Vous lisez actuellement les articles publié le juillet 24th, 2019

Page 1 de 1

Si vis pacem…

Posté par erwandekeramoal dans PORTRAIT

Amis de la poésie engagée et du boeuf miroton réunis, bonjour ! Nous sommes le Mercredi 24 Juillet 2019, sixième jour de Thermidor dédié à la prêle. Par chez nous, certains vont célébrer Milliau qui fut Roi de Bretagne (Duc) aux alentours de l’an 530. Petit fils d’Alain le long et fils de Budic 1er. On retrouve ce nom dans plusieurs communes du allée couverteFinistère (29) et des Côtes d’Armor (22): Pluméliau, Ploumilliau et son fameux calvaire, Guimiliau et son retable, et bien sûr, la magnifique île Milliau en face de Trébeurden, dans les Côtes d’Armor cette fois, et qui fut habitée plusieurs milliers d’années avant l’arrivée des grands bretons comme en témoigne cette allée couverte… (à droite). Mais pourtant, j’ai choisi d’adresser un coup de chapeau en passant à Jean Roger Caussimon né un 24 juillet en 1918.

Comédien, acteur, poète, et chanteur compositeur libertaire. Après des études secondaires à Bordeaux et une formation de comédien (premier prix de comédie à 17 ans ), il « monte à Paris » où il est admis au conservatoire. Mais la guerre éclate et, mobilisé, il se retrouve en AVT_Jean-Roger-Caussimon_9334captivité. Libéré fin 1944, il peut enfin faire du théâtre, et tourner dans des films (une centaine). Il donne également des récitals de poésie et de chansons (de sa composition) dans divers cabarets de la capitale. Au « Lapin Agile », sa rencontre avec Léo Ferré (qui débute aussi), marquera sa carrière de chanteur engagé. En 1970, il enregistre son premier disque qui sera suivi par plusieurs autres, couronnés par de nombreux prix. Très loin de la variété commerciale, il saura enthousiasmer les gens, lors des 250 récitals donnés en France et à l’étranger. Impossible de citer les titres de toutes ses chansons pleines de poésie et de révolte : « La Commune est en lutte », « Les Coeurs purs »,  » Si vis pacem », etc.

Si vis pacem… pars à vélo!(…)

« Parcours ton pays et la terre
A pied, à la nage, en ballon…
C’n'est pas partout paradisiaque
Mon fils, mais retiens la leçon :
Méfie-toi des paranoïaques
Surtout s’ils portent des galons! (bis)
La grand’rue de la Liberté
Pour qu’elle reste magnifique
Faut pas la mettre à sens unique
Ou qu’on en fasse un’ rue barrée…
Et tout ce que l’on peut souhaiter
Etant donné qu’la Terre est ronde
C’est qu’elle fass’ le tour du monde…
La grand’rue de la Liberté! « 

Voila pour cette journée estivale quasi caniculaire, ça sera suffisant pour aujourd’hui, après tout, c’est les vacances ! J’espère que les vôtres se passent bien; c’est tout le mal que je vous souhaite…Portez vous bien et à bientôt peut-être.