Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Frimaire”

Page 1 de 1

Un hobereau à l’Elysée…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, ,

Amis du mutualisme social et des pieds paquets réunis, bonjour ! Noufrimaires sommes  le Lundi 21 novembre 2016 qui correspond au 1er jour de frimaire habituellement dédié à la Raiponce, jolie petite fleur bleue. Oui je sais, il se trouve encore quelques pataphysiciens pour affirmer que Le 21 Novembre 2014 est en réalité le Jeudi 19 As 144 St Courtial des Péreires, aérostier et inventeur. L’allégorie qui représente frimaire est toute symbolique. La scène de chasse ne fait pas qu’allusion à la saison, mais aussi au signe du Sagittaire (symbolisé en filigrane, en haut à droite) correspondant à cette période.

Ainsi donc, les jeux sont faits, ou presque ! C’est Fillon le ténébreux qui emporte, largement, les suffrages lors de ce premier tour de la primaire de la droite et du centre. C’est donc une droite très droitière qui affrontera une gauche atomisée sous le regard hilare d’une droite extrême repeinte en bleu Marine. Une fois de plus, les observateurs avisés qui hantent les plateaux télé depuis des décennies se sont bigrement fourvoyé; autant que leurs compères sondeurs et leurs acolytes analystes politiques, commentateurs, éditocrates. Tout comme ils se sont trompé pour le brexit, pour les élections américaines et autres billevesées tout autant importantes pour l’avenir du Monde. En fillon chateau2006, les sondages donnaient Ségolène Royal présidente ; cinq mois plus tard, c’est Nicolas Sarkozy qui est entré à l’Élysée. En 1995, les instituts annonçaient Edouard Balladur vainqueur de la présidentielle : il n’a même pas passé le premier tour. Lionel Jospin aurait dû gagner celle de 2002 : lui non plus n’était pas au second tour. Au référendum européen de 2005, les sondages donnaient le «oui» large vainqueur ; les Français ont voté «non». Les sondeurs, repris en chœur par les experts de l’expertise n’ont pas vu que Sarko ne passerait pas le premier tour. Ils n’ont pas vu venir la manif pour tous, au sortir de la messe du dimanche, se rendre en famille au bureau de vote pour béatifier l’ombrageux de la Sartre. Fort à parier que dès demain ces mêmes instituts prédisent pour 2017, l’arrivée d’un hobereau de province sous les ors de l’Elysée…

Amusant, non ! Allez, portez vous bien et à bientôt peut-être.

Raiponce pour un champion…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , , ,

Amis Républicains, bonjour ! Nous voici donc le mercredi 21 novembre 2012, 1er jour de Frimaire et il est vrai que les frimas font leur apparition.

Les initiateurs du calendrier qui nous intéresse, en ont fait le jour de la Raiponce. Je me suis souvent demandé d’ou venait cette imagination débordante. L’un des auteurs, si ce n’est le seul, s’appelait Fabre d’Églantine, écrivain, poète, théatreux et, moins révolutionnaire qu’opportuniste. Forcément, quand on s’appelle Églantine, on ne va pas donner aux jours des noms d’oiseaux… Il présenta ce calendrier à la Convention Nationale en octobre 1793… Il perdit la tête un an plus tard, au sens propre, en compagnie de Danton. C’est à lui que nous devons la célèbre ritournelle: « Il pleut, il pleut, bergère ». C’est sans doute ce côté poète qui le conduisit à doter les jours de l’année de noms champêtres et buccoliques aussi improbables que ceux la.

 

En photo (ici à gauche), Campanula rapunculus,  plante de la famille des campanulacées mais ça, je suppose que c’est le cadet (de Gascogne) de vos soucis. La Raiponce est un légume dont on consomme toute la plante, racines et feuilles, à partir du mois de novembre, en même temps que les Mâches.

Ses jolies racines allongées, pointues, d’un blanc nacré à chair blanche, et croquante, sont d’une saveur douce et se mangent crues en salade, ainsi que ses feuilles, qui sont très tendres et analogues comme saveur à la mâche.

 

Raiponce (en allemand Rapunzel) c’est aussi le titre d’un conte recueilli par les frères Grimm. Une histoire de sorcière, de jeune fille aux longs cheveux et de prince charmant. Raiponce (Rapunzel) est le douzième des Contes pour les enfants et le foyer (Kinder- und Hausmärchen) de Jacob et Wilhelm Grimm, une place qui restera inchangée entre la première édition de 1812 à Berlin et la dernière de 1857, à Göttingen.

Et quand je vous aurais dit que Owen Hurley s’en est inspiré pour réaliser un film d’animation dont l’héroïne n’est autre que la fameuse Barbie, vous pourrez vous présenter à « Questions pour un champion ».

Et bien, si un jour on m’avait dit que je parlerai de Barbie dans ce blog… Il est vrai que l’éclectisme, y compris en philosophie, n’est pas pour me déplaire. Dans un commentaire récent, notre ami Marcailloux déplore « le voile qui recouvre la mémoire de philosophes comme Palante ». Il en est un autre, bien plus ancien, et qui a disparu des tablettes, lui qui fut chef de file des néo-Platoniciens, je veux parler de Potamon « inventeur » de l’éclectisme. Il aura fallu attendre le XIXè siècle pour que Victor Cousin et ses disciples le remette au goût du jour.

Allez, sur ces considérations, je vous abandonne non sans vous remercier d’avoir consacré un peu de votre temps à visiter ce blog. Portez vous bien et à demain peut-être.