Vous lisez actuellement les articles ayant les mots clés “Abeilles”

Page 1 de 1

LES ABEILLES Bzz Bzz Bzz…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , ,

 

Amis de l’apiculture et du chouchenn chaud réunis, bonjour !

Nous voici le 18 juin, dernier jour de prairial dans le calendrier républicain et il était dédié au chariot. S’il se trouve parmi vous un prof de français, qu’il m’explique pourquoi on met un seul « R » à chariot et deux à carriole, charrette, charrue et carrosse. Le chariot est le septième arcane majeur du tarot. Il symbolise la réussite, la victoire, le but atteint. Dans la kabbale il est le zain, chiffre sept,et exprime hiéroglyphiquement la flèche. C’est le signe de la main mise de l’homme sur son destin. Le char du Triomphe qui caractérise le hiéroglyphe de cette lame dans le livre de Thoth, indique qu’il échappera aux lois de causalité du Destin si le conducteur parvient constamment à dominer les deux sphinx de polarités magnétiques différentes que sont Jakin et Boas. En termes profanes : choisis ton camp camarade…

 

Je profite de cette date historique pour lancer cet appel.

Vous, je ne sais pas, mais moi je suis accroc au miel. Il me faut ma dose quotidienne sans quoi je m’étiole, je désespère, je languis. Voilà pourquoi je suis attentif au sort que nous réservons à nos amies les abeilles.

Or, le ministère de l’agriculture vient d’autoriser la mise sur le marché du pesticide Cruiser OSR, destiné au traitement du colza, controversé pour ses effets potentiels sur la santé des abeilles.

« Cette autorisation fait suite à l’avis favorable de l’Agence nationale de sécurité sanitaire du 15 octobre 2010 qui conclut que l’usage de la préparation Cruiser OSR sur [les] semences [de crucifères] satisfait à l’ensemble des conditions de sécurité requises », précise le ministère. Toutefois, prévient-il, cette autorisation pourrait faire l’objet d’une « suspension en cas d’incident ». Encore heureux !

« UN PRINTEMPS SILENCIEUX »

Commercialisé par le groupe suisse Syngenta Agro, le Cruiser OSR contient deux fongicides et un insecticide, le thiaméthoxam, qui inquiète les apiculteurs car, selon eux, il se retrouve dans la sève et jusque dans les fleurs des plantes, et reste dans la terre pendant trois ans, contaminant les cultures suivantes.

« Nous constatons avec dégoût le désintérêt du ministère pour notre cause et nous redoutons un printemps silencieux dans les plaines du colza », avait déclaré le président de l’UNAF. (rien à voir avec les alloc, c’est un truc d’apiculteurs)

Selon le ministère, le Cruiser OSR est déjà utilisé dans l’Union européenne sur plus de 2 800 000 hectares, soit 2 hectares sur 5, et il a permis de « supprimer un à deux traitements insecticides des feuilles de plein champ ». Un autre pesticide de la famille Cruiser, le Cruiser 350 utilisé pour la protection des cultures de maïs, a donné lieu à des cas avérés d’empoisonnement des abeilles. Après le Gaucho, vive le cruiser et longue vie à Monsanto. Faudra que j’en parle à mon ami Paul.

C‘est peut-être cela la fin du monde annoncé par le calendrier Maya (Hi hi hi).

Allez, malgré tout, portez vous bien et à demain peut-être.

LES ABEILLES BZZ BZZZ BZZZ…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , , , ,

C’est de manière très égoïste que je m’intéresse aux abeilles. Je suis en effet un gros consommateur de miel et je serai très marri si celles-ci cessaient de produire ce délicieux nectar qui explique à lui tout seul mon teint de rose et ma santé de fer… Cette entrée en matière pour vous parler des suites d’un procès contre les groupes BASF et BAYER où ceux-ci avaient bénéficié d’un non lieu. Au printemps 2003, plus d’un millier de ruches avaient disparu à la suite de l’épandage de REGENT sur les semis de tournesol dans le Gers et la Haute-Garonne.Dossier complet dans « Futura sciences« . Cet insecticide dont la substance active est le Fipronil avait été retrouvé dans les cadavres des abeilles. Ni les apiculteurs ni la confédération paysanne n’ont apprécié ce non-lieu et ont décidé de faire appel. C’est ce pourvoi qui était examiné hier par le tribunal de Toulouse. résultats mis en délibéré bien entendu. En attendant et pendant que la justice délibère, je me demande si je ne suis pas en train de virer « écolo » moi ! L’abeille étant le premier et plus important pollinisateur dont la nature nous ait doté, l’humanité commettrai une folie en ne s’inquiètant pas de sa disparition. Il est vrai que dans mon fameux calendrier Républicain, nous sommes le jour de l’alisier et à ce tarif la, je suis capable de vous en faire une tonne (tonne à lisier, évidemment).

Bon, allez, un peu de beauté dans ce monde de brutes…Heureusement il y a la trompette de Miles, le talent de Duke, le génie du « Bird » , le tempo de Cab’Calloway, la maestria de Bill Evans, les fulgurances de Dizzy Gillespie, les envolées du Big Fats, le spleen de Billie Holiday, pour nous rassurer sur les capacités de l’humanité à produire autre chose que du Régent et du Gaucho, des pesticides, des insecticides, des herbicides, des fongicides…Mais à quand un prix Nobel pour celui qui inventera la connerieticide ? La zénitude étant la force principale désarmée…(Je ne suis pas mécontent de celle-là) je vais reprendre le train-train du retraité pépère et retrouver une activité normale comme disent les guignols de l’info. Portez vous bien et, à demain…Peut-être.