Conan, premier Dux de Bretagne…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

Amis de l’encyclopédie et du kebab d’agneau réunis, bonjour ! Nous sommes le Lundi 23 Mars 2020, troisième jour de Germinal dans le calendrier républicain, qui était dédié à l’asperge ce qui, bien entendu n’a rien à voir avec ce qui va suivre.

Pour l’heure je voulais dire quelques mots à propos de Darerea (Dalerc’ha en gallois) que l’on trouve encore dans quelques calendriers bretons. C’est intéressant car cette gente dame, légendaire ou pas, est peut-être à l’origine de ce qui allait devenir la Bretagne armoricaine. Elle est dit-on, fille de Calphurnius, petit prince d’ Ecosse et sœur cadette de Patrick qui deviendra saint par la volonté du peuple et de Rome réunis. Fuyant les barbares elle se dirigea en Armorique où elle est accueillie par Conan Meriadec qui s’empresse de l’épouser. Plus tard elle donnera naissance à une flopée de garçons dont le fameux Gradlon.Conan-Meriadec-Maxime C’est en effet de Conan Meriadec que datent les émigrations successives qui justifient le nom de Bretagne. Ce prince, qui jouissait en Grande-Bretagne d’un assez grand crédit, proposa, en 382 ou 383, à Maxime, gouverneur de l’île, de l’appuyer dans sa révolte contre l’empereur Gratien, et il lui fournit 10 000 hommes. Vainqueur et maître de plus de la moitié de l’empire d’Occident, Maxime accorda à son allié la souveraineté de la plus grande partie de l’Armorique, souveraineté que Conan sut faire reconnaître par Valentinien II et Théodose, et qu’il rendit complètement indépendante sous le règne du faible Honorius. Dès lors affluèrent de la Grande-Bretagne et même de l’Irlande en Armorique, non seulement des soldats, des artisans, des cultivateurs, des familles entières, mais encore de saints personnages, évêques, ermites et missionnaires. Le premier « DUX » de Bretagne ne serait donc en fait qu’un sbire Britto-romain installé par l’Empire. De quoi donner de l’urticaire à tous nos nationalistes nationalisant. Amusant, non !

Allez, voilà pour la petite histoire; et pour le reste, confinez vous bien et à bientôt peut-être.

Un commentaire

  1. D. Furtif

    Vous confortez dangereusement les élucubrations d’Alexandre Astier…
    .
    « Le premier « DUX » de Bretagne ne serait donc en fait qu’un sbire Britto-romain installé par l’Empire. De quoi donner de l’urticaire à tous nos nationalistes nationalisant. Amusant, non ! »
    .
    Astier qui n’est pas du tout du genre élucubrateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).