Vous lisez actuellement les articles publié le juin 3rd, 2019

Page 1 de 1

Chicago blues…

Posté par erwandekeramoal dans PORTRAIT

Amis du Delta blues et du Kan-ha-Diskan réunis, bonjour ! Nous sommes le Lundi 03 juin 2019, c’est à dire le 15è jour de Prairial, habituellement consacré à la Caille, allez savoir pourquoi; alors que par ici on célèbre les Kevin.

Ai-je déjà évoqué Jimmy Rogers dans ces colonnes ? C’est un des principaux créateurs du Chicago blues. Si l’on en croit Gérard Herzhaft dans son encyclopédie du blues « Jimmy_Rogers-Chicago_Blues_Vol._4-InsideJimmy encore enfant, aide un de ses oncles épicier dans le Mississippi. En attendant le client, il apprend la guitare et l’harmonica à partir des disques de Memphis Minnie et Sonny boy Williamson. En 1939 il part pour Chicago. C’est là qu’il va rencontrer Muddy Waters et le batteur Elgin Evans. Avec Leroy Foster et Little Walter ils vont fonder un ensemble qui deviendra le premier Muddy Waters blues band.

 https://youtu.be/QmmLNpx_hXo

Jimmy Rogers enregistre une trentaine de titres dont pas mal de  chefs-d’œuvre en compagnie du pianiste Eddie Ware. Lorsqu’il sera remplacé par Pat Hare chez Muddy ejimmy Dn 1960, Rogers abandonne la musique et redevient épicier et chauffeur de taxi pour subvenir aux besoins de sa grande famille. Ce n’est qu’en 1970, pressé par le pianiste blanc Bob Riedy qu’il reprend sa guitare et son blues. Il va se produire dans les clubs de Chicago, sur les campus et participe à quelques tournées en Europe. Discret, modeste, Jimmy Rogers n’a jamais connu l’engouement du public international de blues mais, peu à peu, son authenticité et le rôle historique qu’il a joué à Chicago l’ont fait reconnaître et apprécier.» Il est décédé à Chicago en 1997.

Et voila pour débuter ce mois de Juin en musique. Allez, portez vous bien et à bientôt peut-être.