Vous lisez actuellement les articles publié le août 10th, 2020

Page 1 de 1

La soeur de Gwenolé…

Posté par erwandekeramoal dans LES BEAUX SAINTS

Amis de la musique baroque et des saucisses lentilles réunies, bonjour! Oui, c’est le jour de la lentille dans le calendrier républicain, le 23 de abbayethermidor, et pour nous le Lundi10 août 2020. En Bretagne certains vont en profiter pour célébrer Klervi. Malheureuse qui a vécu dans l’ombre de la célébrité de son frangin qui s’appelait Gwénolé, fondateur de l’abbaye de Landévennec (29). L’abbé aurait fondé l’abbaye vers 845 et puis elle fut pillée et rasée par les vikings. Ce n’est qu’en 1950 qu’une nouvelle abbaye fut reconstruite. Gurdisten, qui fut abbé de Landévennec et auteur d’une « Vie de saint Guénolé » a écrit:

Il est un lieu secret
Au creux de la clairière
Paradis qu’un rutilant soleil
Éclaire à son lever
Tout embaumé de parfum
De mille fleurs printanières
C’est là qu’avec ses compagnons
Se fixa saint Guénolé

Bon, l’abbé n’aura pas fait carrière en tant que poète… Klervi était la fille Dessin-Sainte-1de Fragan et de Gwenn, tous deux saints devant l’éternel évidemment. C’était comme cela à l’époque; il y avait des familles où tout le monde était saint. Cela me rappelle une fameuse dictée: Cinq pères, sains de corps et d’esprit et ceints de leur écharpe blanche, portaient sur leur sein le seing du saint père. J’ai connu des instits, à l’époque on disait maîtres d’école, dont la perversité n’avait aucune limite…Figurez vous qu’un beau matin, à moins que ce ne fut un triste soir, la petite Klervi qui gardait ses moutons, se fit manger les yeux par un jars. Son frangin Gwénolé qui n’avait rien d’autre à faire ce jour là, récupéra les yeux, les restitua à sa soeur et c’est ainsi qu’il devint saint. Etonnant, non ! Ici sculptée par Bilal Hassan, vallée des saints à Carnoët.

Allez, merci d’être passé en pleine canicule, portez vous bien et à bientôt peut-être.