Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “curé”

Page 1 de 1

A BAS LA CALOTTE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Oui, je sais, c’est un peu virulent et il y a un coté troisième république mais, justement c’est à propos de la République que les étudiants Bruxellois du Cercle du libre Examen de l’université libre de Bruxelles ont créé cette ritournelle qui depuis est devenue un slogan. Au passage je vous signale ce livre de JB. LALAUX et G. DOIZY aux éditions Alternatives sur les caricatures anticléricales.

Mais pourquoi est-ce que je vous parle de ça ? Ah oui, c’est Stéphanie qui attire mon attention sur les projets du diocèse de Rennes de construire trois nouvelles églises (renseignements pris: Il y a eu 2014 églises construites depuis 1905). Faut-il rappeler que la loi de 1905, dite de séparation de l’église et de l’Etat stipule dans son article 2: »La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte » il faut donc « prier » pour que pas un euro public ne vienne aider au financement de ces édifices. Pas plus qu’à la formation des imams ni aux voyages des chefs religieux tels monsieur Ratzinger le 16ème ou monsieur Tenzin Giatso, 14ème réincarnation du dalaï-lama. Il est vrai que les catholiques des nouveaux quartiers, tout comme les musulmans, aujourd’hui en grand nombre dans certaines villes, se trouvent démunis de lieux de culte. Une proposition de loi visant à permettre leur financement par l’Etat est une fois de plus à l’étude. Au moment ou l’on parle de privatiser la poste, il serait paradoxal que l’on nationalise les consciences. Laissons aux fidèles le soin de financer leurs églises, leurs temples et autres mosquées. L’argent public est destiné au service public, l’éducation, la santé, la sécurité…Et, « Dieu sait » qu’ils en ont bien besoin. Bon, allez, à force de bouffer du curé, j’aurai plus faim pour mon filet de daurade. A demain peut-être.