imaginez une petite salade de pommes de terre au cumin, légèrement
citronnée et parsemée de coriandre; un vrai régal qui mériterait
un article chez Madame « dans ma cuizine ». La coriandre
c’est comme le cochon, tout est bon de la feuille à la racine en
passant par la fleur et la graine. On lui prête même des vertus
antiseptiques dans les bains de bouche destinés à calmer les
douleurs dentaires et ça…Ca m’intéresse.

Pour
ceux qui s’intéressent à la littérature gastronomique, je leur
conseille:
Bouquet de
coriandre
, publié en
2007 et écrit par Rachel SAMOUL, un recueil de treize  nouvelles, où
la coriandre joue un rôle essentiel.


Enfin
une bonne nouvelle.


« A
partir de septembre, parution d’un nouvel hebdo satirique: Le nouveau
journal s’appellera
La
Mèche
 (on
vous laisse imaginer les jeux de mots et les déclinaisons graphiques
que les dessinateurs ont commencé à nous proposer). Vous y
retrouverez une bonne partie des chroniqueurs et dessinateurs que
vous aimiez dans Siné Hebdo.
Déjà, Jiho, Guy Bedos, Marc Large,
Berth, Laure Noualhat, Noël Godin, Aranega, Flav’, Jean-Pierre
Bouyxou, Laurence Romance, Miguel Benasayag, Vuillemin, Martin, Caza,
André Langaney, Lindingre, Anne Steiger, Etienne Liebig, Avoine,
Carali, Faujour, Pierre Concialdi, Georges Yoram Federmann,
Decressac, Jeanne Folly, Charles Fontaine, Carlo Santulli, Goubelle,
Nathalie Gathié, Gudule, Thierry Pelletier, Miss. Tic, Mix &
Remix, Rémi ont répondu favorablement à notre appel !
Christophe
Alévêque, Frédéric Bonnaud, Loup, Patrick Raynal et bien d’autres
devraient nous rejoindre rapidement.
Sans compter de nouvelles
signatures que vous découvrirez très bientôt et… et… et…
SINE en personne, qui semble bien décidé à poursuivre sa Zone
(actuellement sur internet) dans La Mèche !! Si !! »


Voilà,
c ‘est pas réjouissant ça, c’est pas fantastique ça mes bodys
boys ?

Quand je vous dis qu’il ne faut désespérer de rien ! Une autre bonne nouvelle, c’est la démission du président de la fédération Française de fouteballe. Quand bien même il serait remplacé par un clone, c’est une bonne chose de voir ses barons de la baballe retourner sur les terres qu’ils n’auraient jamais dû quitter.

Allez voila pour ce mardi matin ensoleillé. Si le coeur vous en dit, vous pouvez voter pour ce blog qui est, à n’en pas douter, votre blog préféré. C’est au bas de la colonne de droite. C’est vrai que cela « booste » la fréquentation, le revers de la médaille c’est que cela génère aussi de la pub pas du tout désirée par l’auteur. On va faire avec et puis un jour viendra où les « cénobites tranquilles » pourront s’en passer. En attendant ces jours heureux, je vais arroser ma coriandre, portez vous bien et à demain peut-être.