Le roi est nu…

Posté par erwandekeramoal dans PORTRAIT

Amis de la démondialisation et du Reinsdyrsteik réunis, bonjour ! Nous 220px-Vincent_Willem_van_Gogh_065sommes le Samedi 07 décembre 2019, 17è jour de frimaire dans le calendrier républicain, dédié au cyprès et, comme le disait van Gogh à son frangin: venir de si loin pour voir deux cyprès… En ces temps où la préoccupation majeure de nos gouvernants consiste à nous faire avaler l’amère pilule de la réforme des régimes de retraite, j’avais envie de souhaiter un bon anniversaire à Noam Chomsky (7 décembre 1928).Par ici, on va célébrer les Azenor qui n’était autre que la fille du roi de Brest au VIe siècle, épouse de Judael, accusée par la femme de son père d’adultère, Azenor, enceinte fut jetée à la mer dans un tonneau. Ma doue benniget !

 

Intellectuel américain, linguiste et socialiste libertaire (il s’identifie comme anarchiste depuis l’âge de 12 ou 13 ans). Il est membre de l’International Working People’s Association, comme l’a été son père, William Chomsky, ukrainien d’origine. C’est un militant et un activiste qui rattache son travail à la tradition de l’anarchisme et du socialisme libertaire, dont il est sans doute, à l’heure actuelle, le plus célèbre représentant. Son engagement public, depuis maintenant quarante cinq ans, a été remarquable de constance et de générosité et il s’est chomsky-D-toujours caractérisé par le souci de parler non pas aux intellectuels, aux puissants, ou à ceux qu’Adam Smith appelait déjà les « Maîtres », mais aux gens ordinaires. La «globalisation» de l’économie est un sujet qui occupe une place particulièrement prépondérante dans certains écrits de Chomsky. Dans les analyses qu’il consacre à ce phénomène, Chomsky montre en particulier que le développement moderne du capitalisme voit l’ensemble des systèmes politiques, économiques et idéologiques progressivement envahis et pris en charge par ce qu’il appelle «de vastes institutions de tyrannie privée» dont les entreprises, les corporations transnationales, les banques, les systèmes monétaires et financiers fournissent aujourd’hui les modèles les plus achevés et les plus inquiétants.

Il analyse également les raisons et les moyens employés pour imposer à noam-chomsky-G-la population mondiale un système économique et politique tyrannique échappant totalement à son contrôle: la propagande. « La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures » Lire La fabrication du consentement aux éditions Agone. mais aussi: Le Bouclier Américain (Serpent à Plumes, 2002) – Comprendre le pouvoir (Aden, 2005) – Instinct de liberté : anarchisme et socialisme (Agone, 2001) Idées cadeaux pour Noël! Une citation qui m’a inspiré le titre de ce billet: Le roi est nu mais il n’aime pas qu’on le lui dise.

Voilà pour aujourd’hui, portez vous bien et à bientôt peut-être.

2 commentaires

  1. Remarque

    Ouais. L’homme est estimable, mais reste un gauchiste.
    « Le roi est nu mais il n’aime pas qu’on le lui dise. » : ce n’est pas exactement ce que dit le conte dont voici la fin dans une des nombreuses traductions disponibles :

    Mais il n’a pas d’habit du tout ! », cria le petit enfant dans la foule.
    « Éntendez la voix de l’innocence ! », dit le père ; et chacun murmura à son voisin ce que l’enfant avait dit.
    Puis la foule entière se mit à crier : « Mais il n’a pas d’habit du tout ! » L’empereur frisonna, car il lui semblait bien que le peuple avait raison, mais il se dit : « Maintenant, je dois tenir bon jusqu’à la fin de la procession. » Et le cortège poursuivit sa route et les chambellans continuèrent de porter la traîne, qui n’existait pas.

    Bref, l’empereur, le roi, le duc (au choix selon les lubies des traducteurs) ne fait même pas donner sa garde contre le public qui le voit tel qu’il est, à savoir nu : il ne tient aucun compte de la réalité. Il sait bien être sans vêtements, et sa suite de courtisans laquais le sait aussi, mais tout ce petit monde continue de _simuler_.

    • Zap Pow

      « Ouais. L’homme est estimable, mais reste un gauchiste. »
      Défaut rédhibitoire chez l’homme estimable ?

      Le roi du conte n’a certainement pas été charmé d’entendre dire qu’il était nu. De toute façon, lorsque Chomsky dit « L’empereur est nu mais il n’aime pas qu’on le lui dise », ce n’est pas une analyse du conte, mais une observation sur la pratique du secret des documents présidentiels, et plus précisément ce qu’il considère comme un abus de cette pratique, la mise sous scellés par Bush II de dizaines de milliers de documents de la présidence Reagan, incluant des participations de son vice-président Bush I, alors qu’ils auraient dû être rendus publics, comme le veut la loi, 12 ans après que Reagan ait quitté la Maison Blanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).