Commandante…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

Amis de l’école émancipée et du veau jardinière réunis, bonjour ! Nous sommes le Jeudi 08 octobre 2020, 17è jour de vendémiaire dédié à la citrouillecitrouille. Pour les pataphysiciens convaincus, le Mardi 3 Haha 148 St Gibus, franc-maçon fête suprême quarte ; tandis que par chez nous, on célèbre les Morgan; joli prénom issu du Gallois et formé de mor (en breton: meur), « grand », et gann adouci de kann, « brillant, pur » ; la traduction « né de la mer » (vous savez, la fameuse berceuse de Yann-ber Calloch: Me zo ganet e kreiz ar mor)  serait erronée si l’on en croit Albert Deshayes. Au pays de Galles, ce petit-fils de Meurig ap Twedrig a donné son nom au comté du Morgannwg ou Glamorgan, dont la capitale est Cardiff.

C’est un 08 octobre en 1967, en Bolivie, dans le ravin de Quebrada del Yuro, après trois heures de combat, que le Che est capturé avec Simónle-Che Cuba Sarabia. En 1951, Ernesto Guevara, que l’on ne surnomme pas encore Le Che, accompagné de son ami Alberto Granado, vont entreprendre un long voyage en Amérique latine. Ils chevauchent une vieille moto, Norton 500cm3 (mon père en possédait une dans les années 5O) qu’ils ont nommé « la vigoureuse », poderosa en espagnol. C’est au Chili, dans les mines de Chuquicamata qu’ils vont découvrir les conditions de vie des mineurs. Cette expérience va renforcer chez lui l’idée que les inégalités ne peuvent être abolies que par la révolution.

La suite vous la connaissez, le Che est devenu une icône et sa photo réalisée par Alberto Corda est l’une des plus célèbres au monde.(ici à Sartre-et-le-Chegauche, une autre, moins connue avec Jean-Paul Sartre et Simone) Petite anecdote, « che » en argentin ça veut dire l’homme, un peu comme « hombre » ou comme disent les ricains « hey man » et notre ami Ernesto en Bolivie ponctuait toutes ses phrases par « Che ». De là lui est venu le surnom de « Che l’argentin », puis tout simplement « le Che ». Amusant, non! Bien entendu, vous en conviendrez, tout cela n’a strictement rien à voir avec les citrouilles, encore moins avec les crêpes dentelles, mais justement, ce blog n’a pas pour réputation de faire dans la dentelle.

En attendant nos prochaines aventures, portez vous bien et à bientôt peut-être.

Un commentaire

  1. Artiste

    Il fut malheureusement un tortionnaire à Cuba

Répondre à Artiste Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).