Vous lisez actuellement les articles publié le juin 19th, 2020

Page 1 de 1

A l’aise Blaise…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de l’antanaclase* et de la confiture de mirabelles réunies, bonjour ! A force de l’attendre, c’est enfin arrivé, nous sommes le Vendredi 19 Juin 2020, premier jour de messidor dédié au seigle. *Pour les amoureux de la langue française je rappelle que l’antanaclase est la répétition d’un mot ou d’une expression avec un sens différent, en exploitant sa polysémie.Elle est proche de la paranomase et de la messidor1syllepse de sens. Ex : « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. » (Blaise Pascal, Pensées) C’est pas littéraire ça mes body boys ?
Vous remarquerez au passage que nos amis républicains avaient l’âme autrement plus poétique que les technocrates Onusiens d’aujourd’hui qui nous concoctent la journée de la femme, du braille, des zones humides, de la trisomie, du sommeil, de l’eau, de la tuberculose, j’en passe et des moins drôles. Messidor, tirait son nom « de l’aspect des épis ondoyants & des moissons dorées qui couvrent les champs de juin en juillet », selon les termes du rapport présenté à la Convention nationale le 3 brumaire an II par Fabre d’Eglantine, au nom de la « commission chargée de la confection du calendrier ». Son poème en l’honneur de messidor par contre est d’une nullité rarement égalée :

Quel repos plein d’attraits goûte la Moissonneuse
Quand aux travaux du Jour succède un doux Sommeil
Cérès par tes présens tu rends la vie heureuse
Jamais on ne les voit s’évanouir au réveil…

Voila, je vous avais prévenu. Si j’évoque Blaise Pascal c’est que notre Blaise était né un 19 juin en 1623 du côté de Clermont; aujourd’hui on dit Clermont-Ferrand; mais il est vrai que Ferrand a acquis pas mal de notoriété ces temps ci. Blaise Pascal, fut, comme vous le savez, pascalinel’inventeur de la calculette, la fameuse Pascaline (à gauche en photo) et ses travaux sur le calcul des probabilités ont passionné de nombreux joueurs. Il développera en 1654 une méthode de résolution du « problème des partis » qui, donnant naissance au cours du XVIIIe siècle au calcul des probabilités, influencera fortement les théories économiques modernes et les sciences sociales. C’est encore lui qui, dans Pensées, introduit la notion d’ordre comme « un ensemble homogène et autonome, régi par des lois, se rangeant à un certain modèle, d’où dérive son indépendance par rapport à un ou plusieurs autres ordres ». Aujourd’hui, on s’interroge beaucoup sur l’indépendance des forces de l’ordre… Mais bon, je ne vous invite pas à parier sur l’existence ou non de Dieu car, disait Bakounine: si vraiment Dieu existait; il faudrait s’en débarrasser…

Pour ma part, il y a longtemps que c’est fait. Allez, portez vous bien et à bientôt peut-être.