Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Charles Enderlin”

Page 1 de 1

ENCORE UN BRUIT DE BOTTES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Amis du contrepet et de la vache qui rit réunis, bonjour !

Nous sommes le 30 octobre, 9è jour de brumaire dédié à l’alisier (un coup a en faire des tonnes).

 Et comment va le monde madame Michu ? Maintenant que l’Irak c’est plié, l’Afghanistan quasiment bouclé, la Tunisie en voie d’islamisation, l’Egypte aux mains de l’armée, la Syrie sous l’oeil de l’Empire, la Libye aux abonnés absents, Il reste à s’occuper du grand méchant loup l’Iran…

Voici ce qu’écrit Charles Enderlin (correspondant de France 2 à Jérusalem) dans son blog du 28 octobre…Ça fait froid dans le dos !

 

« Nahum Barnea le principal éditorialiste du quotidien Yediot Aharonot sonne le tocsin!
En première page ce matin, sur trois colonnes, il pose la question: » Netanyahu et Barak ont-ils décidé de lancer une frappe sur le nucléaire iranien avant le début de l’hiver? Cela contre l’avis des chefs de l’armée, du Mossad, des renseignements militaires et du Shin Beth? Sans débat préalable au sein du gouvernement? Sans débat public?  »

En général Barnea est extrêmement bien informé.Visiblement son article a été autorisé par la censure militaire.

Meir Dagan, l’ancien chef du Mossad avait, après avoir quitté ses fonctions, révélé qu’avec les autres patrons du système sécuritaire empêché une frappe sur l’Iran.. « Cela aurait déclenché une guerre régionale« , a-t-il dit en ajoutant, « la période actuelle me rappelle celle qui a précédé la guerre d’octobre 1973 »

Alon ben Bavid le correspondant militaire de la chaine 10 a récemment publié un éditorial dans Haaretz, révélant qu’Ehoud Barak le ministre de la défense avait, au cours d’une réunion de l’état major – à l’époque où l’armée était commandée par le général Ashkenazi – accusé ces généraux d’être des « couilles molles » parce qu’ils s’opposaient à une attaque en Iran..

Selon des sources parlementaires, les visites, le mois dernier, de Leon Panetta le secrétaire américain à la défense et, avant lui de l’amiral Mike Mullen, le chef d’état major US avaient pour but principal de demander à Netanyahu et à Ehoud Barak s’ils les avertiront à l’avance de l’imminence d’une frappe israélienne en Iran. Ils n’ont pas eu de réponse.

Deux correspondants militaires israéliens de premier plan ont évoqué une telle possibilité. Le dernier en date étant Alex Fishmann, de Yediot Aharonot a même lié la libération de Shalit à une telle frappe. Est-ce une nouvelle opération psychologique destinée à faire pression sur la communauté internationale afin quelle durcisse les pressions sur l’Iran? Ou, alors une nouvelle guerre régionale est-elle sur le point d’éclater? »

Je n’ai aucune sympathie pour le régime des mollahs mais, on ne peut pas attaquer et bombarder un pays sur la simple suspicion d’une activité illicite. Par ailleurs, Israël, le Pakistan et l’Inde sont des membres de la communauté internationale plus condamnables que l’Iran, car ces pays ont refusé de signer le TNP et ont ensuite tout fait pour obtenir une bombe. Malgré cela, rien n’a été entrepris contre aucun d’entre eux par le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Bon allez, faut toujours que je me prenne la tête avec ces truc là alors que je voulais faire ma pelouse une dernière fois avant l’hiver…Portez vous bien et à demain peut-être.