Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Hortefeux”

Page 1 de 1

LES TETES A CLAQUES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Amis de la solidarité internationale et du carpaccio parmesan réunis, bonjour !

Le 20 décembre correspond au dernier jour de frimaire qui était, dans le calendrier républicain, dédié à la pelle. Tant pis pour ceux qui pensaient que le jour de la pelle était le 18 juin…

Aujourd’hui j’ai vraiment envie de me « faire » Robert Ménard. Cela fait un moment qu’il me chauffait les oreilles mais là, il commence vraiment à me les briser menu. Sa dernière sortie sur I télé a fini de me convaincre qu’il appartenait désormais à la catégorie des petits-cons-prétentieux-conservateurs-réactionnaires-infréquentables.



  Oui, vous avez bien entendu: « parfois on regrette qu’il n’y ait plus la peine de mort ! » Fort heureusement, le journaliste, Julian Bugier, lui a claqué la gueule fort savamment et, je m’en réjouis. D’abord gauchiste et anarchiste (à vérifier) puis socialiste protégé de Mitterand, il reçoit la légion d’honneur de Nicolas 1er en 2008, et ça…C’est un signe qui ne trompe pas..

On le
voit présider une organisation au Qatar, pays peu démocratique et en
même temps fustiger de façon violente Hugo Chavez, le
    président du Venezuela, comme le font les néoconservateurs du monde
occidental. C’est toujours comme ça! On dénonce des atteintes à la
liberté de la presse au Venezuela qui reste un pays démocratique, on en fait des tonnes sur l’Iran, mais on se tait sur
celles qui ont lieu au Maroc, en Tunisie, en Arabie Saoudite ou dans les
pays du Golfe Persique! Ce type m’est affreusement antipathique.

Et à part cela, madame Michu ?

Et bien l’ami de trente ans, Brice Hortefeux vient d’être condamné pour la seconde fois par la justice.

Autrefois, on appelait ça un repris de justice. Aujourd’hui, on dit un ministre.Il a été condamné cette fois pour avoir dit que David Sénat, un magistrat du ministère de la justice,s’était rendu coupable d’avoir donné à des journalistes, des documents sur l’affaire Woerth-Bettencourt. Cela s’appelle « violation de la présomption d’innocence ».

Il a déjà écopé de 750 euros d’amende en juin dernier pour injure raciste
envers un militant de l’UMP. Des propos tenus en public par le ministre
de l’Intérieur au sujet des « Auvergnats ».

Dans cette affaire également, le locataire de la Place Beauvau a fait appel. Aucune date de procès n’a pour l’instant été fixée.

Je vais finir par ouvrir une galerie des têtes à claques et distribuer les goldens awards des coups-de-pieds-au-cul-qui-se-perdent.

Bon allez, ne nous fâchons pas, même le climat a retrouver sa douceur. Après une excellente soirée passée au coin du feu chez les poteaux du côté de Lamballe, retour vers l’Ouest en laissant la neige derrière nous. Bon d’accord, on a aussi laissé derrière nous quelques cadavres qui avaient noms, Nuits saint Georges – Gevrey Chambertin (deux merveilleux représentants des Côtes de nuits, paradis du Pinot Noir) ou château La Louvière (Pessac Léognan)…Que du bonheur, allez, portez vous bien et à demain peut-être.
 


HUMEUR…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

 

Amis de l’égalité des chances et du salami réunis, bonjour !


Le 14 décembre c’est le 24 frimaire de notre calendrier Républicain, jour que nos amis avaient dédié à l’oseille. C’est pas une raison pour penser à se faire du blé sur le dos des services publics.


Pas de quoi se réjouir dans l’actualité si ce n’est la condamnation de « Charlie Hebdo » et donc de son actionnaire P. VAL pour le licenciement abusif de SINE.

Voilà qui me réchauffe le coeur par ces temps de frimas. Mon cher BOB, je vais de ce pas déboucher un P’tit Côtes du Rhône à ta santé.


Plus affligeant c’est la mise en cabane du fondateur de Wikileaks. Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage… Vous allez voir qu’on va lui trouver une tonne de casseroles, de cadavres dans ses placards, de vidéos pédophiles dans ses ordinateurs, et de la coke dans les chaussettes. Pour preuve, la personne qui a porté plainte pour viol contre lui, s’avère être une militante anti Castriste fort connue. Ca pue la CIA à plein nez.


Ah oui, nous avons aussi les dégâts de la Marine. La fille de son père se lâche et compare les prières publiques des musulmans à « l’occupation ». Joli pavé dans le marigot où s’ébrouent tous les entichés de l’identité nationale.

Nicolas 1er aura du mal à faire pire lui qui guigne sur les voix du FN. Mais tant qu’à décrier les manifestations publiques religieuses, pourquoi ne pas interdire les processions Jeanne-d’Arquesque dudit Front national, le Tro Breizh des cathos en Bretagne, les chemins de croix à Lourdes et le pardon de sainte Anne la Palud…



Et puis nous avons la pantalonnade hebdomadaire de notre ministre de l’intérieur. Après avoir joué les autistes pendant les intempéries: « La neige, quelle neige ? »; le voilà qui prend fait et cause pour des policiers condamnés à des peines de prison ferme pour avoir bidonné un procès verbal.

Outrageant la tradition Républicaine de la séparation des pouvoirs, il se permet de commenter une décision de justice. Mais jusqu’où iront-ils ?


Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, juste l’humeur du temps qui passe. Mais je vois que vous êtes encore devant votre ordinateur, est-ce bien raisonnable ? Quand à moi, je dois continuer à cultiver l’art d’être grand-père en allant chercher quelques menus cadeaux pour les petits nenfants, en évitant le « tapis-puzzle » et autres cancéro-machins. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

DEAMBULATIONS…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Amis de l’anthropologie philosophique et du tajine de poulet citron réunis, bonjour !

C‘est à n’y pas croire, nous sommes le 18 brumaire, jour de la dentelaire. Les nostalgiques du petit caporal doivent célébrer son coup d’Etat qui mis fin au Directoire et inaugura le Consulat. Notre petit caporal à nous qu’on a, non content de m’avoir gâché ma visite parisienne en recevant son homologue chinois, consulte les astres avant de choisir son futur gouvernement. Vous ne serez pas surpris si je vous dit que je m’en soucie comme de ma première  crêpe. Fillon, Borloo, blanc bonnet et bonnet blanc. Jeu de chaises musicales entre Guéant et Hortefeux, c’est un peu comme remplacer Pujadas par Ferrari, Fadela Amara par la mère Denis et Eric Besson par Iznogoud…

Tout de même, si vous le voulez bien, quelques échos de la virée parisienne au-delà de  l’expérience pratique de notre organisation des transports que le monde entier nous envie. tout d’abord une certaine déception lors de la visite de l’expo des photos de Larry Clark au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris. Cet artiste phare de la contre-culture méritait mieux que cet accrochage à la va-vite. Les portraits réalisés par sa maman en Oklahoma dans les années cinquante et présentées en guise d’introduction, n’accrochent pas véritablement le regard. Seul le mur où s’accumulent de manière obsessionnelle des dizaines de portraits d’adolescents m’est apparu comme oeuvre artistique digne de ce grand talent. La polémique autour de l’interdiction au moins de dix huit ans a semble t-il fait davantage pour la réussite de l’expo que la renommée du photographe. Cette expo me laisse une impression de « bricolage » sans doute davantage liée aux organisateurs qu’à l’artiste.

Pour se remettre de cette petite déception, rien de tel qu’un bon bistro parisien. Direction le Marais, rue saint Antoine.
Ca s’appelle L’éléphant du Nil,(les vieux fumeurs se souviennent de cette marque de papier à cigarette) ambiance gargote, décor début du siècle (l’autre), cuisine familiale style coq au vin, Pot-au-feu et choux farci cet ancien bouchon auvergnat a conservé tout son charme.
Aujourd’hui, les tenanciers sont bretons et sympas et les desserts sont « fait maison« . Bref, un vrai troquet, coincé dans ce quartier Bobo-branché et qui résiste aux vents de la mode.
Contrairement à son nom, cela n’a rien d’éléphantesque, c’est un petit boui-boui minuscule mais qui vaut le déplacement.
A noter sur vos tablettes.

Voila donc pour les dernières nouvelles du front. Vous pouvez maintenant éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale. J’en ferais autant après vous avoir remercié pour votre visite et vous avoir dit, portez vous bien et à demain peut-être.

ALLO, LA POLICE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

Amis de la pharmacopée et du baeckeoffe réunis, bonjour. Nous sommes le jeudi 10 juin, c’est à dire le 22 de prairial qui est considéré comme le jour de la Camomille. Ce jour là, Fabre d’Eglantine devait être souffrant car, on ne dira jamais assez tous les bienfaits que nous sommes en droit d’attendre de cette plante de la famille des Astéracées.
Vous avez tous vu la fleur de Camomille même si souvent on prend cela pour des marguerites…Il s’agit en règle générale de la camomille romaine (Anthémis). Concernant l’usage cosmétique, l’hydrolat de camomille est adapté à tous types de peau,  il régénère, apaise, purifie et rééquilibre l’épiderme, et son usage est recommandé par exemple après une longue exposition au soleil ou au vent pour calmer la peau. L’hydrolat de camomille est également anti-inflammatoire. Très doux, il est préconisé pour apaiser des problèmes inflammatoires oculaires dues à une conjonctivite. Il prévient les allergies cutanées, c’est pourquoi il est utilisé pour le soin des peaux fragiles. Il convient particulièrement à celles des enfants grâce à sa douceur. L’hydrolat de camomille est encore indiqué pour traiter les lésions acnéiques, les plaques d’eczéma et le psoriasis et il possède des vertus cicatrisantes. L’hydrolat de camomille a enfin un effet digestif, car son pouvoir calmant est aussi efficace par voie orale. En d’autres termes, c’est bon pour tout ce qui est mauvais !

Allo la police…

Un qui aurait du user de camomille plus que de marlboro c’est Elie KAKOU qui nous a quitté prématurément un 10 juin de l’an de grâce 1999, et à qui l’on doit le personnage de Madame Sarfati. Oui je sais, l’humour juif Tunisien, on aime ou pas. Mais, y’a rien à faire, je préfère les juifs qui ont de l’humour à ceux qui arraisonnent les flottilles humanitaires. Je post tout de même une petite vidéo…Ca fait rire ma fiancée !

Tiens, à propos de police…

Une bonne et une mauvaise nouvelle: La bonne:Le premier flic de France, l’ami de trente ans du tsar Nicolas 1er, vient d’être condamné pour propos racistes. Un ministre condamné, ça fait chaud au coeur. La mauvaise: Il est toujours ministre.

Après la police, la justice…

Vous vous souvenez de l’affaire BOULIN ? Encore un ministre (de Giscard) mais lui on l’avait retrouvé dans une mare, prétendument suicidé…La famille était désireuse de faire ré-ouvrir l’enquête pour charges nouvelles. Oui mais voila, les scellés ont « disparus » et de ce fait, pas de réouverture de l’enquête. C’est fou le désordre qui règne dans les ministères.

Après le Boulin, la Boutin…

La petite dame s’est fait « embaucher » par le gouvernement pour une mission spéciale sur l’état du monde… Elle doit bien sûr, remettre un rapport à l’issue de sa mission ! En attendant, 9500 euros net mensuels et la voiture et le chauffeur et le secrétariat et les frais annexes et la retraite de députée et l’indemnité de conseillère Générale, soit à peu près 18 000 euros mensuels… Quand je vous disais que mes fourches en bois de micocoulier allaient bientôt reprendre du service.

Et la sécu…

Ah, la sécu. Après l’annonce d’un nouveau trou abyssal, notre Roselyne nationale a eu ce bon mot: » Nous allons prendre des mesures qui ne touchent à aucun moment au pouvoir d’achat des assurés ».Si ce n’est pas de la langue de bois ça, je veux bien me mettre à l’eau minérale.

Bon allez, en attendant je vais me faire couler un pur malt pendant que je laisse mijoter ma soupe de poisson. Il faut que je pense à transmettre la recette à Stéphanie. Depuis qu’elle a eu les honneurs de la presse féminine (un article dans ELLE) elle a relooké entièrement son blog culinaire, allez-y j’ter un oeil…ICI

Vous avez sans doute remarqué que le système de votation, comme disent nos amis Helvètes, a changé. Désormais le fameux « votez pour moi » se trouve au bas de la colonne de droite. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.