Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “BHL”

Page 1 de 1

Le dimanche à Bamako…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités, HUMEUR

, , ,

Amis de la xyloglossie* et du pâté Hénaff réunis, bonjour !

*Figure de rhétorique consistant à détourner la réalité par les mots. C’est une forme d’expression qui, notamment en matière politique, vise à dissimuler une incompétence ou une réticence à aborder un sujet en proclamant des banalités abstraites, pompeuses, ou qui font appel davantage aux sentiments qu’aux faits.

Nous sommes le vendredi 17 août, trentième et dernier jour de Thermidor dédié au moulin. Vous me voyez ci, Gros-Jean comme devant en proie aux affres du doute et de la perplexité (poil au nez). En effet, je m’interroge encore et encore sur les événements de Syrie et leurs significations réelles. Un certain nombre de va-t-en-guerre en appellent à nouveau à la croisade, rassemblés derrière la chemise blanche de notre philosophe de bistro.

« Le philosophe « humaniste », BHL, considère qu’il est temps que le chef de l’État français, François Hollande, prenne exemple sur Nicolas Sarkozy dans sa gestion du conflit libyen. Le cœur brisé, BHL ne peut plus cacher son mécontentement du président Hollande qui, selon lui, a oublié les promesses qu’il avait faites pendant sa campagne électorale. BHL en rappelle le président Hollande, en lui demandant d’être assez courageux pour prendre une décision ferme et historique et pour donner le feu vert au bombardement de la Syrie, en suivant le scénario libyen. Après un long soupir, BHL enfin exprime sa déception : « Je suis déçu par Hollande », déclare-t-il dans une interview avec Le Parisien. » Je cite Fida Dakroub dans son billet paru sur le site Le grand soir.

Je veux que notre prophète Germano-pratin m’explique  comment à un certain moment historique, les grandes valeurs fondamentales de l’Occident sur la liberté, la démocratie et les droits de l’homme, se mélangent allègrement avec celles du despotisme obscurantiste arabique et de l’islamisme califal turc, pour créer ainsi une Sainte-Alliance contre la Syrie. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, l’union sacrée de l’Occident Otanisée et des féodaux arabiques, le sabre et le goupillon en quelque sorte, version XXIè siècle, les avions de l’OTAN et la loi Salafiste. Car bien entendu, la thèse qui voudrait que le régime de Bachar soit la cible d’une révolte populaire ne résiste pas à un examen sérieux. Pas plus que les armes de destruction massive de Kadhafi ni le plan  génocidaire de Ben Ali…   « Parmi les groupes qui affrontent l’armée syrienne figurent plusieurs milliers d’étrangers infiltrés, provenant de Libye, du Qatar, d’Arabie saoudite ou d’Afghanistan, et souvent liés à l’organisation terroriste al-Qaida. Ces mercenaires sont pourvus d’armes, notamment d’armes lourdes comme des dispositifs antichars et des lance-roquettes, fournies par l’OTAN via la Turquie ou les monarchies du Golfe. Comme pour la Libye, les groupes armés promus par l’OTAN sont appuyés clandestinement par des agents des forces spéciales de certains pays, comme la France et la Grande-Bretagne » comme le rappelle le site « le petit Blanquiste« .

Maintenant à chacun de se forger sa propre opinion car demain il faudra traiter avec des régimes islamistes qui se torchent avec les droits de l’homme, relèguent la femme au rang d’objet utilitaire, détruisent les mausolées au Mali et imposent la charia à tout un chacun. Décidément madame Michu, le dimanche à Bamako, ça va pas être drôle toutes les semaines. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

 

B.H.L. AND CO…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , , ,

Amis de la belle ouvrage et du p’tit
maquereau à la bretonne réunis, bonjour !


Aujourd’hui, 18 février, pluviôse
tire à sa fin, c’est peut-être pour cela que les républicains
avaient dédié ce jour au traineau.

Contrairement à ce que dit Jancyve
dans son commentaire, l’effervescence cérébrale n’est pas au
rendez-vous tous les jours. La preuve, aujourd’hui je me contente de
vous retransmettre le papier de Pascal Boniface de l’Institut de
Relations internationales et stratégiques
tant je partage son
analyse à la virgule près. Il dénonce une fois de plus l’attitude
de nos pieds nickelés de la pseudo philosophie que sont Adler,
Finkielkraut et BHL à l’issue des événement en Tunisie et en Egypte.
Jugez en plutôt:

« Ces trois intellectuels
relaient en fait les craintes israéliennes face au changement
politique en Égypte. Ce qui est assez amusant c’est que les mêmes
qui ont dénoncé pendant des lustres l’absence de régimes
démocratiques dans le monde arabe s’inquiètent désormais de la
possibilité qu’il en existe. Cela ferait tomber leur argument de «
Israël la seule démocratie du Proche-Orient » qu’ils psalmodient.
Mais surtout cela pourrait signifier la mise en place de régimes
moins accommodants avec Israël. Or c’est leur principale pour ne
pas dire unique préoccupation.

Il n’est d’ailleurs pas
étonnant qu’ils soient passés complètement à côté de la
révolution tunisienne ; ils n’ont ni soutenu la révolte populaire
comme ils ont pu le faire pour l’Iran, (la Tunisie n’est pas
hostile à Israël donc on n’y soutient pas les revendications
démocratiques) ni ne se sont inquiétés de ses conséquences comme
ils le font pour l’Égypte (la Tunisie n’a pas un rôle clé au
Proche Orient).

Ils font un parallèle entre la mise en place
d’un régime répressif islamiste en Iran après 1979 et ce qui
pourrait se produire en Égypte. Comparaison n’est pas raison ; si le
régime des mollahs a pu s’imposer en Iran, c’est en grande partie
du fait des craintes d’interventions extérieures américaines (et du
précédent Mossadegh) et face à l’agression à partir de 1980 de
Saddam Hussein, à l’époque soutenu unanimement par le monde
occidental…

Curieusement nos trois vedettes médiatiques qui
s’inquiètent fortement de l’arrivée au pouvoir d’un mouvement
intégriste religieux n’ont jamais rien dit contre le fait qu’en
Israël un parti de de cette nature soit membre depuis longtemps de
la coalition gouvernementale. Le parti Shass un parti extrémiste
religieux (et raciste) est au pouvoir en Israël avec un autre parti
d’extrême droite celui-ci laïc et tout aussi raciste, Israel
Beiteinu. Ces deux partis alliés au Likoud essaient d’ailleurs de
restreindre les libertés politiques et mettent une très forte
pression sur les différentes O.N.G. de défense de droits de l’homme
sans que nos trois intellectuels s’en émeuvent
particulièrement.

Les Frères musulmans peuvent-ils prendre
seul le pouvoir ? C’est fortement improbable pour ne pas dire
impossible. Un gouvernement auquel éventuellement participeraient
les Frères musulmans pourrait lever le blocus sur Gaza. Il ne se
lancerait pas dans une guerre contre Israël du fait du rapport de
forces militaires largement favorable à Israël sans parler de
l’appui stratégique américain. Ce qui pourrait se produire par
contre, c’est qu’un autre gouvernement égyptien soit moins
accommodant avec l’actuelle coalition de droite et d’extrême-droite
au pouvoir en Israël. Mais est-ce si grave qu’un pays démocratique
d’une part ait une politique indépendante et d’autre part ne
laisse pas carte blanche à un gouvernement de droite et
d’extrême-droite ?

Les masques tombent. Nos trois
intellectuels dénoncent un éventuel extrémisme en Egypte mais
soutiennent celui au pouvoir en Israël. Ils critiquent l’absence
de démocratie dans le monde arabe mais s’émeuvent dès qu’elle
est en marche. Leur priorité n’est pas la démocratie mais la
docilité à l’égard d’Israël, fut-il gouverné avec l’extrême
droite. »

Voila pour aujourd’hui, vous repassez quand vous voulez, « les cénobites tranquilles » sont ouverts tous les jours. Près de 15 000 visiteurs m’ont déjà fait la joie de franchir le seuil de l’ermitage, ce qui ne va pas sans titiller mon égo. Allez, portez vous bien, à demain peut-être et n’oubliez pas: Indignez vous !

 

GAZA, ENCORE ET ENCORE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

La flottille internationale acheminant des centaines de militants pro-palestiniens et de l’aide pour Gaza avait appareillé dimanche après-midi de Chypre pour le territoire palestinien. Dans la soirée, peu après 21 heures, heure locale (20 heures, heure française), trois patrouilleurs lance-missiles de classe Saar israéliens avaient quitté le port de Haïfa pour aller intercepter la flottille, selon des journalistes à bord d’un bâtiment.

La marine israélienne avait annoncé son intention d’empêcher la flottille, de force si nécessaire, de s’approcher des côtes de la bande de Gaza, soumise par Israël à un blocus strict – sauf pour les produits de première nécessité – depuis la prise de contrôle du territoire par le mouvement islamiste Hamas en juin 2007.

Et, ce qui devait arriver, arriva…Une fois de plus dans le silence assourdissant de la communauté internationale, Israël à poursuivi sa politique de mort et de sang en ouvrant le feu sur le convoi humanitaire. La marine israélienne a attaqué lundi matin au moins un des six bateaux transportant des militants pro-palestiniens et de l’aide humanitaire vers la bande de Gaza, soumise à un blocus.Les pêcheurs Gazaouis avaient pavoisé leurs embarcations pour accueillir la flottille…C’est raté !

Le bilan est incertain. Au moins dix personnes ont été tuées dans l’opération, rapporte une chaîne de télévision israélienne, affirmant que le bilan définitif pourrait être bien plus élevé. Deux personnes ont été tuées et environ 30 blessées, indique un représentant d’une ONG turque impliquée dans l’opération. La flottille internationale, qui transportait 700 militants et sympathisants de la cause palestinienne, dont des parlementaires européens et de l’aide pour Gaza a appareillé dimanche pour le territoire palestinien. « Des centaines de soldats israéliens attaquent la flottille, et le capitaine de notre bateau est grièvement blessé »: c’est ce qu’a raconté le correspondant d’al-Jazira à bord d’un des bateaux en route pour Gaza avant l’interruption de la communication. L’armée israélienne a confirmé au moins dix morts parmi les passagers après l’intervention de commandos israéliens contre la flottille pro-palestinienne transportant de l’aide à Gaza, qui avait appareillé de Chypre. Plus tôt dans la matinée, le ministre de l’industrie et du commerce israélien, a exprimé, lundi, à la radio militaire ses « regrets pour tous les morts », reconnaissant officiellement des victimes dans l’intervention.

Résultats: La Turquie va piquer une grosse colère, la France va protester, les USA vont toussoter, l’ONU va « exiger » une enquête et pendant ce temps là, la colonisation va se poursuivre, l’occupation perdurer, le blocus se renforcer, Philippe Val et BHL vont dénoncer les participants de la flottille comme de dangereux antisémites financés par Dieudonné.

Si vous suivez ce blog un tant soit peu, vous savez que je  suis inconditionnel de rien. Bien sûr que dans cette flottille il y avait de la provocation, bien sûr qu’il y avait forcément une part d’instrumentalisation, bien sûr que parmi les passagers il n’y avait pas que de doux pacifistes mais, c’est l’honneur et la responsabilité d’un Etat démocratique de faire la part des choses. Cette fois ci, je crois que je vais vomir mon « 4 heures » !

Fort heureusement, Madame Michu, la vie continue. Bon d’accord, on n’a pas gagné le concours de l’Eurovision, bon d’accord, on ne va pas gagner la coupe du Monde de fouteballe, bon d’accord, on n’est rayé des cadres à Roland Garros, bon d’accord, le « nul » contre la Tunisie n’inquiète pas Raymond la science mais, force est de constater que la pluie est nettement moins froide. Allez c’est sympa à vous d’être passé, portez vous bien et à demain peut-être.

UN PEU DE TOUT, EN VRAC…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Avant toute chose, je dois m’excuser auprès de ceux qui ont eu la gentillesse de m’envoyer un petit mail pour marquer l’évènement de hier. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais, il y a surement un plomb qui a pèté quelquepart, ou alors je n’ai pas payé le gaz, ou encore il n’y a plus d’essence dans l’ordinateur…Toujours est-il que je n’ai plus accès à ma messagerie et voila pourquoi je n’ai pas pu leur répondre. En attendant le plombier, vous pouvez me contacter sur: erwan442@orange.fr

BHL, bis…Vous allez voir comme les choses sont parfois étranges. Figurez vous que que le monsieur ici caricaturé, est né un 5 novembre. Et en quelle année ? Je vous le donne en mille… En 1948. Avouez que je l’ai échappé belle. A quelques heures près j’aurais du assumer des accointances astrologiques avec ce dandy endimanché. A choisir, je préfererai m’accointer avec la belle Arielle qui lui sert de compagne. Les voies du zodiaque sont impénétrables. Allez savoir pourquoi, lui a mal tourné et moi j’ai connu une si brillante carrière ! Fort heureusement, j’ai déniché un vieux dicton qui me console: »qui est né un 5 novembre, n’aura pas de jambes en décembre et mangera des cendres« . Je n’ai hélas pas pu en trouver l’origine. Si quelqu’un la connait…

Tous les ans, et cela depuis plus de trente ans, je note scrupuleusement la date d’apparition des premiers vanneaux en automne, je fais d’ailleurs la même chose avec les hirondelles au printemps. Or donc, hier, ils ont fait leur premier vol dans le secteur, annonçant avec certitude la baisse des températures. Avant de mourir, je ferai don de mes petits carnets aux météorologistes pour qu’ils en tirent des statistiques sans appel, quand bien même, ma démarche n’a rien de scientifique.

Tiens, un rappel pour les amateurs de vieilleries et de bretonnitude. Il y a 510 ans, jour pour jour, un certain CALVEZ, imprimeur à Tréguier, faisait paraître le premier dictionnaire breton-français-latin: LE CATHOLICON. C’est un dénommé Jehan Lagadeuc qui eut cette riche idée et, il faut reconnaître que ça a pas mal marché. Les trégorrois ont toujours été forts dès lors qu’il s’agissait de primeur. La génération de mes parents, cinq siècles plus tard, a appris le français à travers un petit livre qui s’intitulait: « La vie des saints ». Ne pas s’étonner que les bretons d’aujourd’hui veuillent leurs dédier une vallée… Et puisqu’on parle de saints, je confirme tout le bien que je vous disais hier à propos de la patisserie TRAON à Morlaix, cette année encore, le St Honoré était absolument divin.

Voila pour aujourd’hui, 15ème jour de Brumaire. Je n’ai pas voulu insister car, nos amis républicains et néanmoins révolutionnaires, qui avaient des idées sur tout et surtout des idées, en avaient fait le jour du dindon. Allez, portez vous bien et, à demain…Peut-être.

A VAINCRE SANS PERIL…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Bon d’accord, les bleus ont gagné mais, ils devront avoir le triomphe modeste car, comme le disait Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, prince de Bénévent: »Les gens modestes ont souvent une bonne raison de l’être ». Tant il est vrai qu’à vaincre sans péril on triomphe sans gloire, une victoire sur les iles Feroë c’est pas non plus l’olympe footballistique. Par ailleurs, cette victoire n’ouvre pas automatiquement les portes de la qualification pour la phase finale de la coupe du monde. En effet, il faudra encore jouer les matches de barrage. On suivra la suite des aventures de notre représentation nationale en novembre.

Allez, tournons ensemble une page littéraire. La rentrée est très pipole et très famille. L’ex madame Besson (le renégat) nous narre les frasques de son mari volage. Le frère de Rachida Dati (mater dolorosa) nous en conte pis que mal. La fifille de BHL (le dandy germano-pratin) se lance à son tour. Mais où sont les écrivains, à moins que ce ne soit les lecteurs qui aient disparu. Il n’est pas trop tard pour attaquer les trois volumes de « Millénium » de Stieg Larson. L’hiver va être long.

Comme le disait Pierre Dac, souvent cité ici, le dimanche est le jour du saigneur c’est pourquoi je mange de la viande rouge…Le Wellington était succulent, le Chateauneuf du Pape divin (ça va de soi) il faut peut-être que j’ouvre une rubrique recettes avec proportions, tour de main, temps de cuisson, et tout et tout. Allez, à demain peut-être.