Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “la Grèce”

Page 1 de 1

La coupe et la mémoire…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis de la Grèce antique et de la montre en toc réunies, bonjour ! Nous sommes le mardi 27 janvier 2015. C’était généralement le 8e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du bois joli. Daphne mezereum est un arbrisseau à tiges Harilik_näsiniin_(Daphne_mezereum)_-_Keila_loometsdressées, à feuilles oblongues, les terminales en rosettes, molles, caduques. Les fleurs rouges ou roses apparaissent en février, avant les feuilles, et exhalent une délicieuse odeur. Les drupes rouges mûrissent entre juillet et septembre. Elles sont toxiques pour les mammifères mais sont mangées par de nombreux oiseaux qui permettent la dissémination des graines. En effet, de l’espèce Daphné car, vous en souvient-il, Daphne, nymphe de la Grèce antique, fille de Pénée et courtisée par Apollon fut transformée en laurier rose. Mezereum d’un mot arabe signifiant toxique mais ça, tout le monde s’en fout. En français, on l’appelle quelquefois mézéréon ou daphne morillon.

Or donc, voilà, c’est fait, les grecs ont dit à la troïka: «va te faire cuire un œuf…». «Le peuple grec vient de tourner une page de son histoire», a déclaré Alexis Tsipras en fin de soirée. «Le verdict des urnes est clair, a t-il ajouté, le mandat donné par le peuple grec annule les plans d’austérité. Il renvoie la troïka au passé !» Sur un ton très combatif, il a assuré que « c’est la Grèce des élites et des privilégiés qui a perdu». «Notre priorité, a t-il dit encore devant la foule rassemblée, sera que la Grèce retrouve sa dignité. Nous sommes un échantillon 2501-Tsiprasd’espoir pour l’Europe.»  Ce vote est, sans aucun doute, d’une immense importance, peut-être même historique, mais je pense que le gouvernement Syriza sera finalement moins radical que ce que suggèrent les gros titres de la presse. La politique reste avant (ou après) tout, l’art du compromis et ce n’est pas aux inventeurs de la démocratie que l’on va apprendre cela. Dédions à tous les Grecs ce poème de Glenmor magistralement accompagné par Laurence Meillarec.

Bon,en tous cas, cela s’arrose et, ça tombe bien car, c’est un objet vieux de 2.500 ans qui vient de resurgir à l’occasion de fouilles. Une coupe à vin ayant très probablement été utilisée par Périclès, l’homme qui fit la renommée d’Athènes dans l’Antiquité, a été découverte sur le chantier d’un parking, dans le nord de la capitale grecque. Selon un expert de l’expertise, le jeune Périclès, alors âgé d’une vingtaine d’années, aurait partagé un verre de vin avec ses cinq compagnons qui auraient gravé leurs noms en souvenir de ce moment de convivialité.  « C’est une trouvaille rare, le témoignage vivant la couped’un moment d’intimité » de Périclès dont le nom est identifié à l’âge d’or de la démocratie athénienne, celui qui vit l’Acropole acquérir sa physionomie actuelle. Ironie de l’histoire: la coupe a été trouvée rue de Sparte, la grande rivale d’Athènes durant la guerre du Péloponnèse qui a déchiré les deux cités pendant trente ans (431-404 avant JC). Périclès en fut l’une des victimes, mort en 429 avant JC, d’une épidémie qui ravagea la cité assiégée. Aujourd’hui, les grecs ont jugé que la coupe était pleine et que, puisque le vin était tiré, il fallait le boire. Du coup, l’oligarchie bruxelloise voit réapparaître avec horreur le spectre des urnes du côté de l’Espagne (Podemos), du Portugal et de l’Italie. Syriza à momentanément vaincu l’hydre à trois têtes, communément nommée Troïka mais, si hercule réussit à triompher de l’Hydre de Lerne, c’est qu’il coupa toutes les têtes d’une seul coup… Mais, attention, comme disait Pyrrhus: « Si nous devons remporter une autre victoire sur les Romains, nous sommes perdus » ! A méditer.

Allez, merci de votre visite, portez vous bien et à demain peut-être.