Histoire d’un Patern austère…

Posté par erwandekeramoal dans LES BEAUX SAINTS

,

Amis de la relativité et du p’tit gris de Bourgogne réunis, bonjour ! Nous sommes le Mercredi 15 avril 2020, 26è jour de Germinal dédié au lilas et jour de la Saint Patern. Patern austère en ce qui me concerne car, on sait peu de choses du personnage si ce n’est qu’il est invoqué en cas de grandes sécheresses et qu’il fut (sans doute) le premier évêque de Vannes (56) et aussi qu’il fait partie des sept saints fondateurs de Bretagne. C’est grâce à l’auteur de la Vita Paterni, que de nombreux points d’ombres s’éclaircissent. SANT-PATERN-3-NB-200x300Patern ou Padern, fils de Petran et Guean, est un gallo-romain qui aurait immigré de Grande-Bretagne, plus exactement du Pays de Galles, au cours de la seconde vague de l’émigration bretonne en Armorique. Avant cela il fonde plusieurs monastères au Pays de Galles dont celui de Llanbadarn Fawr dans l’actuel comté de Ceredigion (Llan-Padern-Vaur – « Grande église de Patern »). Une autre légende veut que certains Rois d’Irlande furent convertis par Patern. C’est à Jérusalem qu’il aurait, au cours d’un pèlerinage, reçu la consécration épiscopale. Son arrivée sur le siège de l’évêché de Vannes serait due au chevalier légendaire de la Table Ronde et premier souverain du Broërec, Caradoc. C’est au cours du concile de Vannes vers 465, que l’avènement de l’évêque est historiquement attesté. Inutile de préciser qu’il trône en bonne place dans la vallée des saints à Carnoët; réalisée par Olivier Lévèque sculpteur de Pléneuf-Val-André.

Allez, soyez remercié pour votre visite, portez vous bien et à bientôt peut-être.

2 commentaires

  1. pierrot13

    Merci pour ce voyage quotidien dans une région que je ne connais pas.
    Je relève avec gourmandise le nom du sculpteur de cet illustre habitant de la Vallée des Saints.
    Monsieur Lévèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).