Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Deschamp”

Page 1 de 1

Cornegidouille…

Posté par erwandekeramoal dans PORTRAIT

, , , ,

Amis du trot attelé et de l’immaculée conception réunis, bonjour ! Nous sommes le lundi 08 septembre 2014, 22è jour de Fructidor dédié à la noisette. Mais, le 08 Septembre 2014 est en réalité le Dimanche 1er Absolu 142 NATIVITÉ d’ALFRED JARRY. Et puis tiens, puisqu’on en parle, une pensée pour ce maître en absurdie: Alfred JARRY. Il est né à Laval (Mayenne) le 8 Ubu-Jarryseptembre 1873 et mort à Paris le 1er novembre 1907. Il a fréquenté le lycée de Saint-Brieuc jusqu’en 1888 avant d’émigrer pour Rennes. Il va s’inspirer de son professeur de physique, M. Hébert, pour créer le personnage de UBU, interprété récemment par Eric Cantona (UBU enchaîné mis en scène par l’anglais Dan Jemmet). La vie pourtant ne lui aura guère laissé le temps de produire davantage, il est mort à 37 ans non sans nous avoir légué la pataphysique; «science» qui cherche à théoriser la déconstruction du réel et sa reconstruction dans l’absurde.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Jarry est l’un des inspirateurs des surréalistes et du théâtre contemporain. Si j’en crois Jean-Pierre Bouyxou dans le dernier Sine-Mensuel: « On a l’esprit pataphysique ou on ne l’a pas. C’est inné. Dans Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien, l’ouvrage qui est à la ‘pataphysique ce que leBoris-gidouille-5-1953 nouveau testament est au catholicisme et le catalogue Leroy Merlin au bricolage, Alfred Jarry la définit comme la science des solutions imaginaires…». Le collège de pataphysique a accueillit aussi bien Boris Vian que Marcel Duchamp, Max Ernst, Juan Miro, Dario Fo, ou encore Siné lui même, qui fut intronisé gonfanonier de l’ordre de la Grande Gidouille le 26 merdre 86 (11 juin 1959). C’est dans ce cadre que Boris Vian publia cette fameuse lettre sur la coquille: «retirez le Q de la coquille, vous avez la couille, et ceci constitue précisément une coquille» hilarant, non !

Allez, merci d’être passé, portez vous bien et à demain peut-être.