Un saint peut en cacher un autre…

Posté par erwandekeramoal dans LES BEAUX SAINTS

Amis de la solidarité internationale et du carpaccio parmesan réunis, bonjour ! Nous sommes le Vendredi 20 Décembre 2019, trentième et dernier jour de frimaire qui était, dans le calendrier républicain, dédié à la pelle. Tant pis pour ceux qui pensaient que le jour de la pelle était le 18 juin. Tandis qu’en Bretagne on célèbre saint Alar. Enfin, c’est pas une obligation non plus, hein !

Nous ne savons pas grand chose de la vie du bonhomme dont le culte était pourtant si répandu en Finistère. (pourquoi en faire un billet alors ? Oui, bon, soyez pas désagréable n220px-StAlar-134x300on plus…) Je poursuis, or donc, il aurait été le troisième évêque de Quimper succédant à Corentin et Connogan. Il a laissé son nom à la très jolie vallée du Stangala près de Quimper ainsi qu’à un petit val qui accueille le magnifique jardin botanique de Brest: le Stang-Alar. Il fut très populaire comme protecteur des chevaux quand bien même le nom laisse supposer qu’il s’agissait à l’origine d’un saint protecteur des alevins et des alevineurs (an alaer signifie « l’alevineur » en breton) . Ce n’est que par la suite qu’il est devenu le saint patron des poulains, et par extension, des chevaux. Mais il fut invoqué aussi pour obtenir de la pluie… Non mais vous imaginez cela… Prier pour qu’il pleuve en Finistère !

On rapporte que le saint homme, poursuivit par des brigands arriva à la pointe du Griffonez qui surplombAloueAloue-1-129x300e l’Odet d’une grande hauteur. Sur le point d’être rejoint, il fit un signe de croix et s’élança dans le vide et, d’un bond prodigieux il atterrit sur l’autre rive en kerfeunteun. Étonnant, non ! Peu à peu Alar s’éclipsa au profit de Éloi pour se confondre avec ce dernier dans la croyance populaire. Rappelons que le bon Saint Éloi, en mission de paix pour le roi Dagobert rencontra le roi breton Judicaël, deux siècles après la mort de Saint Alar; mais bon, on va pas chipoter. Alar, Eloi, Aloue, c’est sous ce dernier nom qu’il est représenté dans la fameuse vallée des saints grâce au burin de Olivier lévêque (ça ne s’invente pas !)

Allez, portez vous bien et à bientôt peut-être.

3 commentaires

  1. pierrot13

    Olivier Levèque … C’est vrai qu’il y a des noms comme ça qui ne peuvent pas s’inventer.
    Il y a très longtemps, j’ai entendu parler d’un monsieur Sauce qui a épousé une demoiselle Cornichon (ou l’inverse) et ils étaient établis Charcutiers.

  2. PIRIOU Joseph

    Bonjour,
    Plus près de chez nous, enfin de chez moi, il y a une chapelle dans un endroit charmant, sur la commune de Plouarzel (29290) qui s’appelle St Eloi et qui donne lieu généralement en fin de juin au pardon des chevaux.
    Une figure imposée consiste pour le cheval à faire le saut par-dessus le ruisseau, avant d’obtenir sa bénédiction. Cela s’appelle le « lamm sant Alar ». il ne viendrait à l’idée de personne de l’appeler « lamm saint Eloi ». Eloi serait-il la version francisée-christianisée de Alar?
    Par ailleurs, merci pour vos billets que j’apprécie généralement et qui agrémentent mon quotidien. Bon courage et Bloavez Mad.

    • erwandekeramoal

      C’est cela même. Merci de passer par ici et Bloavez mad à mon tour sans oublier nedelec laouenn…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).