Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Gens du voyage”

Page 1 de 1

Yes, we kan ha diskan…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis du jazz manouche et du ragout de hérisson réunis, bonjour ! Nous sommes le lundi 19 août 2013, deuxième jour de Fructidor dédié au Millet. Bon, malgré la crise, c’est pas une raison pour sonner l’angélus (je la fait avant Corsico…). A part ça, je voulais vous faire remarquer, très chers lecteurs et trices, que l’été en Bretagne ne se résume pas aux biniouseries et aux galettes saucisses. Que nenni !

Rendez-vous à la fois culturel, festif et militant, le Festival de Cinéma de Douarnenez, pour sa 36e édition, mettra à l’honneur les Rroms et les gens du voyage. C’est Manuel Valls qui va être content… 80 films, A5 Couv programme.indddocumentaires et fictions. Une traversée cinématographique pour comprendre la situation des Rroms, Tsiganes et Voyageurs en France et en Europe, mais aussi sur la mémoire, les internements, les migrations, la musique… Mais encore, depuis sa création, le Festival est le lieu d’échanges privilégié entre le public et les professionnels autour de la création audiovisuelle de Bretagne. Une sélection de films produits et/ou réalisés en Bretagne dans l’année avec des sujets engagés, des personnages attachants… Sans oublier le côté festif et le grand fest-noz du samedi 24 avec le duo Landat-Moisson, les sonneurs Moal et Chaplain ainsi que les nouvelles stars du kan ha diskan Enora, Sterenn et Marine et enfin, Krimenn-Alem, un mix de kan ha diskan et de human beatbox.

Bon d’accord, on est loin des soeurs Goadec ou des frères Morvan mais, ainsi va la vie ! Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

Ragout d’encorné…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Amis de la métempsychose et du pâté Hénaff réunis, bonjour !

Nous sommes le 7 octobre, 16è de vendémiaire dédié à la belle de nuit : Les fleurs de couleur blanche, rouge, jaune, orangé, mauve ou fuchsia mais aussi bicolores ne s’ouvrent que la nuit et exhalent un parfum rappelant la fleur de tabac. Elles fanent le matin et sont remplacées par d’autres fleurs sur le même pied. Le fruit, de couleur noire, apparaît à la base de la fleur une fois que celle-ci est tombée. Cette fleur fluorescente déploie ses pétales afin d’exposer des corolles luminescentes qui attirent les papillons de nuit afin d’assurer sa reproduction.

Cela m’a toujours épaté que l’on nomme « conseil des sages » le Conseil Constitutionnel… Celui-ci vient de considérer que: « Organiser des corridas dans certaines régions françaises est conforme à la Constitution, a jugé vendredi 21 septembre le Conseil constitutionnel, rejetant le recours d’associations qui militent contre la tauromachie. » Personnellement, les images qui me réjouissent dans la tauromachie, elles ressemblent à celles ci…

Les juges du Palais-Royal ont notamment établi qu’il n’est pas anticonstitutionnel de prévoir des « différences de traitement » entre les régions à tradition tauromachique et les autres. Les anticorrida voulaient que les sanctions infligées pour cruauté envers les animaux s’appliquent partout, sans dérogations. Il a par ailleurs abrogé ce vendredi 5 octobre 2012 deux dispositions de la loi du 3 janvier 1969 qui régit la vie quotidienne des gens du voyage, abolissant notamment le « carnet de circulation » auparavant exigé des personnes sans ressources régulières et maintenant le « livret », permettant de localiser les personnes au domicile mobile. Saisis d’une question prioritaire de constitutionnalité, les Sages avaient examiné la conformité de cette loi à la loi fondamentale de la République. Le changement c’est pour quand ?

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

 

Chronique de la haine ordinaire…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

,

Amis de la République et du sot-l’y-laisse réunis, bonjour!

Nous sommes le mercredi 2 mai, 13è jour de Floréal dédié au bâton d’or, à ne pas confondre avec le bouton d’or…

Alors qu’il fait un temps à ne pas mettre un léonard dehors, voici qu’un mien voisin vient frapper à mon huis. Je m’empresse de l’introduire et l’invite à me communiquer le but de sa visite. Le brave homme, car soyez en assuré, il s’agit d’un brave homme, m’explique tout de go qu’il fait le tour de la commune afin de récolter des signatures contre l’implantation de « gens du voyage » à proximité. Alors que j’avais déjà la main sur la bouteille de cidre comme le veut la tradition locale, je mets un frein à ma légendaire hospitalité et lui demande d’éclairer ma lanterne.

Il s’agit, me dit-il, de personnes appartenant à cette communauté, et qui viennent de faire l’acquisition d’un terrain non loin de ses propres terres, dans le but de se sédentariser. Il se fait donc l’écho de la vox populi (d’ailleurs Machin a signé, Untel aussi et même Trucmuche…) pour barrer la route à ces voleurs de poules. Lui et ses co-pétitionnaires ont bien tenté de faire pression sur le notaire, sur le maire et autres autorités mais, en vain. La famille en question n’a pas encore montré le bout de sa caravane que déjà le plus proche voisin a doublé son épaisseur de grillage de protection.

Voici comment, dans une petite commune rurale du Nord-Finistère, loin des bruits de la ville, les discours, désormais aseptisés des Le Pen, des Guéant et des Sarkozy, distillent la haine de l’autre. Les retraités se barricadent, les « voisins vigilants » se mobilisent dans le but d’empêcher des citoyens à part de devenir des citoyens à part entière. Non, décidément, les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux.

Il va s’en dire que notre honnête citoyen s’en est retourné grosjean comme devant et fort désappointé que l’on ne partage pas sa vision d’une société ségrégationniste. La morale de l’histoire est que j’ai économisé une bouteille de cidre…

Ainsi va la vie…Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

PAS D’PANIQUE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Amis de l’agriculture biologique et du canard laqué réunis, bonjour !

Nous sommes le 29 juillet, autant dire, le 11ème jour de thermidor et, surprise, c’est le jour de la panic…Pas de quoi s’inquièter outre mesure, il s’agit d’une plante herbacée cultivée dans certaines contrées comme céréales alors qu’ailleurs on la considère comme une vulgaire mauvaise herbe. C’est-y pas triste…Et pourtant, cette plante pourrait constituer selon une étude publiée en 2008 une source intéressante d’agrocarburant;grâce à un bilan écologique et énergétique bien meilleur que celui du maïs selon Hen Vogel et ses associés (il
produit 540% d’énergie par rapport à l’énergie fournie pour le
produire). C’est pas beautiful ça mes body boys ? On apprend tous les jours quelque chose sur « les cénobites tranquilles » votre blog préféré; celui pour lequel vous pouvez voter – colonne de droite en bas – et qui reste ouvert tout l’été.

L’environnement est chose sérieuse pourtant je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager cette pensée que l’on doit à Geluck, le dessinateur du chat: « en Amazonie on détruit chaque jour l’équivalent de 60 terrains de foot de forêt…C’est pas sérieux, y-aura jamais assez de joueurs!« 

Tout à fait autre chose…
La politique du « bouc émissaire » est vieille comme le monde, enfin, comme la bible. Pourtant, cela n’empêche pas nos gouvernants d’en user pour ne pas dire, en abuser. Aujourd’hui, les gagnants sont les gens du voyage. Après avoir été longtemps catalogués de voleurs de poules, les voici désignés à la vindicte populaire comme les responsables de tous nos malheurs. Roms, Gitans, Tsiganes, Manouches et autres « fils du vent » comme disait, avec un peu d’angélisme, un pasteur de ma connaissance, vont servir de boucs émissaires à une politique de sécurité que le gouvernement a décidé de développer en vue des prochaines échéances électorales.

La France a peur aurait dit Gicquel du haut de son journal télévisé ! Et bien elle n’a pas fini de trembler…

Mais je vois que l’heure avance et aujourd’hui, corvée de pelouse…La vie de retraité n’est pas forcément un long fleuve tranquille. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.