Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “aube dorée”

Page 1 de 1

La bête immonde…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, ,

Amis de « Z » et du sirtaki réunis, bonjour !

Nous sommes le dimanche 02 septembre, 16è jour de Fructidor dédié au citron et, le dimanche c’est bon pour la réflexion… Aussi, je vous soumets cet extrait d’un article paru dans the independent de Londres et signé Laurie Penny:

Alors que Londres accueille les Jeux paralympiques, à Athènes le parti d’extrême-droite Aube Dorée se répand en incitations à la haine contre les personnes handicapées et les homosexuels, après s’en être pris aux immigrés et aux minorités ethniques. Le gouvernement grec et l’Union européenne ferment les yeux sur ce phénomène qui n’est pas sans rappeler la montée du nazisme en Allemagne.

« Vous êtes les prochains, après les immigrés« . Voilà ce qu’on pouvait lire sur une série de tracts apparus cette semaine dans les clubs du quartier gay d’Athènes. Alors que les violences contre les immigrés et les minorités ethniques ne cessent d’augmenter dans tout le pays, les militants du parti Aube Dorée appellent aujourd’hui à s’en prendre aux homosexuels et aux personnes handicapées…

…Ces nouveaux fascistes défilent en chemises noires avec leurs torches dans les rues d’Athènes, ils terrorisent les minorités ethniques et sexuelles, brandissent un emblème qui n’est rien d’autre qu’une swastika déroulée, et n’ont que mépris pour les institutions politiques. Les agressions au couteau, les bastonnades et les attaques en moto sont devenues tellement courantes dans certains quartiers de la capitale que les immigrés n’osent plus y aller seuls… Comme si cela ne suffisait pas, le ministre de l’Ordre public, Nikos Dendias, s’est engagé à lutter contre l’immigration qu’il considère comme une « invasion » et comme une « une bombe » prête à faire exploser « les fondations de la société ». Il est intéressant de noter que pour lui, la présence des étrangers représente une menace plus grave que la crise économique, un message qu’il n’hésiterait visiblement pas à placarder sur les murs d’Athènes s’il le pouvait…

… Comme bon nombre de groupes fascistes, Aube Dorée affirme représenter la classe ouvrière marginalisée. Le parti se dit l’ennemi d’un système démocratique en faillite et exploite le mécontentement populaire face aux erreurs de la gestion néolibérale. Il se déclare contre l’austérité mais n’a aucun projet économique. Sa stratégie repose uniquement sur la violence, la division et le racisme. Les gouvernements grec et européens semblent toutefois prêts à le tolérer et le voient comme la conséquence sociale d’un programme d’austérité qui ferait consensus…

De vrais fascistes en chemise brune défilent pour de vrai dans les rues de la capitale, brandissant des swastikas et des flambeaux, mutilant et tuant des étrangers, et les gouvernements du monde entier les regardent avec une effrayante tranquillité tant que les Grecs continuent de payer leur dette à l’élite européenne. Lorsque les leçons de l’histoire sont apprises par cœur sans être comprises, il est facile de les oublier au moment critique. Il est temps pour l’Europe de se souvenir que le prix du fascisme est autrement plus élevé et plus cruel que n’importe quelle dette publique. Vous pouvez retrouver l’intégralité du sujet en cliquant sur ce lien. La traduction est de Caroline LEE.

Brrrrr, froid dans le dos. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.