La ballade défendue…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis des bars-à-vins et du coquelet en sauce réunis, bonjour! Nous sommes le Samedi 12 janvier 2019, 23è Villonjour de nivôse dédié au fer. Comme n’aurait pas manqué de le faire remarquer Bourvil: il faut le faire ! Quand bien même, pour la pataphysique, ce 12 Janvier 2019 est en réalité le Dimanche 15 Décervelage 146 Conscience d’UBU. Alors que je poursuis ma paisible retraite dans mon modeste ermitage et que les bruits du monde me parviennent assourdis par l’étrange lucarne, me laissant quelques temps libres, il m’est venu à l’esprit de relire Villon. Façon personnelle d’échapper au bruit et à la fureur des temps modernes;  Je vous ai mis de côté cette strophe qui ne saurait vous déplaire:

Sur mol duvet assis, ung gras chanoine,
Lez ung erasier, en chambre bien nattée,
A son costé gysant dame Sidoine,
Blanche, tendre, polie et attintée,
Boire ypocras, à jour et à nuytée,
Rire, jouer, mignonner et baiser,
Et nu à nu, pour mieux des corps s’aiser

François VILLON …

Voila bien la philosophie qui sied à un cénobite. D’ailleurs, je vais de ce pas m’en resservir un petit en guise de solution hydro-alcoolique ce qui devrait gibetavoir un effet immédiat sur les hordes de microbes qui se sont mis en tête de nous pourrir la vie. Juste pour vous faire baver, il s’agit d’un Single Malt en provenance de Isle of Jura, un Signatory vintage millésimé 1997, bouteille N° 311… Quand je pense qu’à une lettre près notre poète porte le même nom qu’un ancien premier sinistre. C’est un coup à vous éloigner de la poésie où de la politique!

Allez, portez vous bien et à bientôt peut-être.

6 commentaires

  1. gencyve

    Serait-ce le gibet de Kergroadez en exergue, un des rares encore sur pied????

    • erwandekeramoal

      Que nenni, ces fourches patibulaires sont celles du gibet de Montfaucon. Bon Weekend à vous deux.

  2. Mildred

    Vous lisant, je me demandais si vous connaissiez Claude Le Petit, « brulé en place de Grève, à Paris, le 1er septembre 1662. Il avait environ 23 ans. Son crime : « Lèse -majesté divine et humaine »" ?
    J’avais acquis, il y a quelques années pour 3 euros, ses « Sonnets luxurieux » lors d’une braderie à Lannion. Voici la première strophe du sonnet qui ouvre le volume :

    « Tout change, cher amy, rien n’est stable en ce monde,
    L’inconstance régit un composé si beau.
    L’an n’est pas plustost vieux que l’an devient nouveau,
    Et tout revit ainsi dans une mort féconde. »

    Claude Le Petit – Sonnets luxurieux & La Chronique scandaleuse –
    Collection Fil à plomb

    • erwandekeramoal

      Je découvre mais je vais m’y interesser. Scandale et luxure composent un cocktail qui me sied…

  3. Christian LAVAL

    L’hypocras est un vin fortement sucré avec du miel, à raison d’environ 200 grammes pour trois litres de vin
    À partir de 1390, on voit apparaître les noms d’ipocras ou ypocras, probablement en hommage à Hippocrate. À partir du XVIe siècle, le mot est généralement orthographié « hypocras ».

    Faudrait goûter… il paraît qu’on en trouve encore: Une entreprise familiale le commercialise à Tarascon-sur-Ariège.

    • erwandekeramoal

      En Gaélique Hypocras cela se dit Lagavulin… Merci d’être passé par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).