Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Delon”

Page 1 de 1

LES PRECIEUX RIDICULES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Amis de l’eschatologie et du lapin de garenne réunis, bonjour !

Je vous l’avais bien dit que si on n’y prenait garde, cela finirait par arriver… Et bien voilà, nous sommes le 2 janvier 2012, 13è jour de nivôse habituellement dédié à l’ardoise.

Début janvier paraît au J.O. La promotion du jour de l’an de la légion d’honneur. Cette année, parmi les impétrants, Stone et Charden !!! Pour ma part j’y vois un symptôme de l’état dans lequel Nicolas le petit va laisser la France à son successeur. Je vous ai dégotté une perle, un himalaya de la ringardise qui situe bien le niveau auquel Sarkozy a réduit la culture dans notre douce France…

 

Stone et Charden, non mais, vous imaginez ça… Pourquoi pas Dupont et Dupond, Tif et Tondu, Castor et Pollux. Vous me direz, il lui reste encore Eloïse et Abélard, Tristan et Iseut, Chevallier et Laspallès. Cela ne devrait pas l’arrêter lui qui a permis à Alain Delon de représenter la France aux obsèques de Vaclav Havel.

La dictature de la médiocrité s’impose définitivement comme le genre dominant et plus il y a de chaînes de télé, plus le niveau baisse, l’alignement se fait par le bas…Cette confusion des genres, cet abétissement généralisé, ce laminage des valeurs fait froid dans le dos. Bigeard aux Invalides, Elisabeth Tessier à la Sorbonne, B.H.L. au quai d’Orsay (enfin presque) et maintenant La Légion d’honneur à Stone & Charden. A cette allure là, on devrait retrouver « la 7è compagnie » au festival de Cannes. Voltaire reviens, ils sont devenus fous!

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

A VOUS COUPER LE SIFFLET…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Un fidèle parmi les fidèle de ce blog m’a fait parvenir cette petite merveille signée Roger Whittaker. Je ne résiste pas au plaisir de vous la faire découvrir pour fêter le printemps. Merci Jean-Yves.

Tout à fait autre chose et qui n’a rien à voir.

Exposition universelle de Shangai.

Je ne sais pas combien cela va couter au contribuable Français et, très franchement, je m’en bats l’oeil, mais quand on entend ce que l’on entend et quand on lit ce que l’on lit sur le site officiel; il y a de quoi se poser des questions sur la santé mentale des (irr) responsables d’un tel projet…

Le pavillon Français mettra en scène l’équilibre entre « technicité » et « sensualité », entre « création » et « permanence », entre « innovation » et « qualité », entre « action » et « pensée » entre « ville » et « territoire ». Cet équilibre est à la base du « message simple et dense » qui va donner une identité remarquable et mémorable à la France dans le cadre de l’Exposition universelle de 2010. Cette idée d’équilibre créatif et dynamique efface l’opposition entre « la France traditionnelle et moderne » qui pourrait être évoquée. On croit rêver non ?

Et ça continue: Le goût, la vue, le toucher, l’odorat, l’ouïe, l’équilibre, le mouvement : à travers l’idée simple et mémorable de la ville sensuelle, nous traiterons les approches de l’identité française de façon fusionnelle. Le thème de l’exposition « Meilleure ville, meilleure vie » est décliné au sein du Pavillon de la ville sensuelle. Acadabrantesque !

Mais le top du top, c’est la mascotte. Elle s’appelle Léon le chaton. Comble de ringardise elle porte un béret Basque…Il ne manque que la baguette. Quand je pense qu’il y a des jeunes boites de com. qui ne demandent qu’à exprimer leur talent et leur créativité (suivez mon regard) c’est à désespérer ! Je vais demander à Magik studio d’en faire un Mighty…

Et, cerise sur le gateau,selon les informations du site du Pavillon de la France pour l’Expo 2010, Alain Delon sera le Parrain du Pavillon de la France à l’Exposition Universelle de Shanghai du 1er mai au 31 octobre 2010. La star Française a été choisie, avec la bénédiction du Président français Nicolas Sarkozy, par José Frèches, qui préside la COFRES, la Compagnie Française pour l’Exposition de Shanghai.

Mieux qu’une marque, le mot « Delon » est devenu un nom commun en Chine, un sigle «synonyme de beauté masculine chez les jeunes Chinois qui l’utilisent entre eux, ignorant même qu’il s’agit là du nom d’un acteur Français », confie ainsi l’un des proches de ce dernier. Il n’y a que le pouvoir Chinois qui fait la gueule quand il entend la délégation française entonner Lama Delon…

Voila, vous pouvez recommencer à respirer normalement.

Allez, merci d’être passé et de vous être arrêté un moment à la station « Les cénobites tranquilles », le bureau de vote est toujours ouvert (colonne de droite, en haut), portez vous bien, respirez à fond, un long week-end s’annonce néanmoins, à demain peut-être.

HOLD YOUR HORSES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Hold Your Horses! est un orchestre fichtrement atypique de par chez nous. Entraînés par une fougue orchestrale luxuriante (le violoncelle, le tuba, la clarinette ou la trompette font partie de leurs joujoux préférés), ces Français évoquent plus une nouvelle étoile sise en pleine constellation montréalaise qu’un énième avatar de musette franchouillarde.

Bon d’accord, on aime ou pas mais moi, j’aime ce coté « néo-baroque », cette douce folie, ce mélange détonant entre les Beattles et Ray Ventura, ce groupe composé de 7 membres d’origines diverses est basé à Paris. Dans le clip j’ai essayé d’identifier les sources, voici ce que j’ai cru découvrir:

La dernière cène de Léonard de Vinci – La naissance de Vénus de Botticelli -La leçon d’anatomie de Rembrandt – La jeune fille à la perle de Vermeer – Le radeau de la Méduse de Géricault – La mort de Marat de David – La création d’Adam de Michel-Ange- Le fils de l’homme de Magritte – Un autoportrait de Frida Kahlo, je crois – Le cri de Munch – Autoportrait à l’oreille coupée de Van Gogh – Marilyn de Warhol – Salomé et la tête de Saint Jean Baptiste par le Caravage -La liberté guidant le peuple de Delacroix – Les tournesols de Van Gogh.

A vous pour la suite…

Tout à fait autre chose et qui n’a rien à voir.

La rosette arrosée.

Les moins jeunes d’entre vous se souviennent sans doute de l’affaire Markovic. On retrouva son corps enveloppé dans une toile à matelas en octobre 68. Cela aurait pu rester un fait divers si ce n’était la personnalité du macchabée… En effet, celui-ci n’était autre que le garde du corps des époux Delon. L’affaire pris une tournure politique lorsque l’on découvrit des photos prises lors de « soirées fines » organisée par Markovic où se mélangeaient allègrement représentants de la jet-set, du milieu politique et du milieu tout court. L’une de ces photos mettait directement en scène Mme Pompidou, la femme de l’ancien 1er ministre et futur président…Une lettre adressée à la PJ mettait en cause les époux Delon et un certain Marcantoni. Or, la rumeur voudrait que ce sympathique pèlerin fut incessamment décoré de la légion d’honneur par Nicolas 1er en personne. Le personnage est haut en couleur et à longtemps fait figure du grand banditisme et, même s’il est avéré qu’il ait participé à la résistance, il n’est pas prouvé qu’il n’ait pas fricoté aussi avec la gestapo. « Monsieur François » a aujourd’hui 90 printemps et coule une paisible retraite en région parisienne. Mais, comme le dit François Moréas dans son blog:  « 15 mois de résistance peuvent-ils effacer une vie de truand ? » Décidément, les mœurs de la République ressemblent de plus en plus à ceux d’une fille publique.


Le Wolpertinger…

Depuis quelques semaines, les talus de Keramoal se creusaient de trous pour le moins peu ordinaires eu égard à la taille des lapins qui peuplent nos contrées.

Après de longues heures à l’affut, dissimulé sous les branchages et en tenue de camouflage tel un documentariste animalier, j’ai enfin pu réaliser une photo du responsable.

Je vous laisse juge de la stupéfaction des éminents chercheurs du muséum d’histoire naturelle à qui j’ai confié cette photographie. Les spécialistes Allemands qui l’ont observé pour la première fois, appellent cette chimère: Le Wolpertinger !

Les pesticides et autres éléments chimiques utilisés sans vergogne dans l’agriculture moderne ne sont surement pas étrangers à cette mutation. Il faudra que j’en parle à l’ami Paul…

C‘était le patchwork du vendredi, jour des crèpes, un peu de tout pour pas grand chose. L’important bien sûr est de ne pas se prendre au sérieux. Allez, merci de votre visite, portez vous bien et à demain peut-être.