Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Domenech”

Page 1 de 1

En février 1600, mort de Giordano BRUNO, à Rome, torturé et brûlé vif par l’inquisition pour avoir refusé d’abjurer ses idées antidogmatiques et rationalistes.Né à Nola (Italie) en 1548, d’abord moine dominicain, il écrit de nombreux ouvrages philosophique qui lui valent un procès en hérésie. Il s’exile à Genève, puis parcourt l’Europe, enseignant ses idées. Mais l’Église le poursuivra sans relâche. Il sera extradé de Venise et livré au Saint Office, qui en le condamnant à être brûlé vif en fera un martyr de la libre pensée. Rt pourtant, sur cette gravure, on lui donnerait le bon dieu sans confession…Parmi les livres de Giordano Bruno, on peut citer « De la cause, du principe et de l’unité » (1584), « Sonnets, dialogues », etc.

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

En février 1600, mort de Giordano BRUNO, à Rome, torturé et brûlé vif par l’inquisition pour avoir refusé d’abjurer ses idées antidogmatiques et rationalistes.
Né à Nola (Italie) en 1548, d’abord moine dominicain, il écrit de nombreux ouvrages philosophique qui lui valent un procès en hérésie. Il s’exile à Genève, puis parcourt l’Europe, enseignant ses idées. Mais l’Église le poursuivra sans relâche. Il sera extradé de Venise et livré au Saint Office, qui en le condamnant à être brûlé vif en fera un martyr de la libre pensée. Rt pourtant, sur cette gravure, on lui donnerait le bon dieu sans confession…
Parmi les livres de Giordano Bruno, on peut citer « De la cause, du principe et de l’unité » (1584), « Sonnets, dialogues », etc.

Ça me rappelle une citation de Victor HUGO que je trouve très appropriée:

« Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. À en croire les religions, Dieu est né rôtisseur. »

Il faudra que je retrouve les références.

TOUT A FAIT THIERRY.

On n’a pas encore aperçu l’ombre d’une chaussure de foot sponsorisée pour le Mondial d’Afrique du sud, que déja on nous parle de l’Euro 2012…Et pendant ce temps là, comme disait Robert Lamoureux, le canard est toujours vivant. Je veux dire que Domenech, nech, nech, est toujours sélectionneur de l’équipe nationale. On pourra se consoler en regardant les Jeux Olympiques d’hiver à la télé. Enfin, comme ils se déroulent à Vancouver, les directs auront lieu…La nuit. Heureux retraités qui ne sont pas tenus par des horaires de forçat, la récupération de la force de travail et les cadences infernales. Ils pourront regarder le slalom géant à 3h du mat’ avant d’aller se coucher.

Allez, je ne le répèterai jamais assez, c’est très gentil à vous de faire un détour par « Les cénobites tranquilles » billet d’humeur et d’humour. Portez vous bien (le froid revient) et, à demain peut-être.

NE FAITE PAS D’HISTOIRE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Puisque les princes qui nous gouvernent en sont à décider de la suppression de l’histoire-géo au lycée, je continue à rendre hommage à nos grands anciens, qui hantent, oubliés de tous, le panthéon ouvrier et sans qui les enfants seraient encore dans les mines et nous, nous n’aurions pas les congés payés, la sécu, les 35 heures et une paisible retraite…

CELUI-CI S’APPELAIT: AUGUST SPIES.

Le 10 décembre 1865, naissance d’August SPIES, à Friedewalde (Allemagne).
Militant et propagandiste anarchiste américain, un des martyrs d’Haymarket (fameux meeting qui se termina par une fusillade).
Fils d’un employé forestier, il devient géomètre à 16 ans, et se déclare libre penseur à 17, mais après la mort de son père, il doit interrompre ses études. Il décide alors d’émigrer en Amérique. En 1872, il arrive à New York, où il travaille comme tapissier. Il se fixe ensuite à Chicago où il devient libraire. Il découvre alors les idées socialistes et adhère au « Parti ouvrier socialiste ». Ardent militant, il est candidat à la législature de 1879 et de 1881. En 1880, il est nommé administrateur du journal « Chicagoer Arbeiter Zeitung » (Le Quotidien du Travailleur, en langue allemande). En 1882, au Congrès des socialistes à Pittsburgh, influencé par Johann Most, il déclare que les travailleurs n’obtiendront jamais la reconnaissance de leurs droits par la voie des urnes, se considérant par là-même comme anarchiste.
En 1886, il prend part aux côtés d’Oscar Neebe, en tant que militant syndicaliste, orateur et propagandiste, au mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures qui aboutit à la grève du 1er mai 1886.
Le 3 mai, il est orateur au meeting des ouvriers du bois qui dégénère en émeute en raison de sa proximité avec les usines McCormick. Il rédige alors une affiche appelant à la « Vengeance » qui sera lourde de conséquences. Orateur le 4 mai lors du tragique meeting à Haymarket, il échappe de peu à la balle d’un détective (balle que recevera son frère Henry). Arrêté le lendemain à la suite de ces événements, il sera condamné à mort le 20 août 1886.
Victime de l’hystérie anti-anarchiste orchestrée par le patronnat, il sera pendu avec trois de ses compagnons le 11 novembre 1887.
« Ma philosophie a toujours été que le but de la vie soit seulement l’épanouissement de l’individu, et l’application rationnelle de ce principe est la véritable moralité » (…) « L’anarchisme est le fil qui anime toutes les époques de l’évolution sociale et humaine ; c’est la lutte pour la souveraineté de l’individu ». Peut-on lire dans sa biographie.

GRAND CONCOURS: QUI A DIT ?

Qui a dit: Être Français c’est être révolutionnaire.

  • Olivier Besancenot

  • J.P. Sartre

  • Éric Cantonna

Eh oui, c’est Cantonna ! D’un seul coup l’engeance des footballeurs à remonté d’un cran dans mon estime. Je suis persuadé d’ailleurs que Domenech-nech-nech va redistribuer sa prime de 800 000 € à une caisse de soutien aux travailleurs en lutte. Pas vous ? ah bon !

SANS COMMENTAIRE.

Je remarque, non sans m’interroger, que les blogs qui génèrent le plus de commentaires sont ceux qui « ne mangent pas d’pain ». C’est à croire que les prises de positions un peu marquées éloignent le commentateur comme le vinaigre les mouches. Voyez ce set de table réalisé par tantine en polyglute de molygraillon et entièrement tricoté main, il attire une centaine de commentaires. Quand à ce magnifique pied de lampe en coquillages garantis d’origine bretonne, il a autant de réactions qu’en son temps le « j’accuse » de Zola. Peut-être devrais-je me lancer dans le crochet, ou alors, le picot bigouden, une maille à l’endroit, une maille à l’envers, une maille à l’endroit, une maille à l’envers, une maille…

Allez, merci mille fois de vos visites et, à demain peut-être.

ALLEZ LES BLEUS…ET LES BOSSES

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

ATTENTION, Y’A UN BARRAGE.

C’est donc dans le mythique stade de Croke Park Stadium et non à Lansdowne road que se déroulera le match de barrage entre l’Irlande et la France. Barrage qu’il faudra absolument surmonter pour accéder à la phase finale de la coupe du Monde. Je dis stade mythique car si il a accueilli quelques grands évènements internationaux, il est habituellement et strictement réservé aux sports Gaëliques. Nos p’tits bleus ont du souci à se faire, l’Irlande est quand même d’un autre gabarit que les iles Féroë. Et les quelques 80 000 spectateurs que peut héberger le « chaudron vert » de Dublin, c’est pas la même dimension que le terrain de jeux du Roudourou à Guingamp. Alors, est-ce que le barrage sera favorable à l’équipe de France et les reverrons nous en Australie? Je ne sais pas ce qu’en pense Raymond (mon nom est MOND, Ray…mond) mais, franchement, il a l’air plutôt dubitatif. Il n’y a plus qu’à espérer que nos cousins d’outre-manche, ne nous réserve pas un coup de Trafalgar. Et alors là, chers amis, admirez l’enchainement…C’était en effet un 21 octobre que ce cher Horatio (mais non, pas celui des experts à Miami) mais Horatio NELSON, vicomte de Bronte, affligea une terrible défaite (après celle d’Aboukir) à la flotte Française, c’était à Trafalgar. Depuis ce cher amiral à son square à Londres. Est-ce que vous imaginez un « Domenech-square » à Paris… Moi non plus.

CACHEZ CE SAINT… un grand merci aux participants pour leurs très nombreuses contributions. On vient d’ailleurs de me signaler une toute dernière proposition s’il restait un peu de granite pour un saint qui veille sur tous les nains de jardin: Saint PLET. Quand aux buveurs d’eau, peu nombreux sur ce blog, ils pourront se consoler en priant Saint Yorre.

Allez, que tous les saints de Bretagne et d’ailleurs vous soient favorables. Le mercredi c’est la sortie des hebdos et, je me dépèche pour ma revue de presse. Le temps de vous dire: A demain, peut-être.