Le blues du confiné…

Posté par erwandekeramoal dans LES BEAUX SAINTS

Amis de la comedia dell’arte et des farfalle al dente réunis, bonjour ! Nous sommes le Mardi 24 mars 2020, quatrième jour de germinal dédié à la tulipe mais, malgré cela, je vous surprends devant votre écrantulipes-à-la-torche-300x199 alors que la nature s’éveille. Narcisses, primevères et jonquilles décorent les talus, le merle moqueur s’égosille et la bière de mars est en bouteille… Le nom tulipe provient du turc tülbend, c’est-à-dire « plante-turban » ce qui, j’en suis convaincu vous fait une belle jambe… Ici à gauche, ce sont des tulipes en Bretagne et plus précisément à la pointe de la Torche.

En Bretagne précisément on fête les Kristell. Cette dernière n’était autre que la cousine de Houarneau (Hervé), fils d’Houarvian et de Riwanon au 6e siècle, aveugle et dompteur de loups, né dans une famille de bardes vers 520 au manoir de Lanrioull, en Plouzévédé eHervé dans la valléet mort à Lanhouarneau (29). A part saint Yves de Tréguier, il n’est pas de saint aussi populaire que lui en Bretagne. Aveugle depuis son jeune âge, guidé par un loup, selon la légende, il mena une vie de pèlerin. Un jour cependant, il se fixa à Plouvien, puis à Lan-Houarneau où il fonda un monastère pour y vivre confiné (déjà !). Hervé est le patron des chanteurs et musiciens bretons. Ici à droite sa statue par Jacques Dumas dans la vallée des saints à Carnoët (22). L’histoire raconte que Kristell soigna son dompteur de loups de cousin dans ses derniers instants et qu’elle mourut aux pieds de sa couche. Quand à notre prénom Kristell, il puise son origine dans le grec Kristos soit Krist en breton, ce prénom couramment attribué de nos jours est l’équivalent des prénoms français Christelle ou Christine.

 

Certains d’entre vous se souviennent peut-être de Annkrist et de son bleu cobalt, artiste d’origine brestoise, qui interprète ci-dessus Prison 101. Ce disque a été enregistré en 1975 je crois, c’est du blues à la mode bretonne. Allez, merci d’être passé malgré le couvre feu, portez vous bien et à bientôt peut-être.

2 commentaires

  1. gencyve

    On ne se lasse pas d’admirer les statues de granit de la vallée des saints à Carnoët pas moins d’ailleurs que les inattendus champs de tulipes à la point de La Torche.
    Bonne journée de confinement au cénobite de Keramoal

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).