Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “citation”

Page 1 de 1

O tempora, o mores…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Amis de l’humour noir et du lieu jaune réunis, bonjour ! Et bien voilà, ça n’a pas manqué, nous sommes le mardi 19 août 2014. Dois-je préciser que c’est le deuxième jour de fructidor et que c’est le jour du millet… Pas une raison pour donner arsenall’angélus (humour). Bien évidemment il se trouvera toujours un adepte de la pataphysique pour vous affirmer qu’en réalité le 19 Août 2014 correspond au Lundi 9 Phalle 14 – St Godemiché, économ – fête suprême quarte – dans leur propre calendrier. Et puisque nous en sommes à l’éphéméride, j’ajoute, histoire de finir de vous surprendre, qu’il pleut sur Brest. Tiens, allez savoir pourquoi, il me revient cette blague typiquement brestoise. Deux commères discutent de leur nouvelle voisine:
-Et le mari, qu’est-qu’il fait ?
-Lui il est à l’arsenal.
-Et la femme alors ?
-Elle travaille pas non plus…

Ben, c’est vrai quoi, nous disent nos dirigeants droits dans leurs bottes: faudrait voir à bosser un peu plus, faut réduire la dette, faut converger vers les 3%. Donnez nous du temps, nous, on maintient le cap… Et, pour ceux qui s’imaginent que pacte stabilitéla politique de rigueur est une invention de nos dirigeants actuels, circule sur le Net une citation digne d’intérêt que chacun reprend allègrement de site en site de blog en blog:
« Les finances publiques doivent être saines, le budget doit être équilibré, la dette publique doit être réduite, l’arrogance de l’administration doit être combattue et contrôlée, et l’aide aux pays étrangers doit être diminuée de peur que Rome ne tombe en faillite. La population doit encore apprendre à travailler au lieu de vivre de l’aide publique. » et on rajoute:(Cicéron – 55 avant Jésus Christ).»

Seulement voilà, après moultes recherches, je n’ai trouvé aucune trace de cette citation chez notre ami Marcus Tullius Cicero à qui l’on doit le fameux: O tempora, o mores., et pour cause: En fait, la version originale, n’est pas en latin, mais en anglais et le bon Cicéron a pillar of ironn’y est pour rien. 
« The national budget must be balanced. The public debt must be reduced ; the arrogance of the authorities must be moderated and controlled. Payments to foreign governments must be reduced, if the nation doesn’t want to go bankrupt. People must again learn to work, instead of living on public assistance. » C’ est extrait d’un ouvrage paru en 1965 (je précise, après Jésus-Christ): A pillar of iron (une colonne de fer)  l’auteure est une Américaine: Taylor Caldwell. Ce livre est un roman dont l’action se déroule dans la Rome antique, et Cicéron, revu et corrigé, à la sauce « made in USA », a les mêmes idées que les libéraux pur jus. Cette citation est très répandue aux États-Unis, et sur la toile, mais peut-être que les américains pensent que Cicéron est un homme politique américain ? Hé oui, O tempora, o mores ! Quelle époque, quelles mœurs ! Allez, portez vous bien et à demain peut-être.