Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “BCE”

Page 1 de 1

On dirait l’Espagne livide…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités, HUMEUR

, , , , ,

Amis de mes amis et du petit salé aux lentilles réunis, bonjour !

Le 22 juillet correspond au 4 thermidor c’est à dire au jour consacré par le calendrier Républicain à l’ivraie.

Séparer le bon grain de l’ivraie… C’est quelque part dans les évangiles mais j’avoue que je ne m’en souviens pas, le nouveau testament peut-être. L’ivraie est une plante très commune de la famille des graminées, utilisée comme fourrage et autrement nommée « Ray-grass ». L’ivraie enivrante, Lolium temulentum, est la seule graminée dont les graines sont toxiques pour l’homme. Consommées en petite quantité, elles induisent des effets comparables à l’ivresse, d’où son nom populaire. Ce qui faisait dire à mon aïeule dès les premières neiges et toujours à l’affût d’un jeu de mots pourri: qu’importe le flocon pourvu qu’on ait l’ivraie (de caisse d’épargne évidemment) …

Tout à fait autre chose.

Dans une forêt de drapeaux multicolores, une énorme marée humaine a envahi jeudi soir le centre de Madrid, pour crier «non» au nouveau plan de rigueur du gouvernement espagnol, à la hausse de la TVA, aux coupes budgétaires qui frappent les fonctionnaires et les chômeurs. A gauche, la Puerta del sol envahie par une marée humaine comme on dit au Figaro… Je vous invite à sacrifier quelques minutes de votre précieux temps pour écouter Léo Ferré nous chanter L’espoir en compagnie de l’orchestre symphonique de Milan, le violon de Ivry Gitlis et la voix de Janine de Valeyne.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Des incidents ont éclaté à l’issue de la manifestation, lorsque la police anti-émeutes a dispersé de petits groupes de jeunes à coups de matraques et en tirant des balles de caoutchouc. «Mains en l’air, c’est un hold-up», hurlait la foule qui s’était rassemblée quelques heures plus tôt, défilant lentement sur les grandes avenues, reprenant le slogan devenu le cri de ralliement des manifestations qui se multiplient depuis l’annonce, le 11 juillet, de ce plan destiné à économiser 65 milliards d’euros.

C‘est en effet un Hénaurme hold-hup que réalise te triumvirat de la mort (UE-FMI-BCE) en faisant les poches des peuples européens au bénéfice des banques. Car les centaines de milliards qui se débloquent chaque semaine, le sont au profit des banksters, de leurs affidés, de leurs actionnaires et de leurs valets politiques. Après les mineurs, se sont les fonctionnaires qui descendent dans la rue pour crier leur ras le bol et dire NO à l’austérité de Rajoy et de sa clique. Rassurez vous, la misère est toujours bien partagée et bientôt viendra le tour de la douce France. Ce n’est pas avec une assemblée nationale qui ne compte pas dans ses rangs un seul ouvrier que les intérêts des couches populaires vont être défendus…

Allez, comme dit la pub pour Jean Floch: c’est l’été ! portez vous bien et à demain peut-être.