Quoi ma gueule, qu’est-ce qu’elle a ma gueule…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, ,

Amis de la concorde universelle et du pâté en croûtetache-de-rousseur-300x225 réunis, bonjour ! Nous sommes le Mercredi 30 septembre 2020. C’était généralement le neuvième jour du mois de vendémiaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du panais. En breton, les taches de rousseur sont appelées pikoù panez, littéralement des « taches de panais ».

Dans l’actualité, je retiens cet empressement des policiers à placer en garde à vue un brave type d’origine algérienne qui s’était lancé à la poursuite du cinglé au hachoir devant Youssefles anciens locaux de Charlie. Par les temps qui courent, il ne fait pas bon avoir une gueule de maghrébin face à nos pandores « républicains »(voyez l’illustration de Fred Sochard). Youssef, c’est son nom, est interpellé, menotté, placé en garde à vue. Il se défend, il dit qu’il est témoin qu’il a tout vu mais rien n’y fait. Il passera plus de 10 heures derrière les barreaux. « Et si j’étais blanc est ce que j’aurais eu le même traitement ? ». je soumets à votre sagacité légendaire ce petit texte extrait des correspondances de Gustave Flaubert, une lettre adressée à son amie George Sand:

« je me suis pamé il y a huit jours devant un campement de Bohémiens qui s’étaient établis à Rouen…L’admirable c’est qu’ils excitaient la haine des bourgeois, bien4f7dc3fd3026a1b1a74e27d3b6807e18--gypsy-rose-gypsy-wagon qu’inoffensifs comme des moutons. Je me suis fait très mal voir de la foule en leur donnant quelques sols…Cette haine là tient à quelque chose de très profond et de complexe.  On la retrouve chez tous les gens d’ordre. C’est la haine que l’on porte au bédouin, à l’hérétique, au philosophe, au solitaire, au poète. Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis toujours pour les minorités, elle m’exaspère.»

Sans commentaires ! Sur cette réflexion, portez vous bien et à bientôt peut-être.

2 commentaires

  1. Le Furtif

    « Paris était au pouvoir des Nègres »
    « Le peuple est un éternel mineur. Je hais la démocratie. (…) Le premier remède serait d’en finir avec le suffrage universel, la honte de l’esprit humain. (…) L’instruction obligatoire et gratuite n’y fera rien qu’augmenter le nombre des imbéciles. Le plus pressé est d’instruire les riches qui, en somme, sont les plus forts. »
    Flaubert, l’un des écrivains les plus virulents, dans une lettre à George Sand, également férocement anti-communarde
    .
    Cet immense écrivain , farouche anti communard, se laissait aller au mal du siècle , cette tare de l’esthétique bourgeoise. = l’Exotisme.
    Combien d’anti racistes de boudoirs ne devons-nous pas encore à ce fléau

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).