Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Hollande”

Page 1 de 1

Bis repetita placent…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , , ,

Amis de l’isolexisme et du crabe mayo réunis, bonjour ! Je sais, O lettrés lecteurs, que vous n’ignorez rien des figures de rhétorique qui me servent souvent à ouvrir ces billets; néanmoins, petit rappel : 68593154_pL’isolexisme est une figure consistant à réunir au moins deux mots
ayant la même racine, dans le but de créer un mot nouveau, un effet emphatique ou comique. Exemple que l’on doit à ce cher Prévert : « Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie. » Voilà, nous sommes le vendredi 27 septembre 2013, 6è jour de Vendémiaire dédié à la balsamine, jolie fleur s’il en est. J’adore les dames du calendrier républicain, je les trouve nettement plus accortes que celles du catalogue de La Redoute. Celle-ci adresse au vieux bouc qui l’accompagne un regard que d’aucun jugerait concupiscent alors que d’ordinaire c’est plutôt le contraire. L’observateur aguerri aura remarqué en effet, que ce dernier, de toute évidence, en veut à sa fleur…

Pendant ce temps, un chef d’Etat lance un appel déchirant à l’assemblée générale de l’ONU: «  je suis aujourd’hui ici pour réclamer la justice pour un peuple (…) et l’assistance qui lui a été promise (…)  Il n’y a pas de précédent pour un chef d’Etat de parler lui-même devant cette himspeechassemblée. Mais, il est aussi sans exemple pour un peuple d’être victime d’une telle injustice et d’être à présent menacé d’abandon à son agresseur. Par ailleurs, il n’y a jamais eu auparavant un exemple de gouvernement procédant à l’extermination systématique d’un peuple par des moyens barbares, en violation des promesses les plus solennelles faites aux nations du monde (…), de ne point user du terrible poison des gaz nocifs contre des êtres humains innocents... »

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Mais je m’aperçois qu’une erreur de notre stagiaire à permis la confusion entre un discours de Hailé Selassié devant la Société des Nations en 1936 et celui de François Hollande devant l’A.G. de l’ONU il y a quelques jours. Presque 80 années se sont écoulées et les gesticulations internationales continuent de montrer leur inefficacité devant la barbarie des uns, l’appétit des autres et le droit de veto du troisième… Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

 

BPI: JOUYET à la barre…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, ,

Amis des sciences occultes et du boudin aux pommes réunis, bonjour !

Nous sommes le vendredi 19 octobre 2012, 28è jour de Vendémiaire dédié à la tomate, oui, la tomate…

Je sais que certains d’entre vous émettent quelques doutes mais, si, je vous l’assure, nous avons un gouvernement de gôche qui prépare assidument le-changement-c’est-maintenant. D’ailleurs, pour vous en convaincre, ne vient-il pas de créer une banque publique ! Une banque publique c’est une banque qui est à nous autres citoyens de la République. Et qui c’est le citoyen qui va diriger la manoeuvre ? Assurément pensez vous, un homme de gauche et qui a derrière lui un long passé d’humaniste soucieux de l’intérêt général ! L’intéressé se nomme Jean-Pierre JOUYET. En 2007, il milite en faveur d’un rapprochement entre le PS et le parti de BAYROU.  Il fut, doit-on le préciser, président de la banque Barclays en 2005 puis nommé au poste d’ambassadeur chargé des questions économiques par Sarkozy et enfin, secrétaire d’Etat aux affaires européennes sous les gouvernements 1 & 2 de Fillon. Ah oui, j’oublie de préciser qu’il est copain comme cochon avec François Hollande depuis qu’ils ont partagé les bancs de l’ENA, promotion Voltaire…

Après la République des coquins, voici la république des copains. Une banque publique d’investissement, l’idée était pourtant fort séduisante: aider les entreprises sans passer par les fourches caudines d’un capitalisme prédateur et développer une politique au service de tous. Alors, pourquoi y mettre au commande un zélé serviteur de cette finance dont on ne veut plus ?  On va encore me taxer de mauvais esprit. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

 

D’humeur et d’humour…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , , , , ,

Amis de l’épanaphore* et de la rotisserie française réunies, bonjour !

*exemple: le fameux « Ni dieu, ni maître » cher à ce vieux Blanqui est une épanaphore; à ne pas confondre avec l’anaphore remis au goût du jour par François Hollande lors de son débat face à Sarkozy.

Nous sommes le mardi 22 mai, c’est dire si Juin arrive à grand pas, troisième jour de Prairial dédié au trèfle. On dit que celui qui porte quatre feuilles est censé porté bonheur… Pour les puristes, il convient de préciser qu’en fait il s’agit de la même feuille qui présente quatre folioles; ceci étant dû à une mutation relativement rare du trèfle blanc.  C’est aussi un symbole courant pour représenter l’Irlande : la tradition veut que saint Patrick, le patron de l’île, se soit servi de la feuille de trèfle pour illustrer le mystère de la Trinité. On peut aussi remarquer que les folioles de la plante évoquent le symbole celte à trois branches spiralées appelé triskell.

Fort heureusement pendant que les grands de ce monde se retrouvent en G8 et autres assemblées de l’OTAN pour traiter de problèmes éminemment cruciaux, comme par exemple regarder un match de foot… Je dois reconnaître que Fanch à l’air de penser qu’il y a peut-être plus urgent…

 

 

 

… Des inventeurs géniaux ont enfin résolu le problème du verre de vin à caser sur le bras du fauteuil pendant la pause détente.

Ah, si toute l’intelligence humaine pouvait se concentrer sur ces petits riens qui vous changent la vie…

Allez, merci à vous d’avoir pris le temps de faire le détour par « les cénobites tranquilles ». J’en profite pour vous informer que vous n’êtes pas seul puisque 50 000 visiteurs ont fait le même choix que vous. Pas une raison suffisante pour se prendre au sérieux évidemment; Portez vous bien et à demain peut-être.

 

COMMENT KSE M’AAME MICHU…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

Amis du brocart et de la sauce gribiche réunis, bonjour !

Nous sommes le 30 novembre, 10è jour de frimaire dédié à la pioche (ne faites pas cette tête).

Aujourd’hui, un peu de tout et de rien…Surtout de rien, à classer dans la catégorie courrier des lecteurs :

Jancyve me fait remarquer, à juste titre, que j’avais déjà évoqué le triste sort de EODEZ lors d’un billet précédent. Bon, ben oui, voilà, il y en a qui ont des oreillers à mémoire de forme, moi, j’ai une mémoire en forme d’oreiller ! Je me repose dessus et forcément je prends le risque du radotage mais bon, comme disait mon aïeule, qui voulait toujours faire son intéressante: abondance de biens ne nuit pas.


Sceptique, autre fidèle de ce blog l’enrichit régulièrement de ses commentaires toujours savoureux. Je le soupçonne d’une grande modestie, à tel point qu’il ne cite jamais son propre blog qui pourtant mérite largement le détour. Je vais donc le faire pour lui : sceptique.canalblog en vous invitant à lui rendre visite.

L‘actualité nous enseigne, une fois de plus, que les vérités d’hier sont rarement celles d’aujourd’hui. Ainsi, le Président-de-la-République-à-nous-qu’on-a, vient de décerner le titre de Grand-Croix de la Légion d’Honneur à Hélie Denoix de Saint Marc… Quand on voit la photo on se dit qu’il était temps. Les plus jeunes ne connaissent sans doute pas ce militaire qui fut condamné en 1961 à dix ans de détention criminelle pour sa participation au putsch des généraux en Algérie. Après le transfert de Bigeard aux invalides, les mauvaix esprits vont encore y voir quelques signes à destination de l’extrème droite et d’une France nostalgique. Il faut dire que le scénario est signé patrick Buisson, conseiller du prince et orfèvre en la matière.

En tout cas, la campagne pour les présidentielles est en train de trouver son rythme de croisière et, le moins que l’on puisse dire c’est que la croisière s’amuse…Avez vous vu notre ami Fanch en tournée du côté de Vaujours dans une usine de plaque de plâtre ? Je trouve qu’il affiche de plus en plus la silhouette d’un PLAYMOBIL, j’attends que Magik studio en fasse un Mighty.Ca devrait plaire pour Noël.

Ah, si ce type était de gauche… Quel espoir pour les masses laborieuses; n’est-ce pas madame Michu!

 

Bon, je brocarde, je fustige, je vilipende, j’ironise et pendant ce temps là: »pas un chapeau de vendu » comme dit un ami nantais. Allez, je vais m’arrêter là, à chaque jour suffit sa peine, en attendant portez vous bien et à demain peut-être.

DOMINIQUE-NIQUE-NIQUE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

 

Amis de l’axiologie et de la perdrix aux choux réunies, bonjour !

 

A l’heure où paraîtra ce billet, nous serons le lundi 16 mai 2011, Lille aura gagné la coupe de France de fouteballe, la France n’aura pas gagné le concours de l’eurovision, et DSK sera peut-être sorti du commissariat de Harlem où il était en garde à vue pour agression sexuelle…Loin de moi l’idée de bafouer la présomption d’innocence et/ou de négliger l’éventualité d’une grosse manipulation. Mais, très franchement, je ne pouvais pas passer à côté…

Sacré Dominique-nique-nique, champion de l’érection présidentielle, voilà t-y pas qu’il s’en prend à une femme de chambre qui ne s’en laisse pas conter et rameute les experts , NYPD, Kojack et l’inspecteur Colombo. Notre candidat à la candidature est prié de descendre de l’avion qui devait le ramener vers la vieille Europe et de répondre à quelques questions embarrassantes. Un vrai bonobo ce DSK, il saute sur tout ce qui bouge, une vraie decticelle côtière (c’est une sauterelle dont les testicules représentent 14% de la masse corporelle).

Et cet agité de la braguette, après avoir imposé à la Grèce un régime de spartiate macrobiotique aurait la prétention de présider aux destinées de notre douce-France-cher-pays-de-notre-enfance… Que l’on ne compte pas sur moi pour joindre ma voix au concert de réprobations qui va faire la une de nos gazettes dès ce matin. Très franchement, les pratiques sexuelles des saigneurs qui nous gouvernent me laissent aussi froid que le marbre qui décore leurs riads marocaines (un ou une riad, je ne sais plus). Mais alors, qu’ils ne se mettent pas en tête de venir me dicter ma conduite, qu’ils réservent leurs leçons moralisatrices à leurs chargés de com. Ceux de Martine Aubry, qui venait de fêter la victoire de son équipe de foot, ont dut la réveiller pour lui chanter viens min p’tit Quinquin, tu peux sortir du bois, le gars Dominique y s’est fait choper à réécrire le journal d’une femme de chambre version XXX.

Je vous explique pas le regard moqueur de sœur Marie Ségolène des béatitudes et l’indifférence affichée du parrain de Corrèze qui se voit déjà en haut de l’affiche. Bref, tous les amis de trente ans se gondolent à chaque fois qu’on fait sauter un boulon de la statue du commandeur. Mais depuis que le monde marche sur la tête il ne faut s’étonner de rien ; vous allez voir que les premiers soutiens vont venir du château Elyséen…Douze longs mois nous séparent encore de l’élection présidentielle mais j’ai dans l’idée que la campagne devrait être des plus animées.

 

Ah, madame Michu, on vit une drôle d’époque. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.