Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Chet Baker”

Page 1 de 1

C’est l’aber bichel qui à berdu son chat…

Posté par erwandekeramoal dans JAZZ

, , , , ,

Amis de la valse à trois temps et du temps des cerises réunis, bonjour ! Nous sommes donc le lundi 20 janvier 2014, dans le calendrier républicain, c’est le premier jour de Pluviôse, dédié au Lauréole encore nommé le Daphné lauréole ou Laurier des bois. Rien à voir avec l’auréole de sainteté que chantait Glenmor. Tiens, à ce propos, je constate qu’aujourd’hui c’est la saint Tarieg (oui je sais, y’en a pas beaucoup par ici). Il naquitimg2289a en Bretagne (Vè siècle) il en devint évêque après avoir suivi l’enseignement de Gweltaz. Il est le patron de la commune de Lannilis (29) et a laissé son nom à l’île Tariec. Enfin, c’est une île à la mode de Bretagne, on s’y rend à pied à marée basse. A l’Ouest de l’île, on remarque un petit menhir, sans doute vestige d’un culte solaire. Lorsqu’on pose le menton sur le menhir, on peut voir images-22-97x300le soleil se lever le matin du solstice d’été  exactement entre les pieds du dolmen de Guernevez, situé sur le continent. Tronçonnée dans la seconde moitié du 19ème siècle à la suite de causes naturelles (aidées par l’extraction du sable par l’homme ?) on distingue aujourd’hui la grande et la petite Tariec. Pour ceux qui ne connaisse pas bien le coin; nous sommes en plein pays des abers entre l’aber Wrac’h et l’aber Benoist. On peut encore voir cette statue de St Tariec dans l’église st Congar de Landéda.

 

C‘est aussi le jour anniversaire de la disparition de Gerry Mulligan le roi du Cool jazz (1996 dans le Connecticut), ici en compagnie de Astor Piazzolla.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Au début des années 50, Gerry Mulligan joue avec un quartet sans piano. Il est accompagné par le trompettiste Chet Baker. Cette époque est encore considérée aujourd’hui comme un moment très important dans l’ère (et dans l’air) du cool jazz. il est surtout connu pour son immense talent de saxophoniste 380x285-cz5tmais il fût aussi pianiste, chef d’orchestre, compositeur mais aussi arrangeur. Né en 1927, Gerry Mulligan passe son enfance à Philadelphie. Très jeune, il est passionné par la musique. Entre 1940 et 1960, il travaille beaucoup, persévère et arrive à rejoindre un orchestre, ce qui lui permettra de faire d’illustres rencontres comme celle de Miles Davis par exemple.
Par la suite, bien installé dans le monde du jazz, il monte enfin un quartet avec le trompettiste Chet Baker. A partir de là naît un grand talent, un style à part qui l’emmène en tournée partout dans le monde. A partir de 1960, l’artiste décide de prendre la route des studios ou il participe à beaucoup d’enregistrements aux côtés de grosses pointures du jazz.

Allez, merci de votre visite, portez vous bien et à demain peut-être.

QUAND LA MUSIQUE EST BONNE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Amis du pied-à-coulisse et du trombonne du même métal réunis, bonjour !

Nous sommes le 23 décembre, 3è jour de nivôse dédié au Bitume… L’actualité nous abreuve d’infos toutes plus désespérantes les unes que les autres. D’ailleurs, dans la blogosphère, en tous cas dans la gauchoblogosphère, le climat est à la désolation. Le ras-le-bol se généralise, cette impression de prêcher dans le désert ou de pisser dans un violon face à la triste soumission des masses laborieuses (on dirait du Georges marchais). Pourtant il y a mille raisons de se réjouir : Beckam arrive au PSG pour la modique somme de 800 000 euros par mois, c’est à dire 577 fois le SMIC… Mariano Rajoy, le nouveau chef de gouvernement espagnol vient de choisir son ministre de l’économie Je vous le donne en mille : Luis de guindos ancien président de Lehman Brothers pour l’Espagne. : Oui oui, la banque à l’origine de la crise… Et celle ci : la fille d’un milliardaire russe vient de se payer un pied-à-terre à New-York avec vue sur Central Park, 88 millions de dollars… Et pendant ce temps, TF1 et France 2 nous répètent que les grévistes des aéroports sont de dangereux criminels qui prennent en otages les ceusses qui ont les moyens de s’offrir des vacances et de voyager en avion…

Fort heureusement, il nous reste la musique. Tiens, c’est l’anniversaire de CHET BAKER.

Chesney Henry, « Chet » Baker Jr, le jazzman blanc le plus dépressif de l’histoire est né le 23 décembre 1929 à Yale, Oklahoma. A 10 ans, Chet et sa famille déménagèrent vers la Californie du Sud, pendant l’âge d’or du bebop. Pour les 12 ans de Chet, son père lui offrit un trombone . Le garçon trouvant l’instrument trop difficile , l’échange pour une trompette. Il en jouera tout le long de sa scolarité. En 1946, il part à l’Armée, mais n’abandonne pas son instrument pour autant, il jouera d’ailleurs avec l’Army Band dans le Berlin conquis. Il passe avec succès une audition pour Charlie Parker et trouve le succès en 1952 au sein du Gerry Mulligan’s pianoless quartet, qui joue régulièrement à Hollywood. Chet s’illustre par la force de son solo sur le morceau « My Funny Valentine« , un morceau qu’il gardera comme fétiche tout au long de sa vie.A gauche superbe photo extraite du film Let’s get lost de Bruce Weber.


 

Après un séjour en Europe,Il retourne aux Etats-Unis en 1956 et devient accro à l’héroïne et à la cocaïne. Après un concert à San Francisco en 1966, il se fait agresser par des dealers. Sa mâchoire est fracturée et beaucoup de ses dents (très fragilisées par des années de drogue) sont cassées. En 1973 Il recommence aussi à enregistrer, redevient toxicomane et repart en Europe, où il tourne et enregistre de plus en plus régulièrement, principalement à cause de ses besoins d’argent pour acheter sa drogue. Le vendredi 13 mai (pas d’bol) 1988 à Amsterdam, Chet Baker tombe de la fenêtre ouverte de sa chambre d’hôtel. Sa carrière prend fin brutalement, alors que ses qualités musicales sont au plus haut. Une autopsie révèle qu’il n’était ni saoul ni drogué au moment des faits. Son corps sera enterré au Cimetière du Parc d’Inglewood, en Californie.

Allez, je ne suis pas sûr que cela vous redonne le moral mais bon… Portez vous bien et à demain peut-être.

L’HERBE AUX CHATS…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

,

Bonjour à tous, nous sommes le Jeudi 13 mai et vous êtes encore devant votre ordinateur. Et d’abord, une vidéo « My funny Valentine » pour se souvenir que c’est un 13 mai que Chet Baker nous à quitté.

Dans notre désormais célèbre calendrier Républicain, nous sommes le 24 de Floréal et c’est le jour de la Valériane. Plante médicinale utilisée depuis la haute antiquité, elle était censée atténuer les effets de la danse de saint-guy (Chorée aigüe). Au moyen age, cette maladie vous conduisait irrémédiablement vers le bûcher, au motif que vous étiez possédé. Aujourd’hui en France, cinq à six mille personnes sont encore atteintes de ce mal héréditaire. Dans les officines, on l’appelle aussi « l’herbe aux chats ». Son effet sur ces félins est dit-on inverse à ce qu’il produit chez l’homme. Chez nous, associée à l’aubépine, la valériane est utilisée dans les cas d’insomnie et de nervosité. Chez nos amis les bêtes, il semblerait que cela déclenche une intense nervosité proche de l’agressivité. Allez, à votre santé.

L’homme du jour c’est donc CHET BAKER.

Chesney Henry, « Chet » Baker Jr, le jazzman blanc le plus dépressif de l’histoire est décédé un 13 MAI en 1988 à Amsterdam. A 10 ans, Chet et sa famille déménagèrent vers la Californie du Sud, pendant l’âge d’or du bebop. Pour les 12 ans de Chet, son père lui offrit un trombone . Le garçon trouvant l’instrument trop difficile , l’échange pour une trompette. Il en jouera tout le long de sa scolarité.

En 1946, il part à l’Armée, mais n’abandonne pas son instrument pour autant, il jouera d’ailleurs avec l’Army Band dans le Berlin conquis. Il passe avec succès une audition pour Charlie Parker et trouve le succès en 1952 au sein du Gerry Mulligan’s pianoless quartet, qui joue régulièrement à Hollywood. Chet s’illustre par la force de son solo sur le morceau « My Funny Valentine » (c’est la vidéo), un morceau qu’il gardera comme fétiche tout au long de sa vie.

Après un séjour en Europe,Il retourne aux Etats-Unis en 1956 et devient accro à l’héroïne et à la cocaïne. Après un concert à San Francisco en 1966, il se fait agresser par des dealers. Sa mâchoire est fracturée et beaucoup de ses dents (très fragilisées par des années de drogue) sont cassées. En 1973 Il recommence aussi à enregistrer, redevient toxicomane et repart en Europe, où il tourne et enregistre de plus en plus régulièrement, principalement à cause de ses besoins d’argent pour acheter sa drogue. Le vendredi 13 mai (pas d’bol) 1988 à Amsterdam, Chet Baker tombe de la fenêtre ouverte de sa chambre d’hôtel. Sa carrière prend fin brutalement, alors que ses qualités musicales sont au plus haut. Une autopsie révèle qu’il n’était ni saoul ni drogué au moment des faits. Son corps sera enterré au Cimetière du Parc d’Inglewood, en Californie.

Voila pour aujourd’hui, et, pour ne pas changer une formule qui a fait ses preuves, portez vous bien et à demain peut-être.

MY FUNNY VALENTINE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

MY FUNNY VALENTINE.

Chesney Henry, « Chet » Baker Jr, le jazzman blanc le plus dépressif de l’histoire est né le 23 décembre 1929 à Yale, Oklahoma. A 10 ans, Chet et sa famille déménagèrent vers la Californie du Sud, pendant l’âge d’or du bebop. Pour les 12 ans de Chet, son père lui offrit un trombone . Le garçon trouvant l’instrument trop difficile , l’échange pour une trompette. Il en jouera tout le long de sa scolarité. En 1946, il part à l’Armée, mais n’abandonne pas son instrument pour autant, il jouera d’ailleurs avec l’Army Band dans le Berlin conquis. Il passe avec succès une audition pour Charlie Parker et trouve le succès en 1952 au sein du Gerry Mulligan’s pianoless quartet, qui joue régulièrement à Hollywood. Chet s’illustre par la force de son solo sur le morceau « My Funny Valentine« , un morceau qu’il gardera comme fétiche tout au long de sa vie. Après un séjour en Europe,Il retourne aux Etats-Unis en 1956 et devient accro à l’héroïne et à la cocaïne. Après un concert à San Francisco en 1966, il se fait agresser par des dealers. Sa mâchoire est fracturée et beaucoup de ses dents (très fragilisées par des années de drogue) sont cassées. En 1973 Il recommence aussi à enregistrer, redevient toxicomane et repart en Europe, où il tourne et enregistre de plus en plus régulièrement, principalement à cause de ses besoins d’argent pour acheter sa drogue. Le vendredi 13 mai (pas d’bol) 1988 à Amsterdam, Chet Baker tombe de la fenêtre ouverte de sa chambre d’hôtel. Sa carrière prend fin brutalement, alors que ses qualités musicales sont au plus haut. Une autopsie révèle qu’il n’était ni saoul ni drogué au moment des faits. Son corps sera enterré au Cimetière du Parc d’Inglewood, en Californie.

TABAC CENT BALLES ?

Vous connaissez la dernière ? Ils vont mettre des photos gores sur les paquets de cigarettes…Les bureaux de tabac vont prendre un petit air de « la nuit des morts vivants ». Je propose pour ma part de mettre des visuels sur les écrans plasma: « TF1 peut vous rendre débiles » ou encore, à l’entrée des sous-préfectures: « Les propositions d’ Éric Besson peuvent nuire gravement à la santé républicaine ». A l’entrée des églises et des mosquées: « Attention, la religion c’est l’opium du peuple ». On n’est jamais trop prudent. Non, décidément, considérant comme Magritte que « ceci n’est pas une pipe », c’est pas demain que j’arrête de me la bourrer !

Allez, merci de votre fidélité, portez vous bien et, à demain peut-être.